CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lockheed-Martin va concevoir les démonstrateurs du LRASM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lockheed-Martin va concevoir les démonstrateurs du LRASM   Ven 28 Jan 2011 - 19:05

Lockheed-Martin va concevoir les démonstrateurs du LRASM
28 janvier 2011 – 18:01







La Defense Avanced Resaerch Project Agency (DARPA), l’agence de recherche et de développement du Pentagone, a notifié deux contrats à Lockheed-Martin pour concevoir les démonstrateurs du Long Range Anti-Ship Missile (LRASM), le futur missile anti-navire appelé à remplacer le Harpoon actuellement en service dans l’US Navy. Ce programme, lancé en 2009, prévoit la mise au point de deux versions de cet engin.

Le premier, le LRASM-A, subsonique avec une charge militaire de 450 kg, est destiné à être lancé par un avion. Deux démonstrateurs devraient être ainsi développés pour un montant de 60,3 millions de dollars.

Le LRASM-B, équipera, quant à lui, les destroyers de la marine américaine et sera tiré depuis un lanceur vertical. Supersonique, il portera une charge militaire de 220 kg. Il est prévu de développer 4 démonstrateurs pour 157,7 millions de dollars.

La particularité de ces missiles est qu’ils devront détecter de manière autonome la cible qu’ils doivent atteindre, c’est à dire qu’ils ne dépendront pas, par exemple, du système GPS pour se guider vers l’objectif.

« Nos deux solutions LRASM offriront une portée très importante et une forte capacité de pénétration des systèmes d’autodéfense des navires dans un environnement de combat très complexe » a déclaré Rick Edwards, un responsable de Lockheed-Martin.

Par ailleurs, la Darpa a lancé des études préliminaires concernant un autre missile, appelé Arclight. Ce dernier, à l’instat du LRASM-B, devra être compatible avec les lanceurs MK41 dont sont équipés les navires de l’US Navy. Sa portée devrait être de 2.000 milles nautiques.




La Defense Avanced Resaerch Project Agency (DARPA), l’agence de recherche et de développement du Pentagone, a notifié deux contrats à Lockheed-Martin pour concevoir les démonstrateurs du Long Range Anti-Ship Missile (LRASM), le futur missile anti-navire appelé à remplacer le Harpoon actuellement en service dans l’US Navy. Ce programme, lancé en 2009, prévoit la mise au point de deux versions de cet engin.

Le premier, le LRASM-A, subsonique avec une charge militaire de 450 kg, est destiné à être lancé par un avion. Deux démonstrateurs devraient être ainsi développés pour un montant de 60,3 millions de dollars.

Le LRASM-B, équipera, quant à lui, les destroyers de la marine américaine et sera tiré depuis un lanceur vertical. Supersonique, il portera une charge militaire de 220 kg. Il est prévu de développer 4 démonstrateurs pour 157,7 millions de dollars.

La particularité de ces missiles est qu’ils devront détecter de manière autonome la cible qu’ils doivent atteindre, c’est à dire qu’ils ne dépendront pas, par exemple, du système GPS pour se guider vers l’objectif.

« Nos deux solutions LRASM offriront une portée très importante et une forte capacité de pénétration des systèmes d’autodéfense des navires dans un environnement de combat très complexe » a déclaré Rick Edwards, un responsable de Lockheed-Martin.

Par ailleurs, la Darpa a lancé des études préliminaires concernant un autre missile, appelé Arclight. Ce dernier, à l’instat du LRASM-B, devra être compatible avec les lanceurs MK41 dont sont équipés les navires de l’US Navy. Sa portée devrait être de 2.000 milles nautiques.


Revenir en haut Aller en bas
 
Lockheed-Martin va concevoir les démonstrateurs du LRASM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: