CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Dim 6 Juin 2010 - 23:39

Vendredi 4 juin 2010 j'ai eu le privilège et l'honneur de parrainer un élève Officier de la promotion " Colonel Jean SASSI", et de l'adouber.

Après un court rappel de la vie de notre Grand Ancien, quelques photos de la cérémonie à COETQUIDAN.

(d'après "Vivre à COETQUIDAN")

ESM 4 : Promotion “Colonel Jean Sassi”

L’insigne




Ecu français ancien allongé de gueules à la pile renversée de turquin orlée d’un diapré d’or.

Broché en chef d’un torque Hmong d’argent ouvert sur une tête de panthère de sable. Chargée en coeur d’une partie du crachat de
l’ordre laotien du “million d’éléphants” surmonté de l’écusson aux armes des “Jedburghs”.


En pointe, étoile de commandeur de la Légion d’Honneur soutenue par son ruban; à dextre en orle la devise en capitales d’argent “Qui
ose gagne”; à sénestre brochant épée d'argent gardée d’or à
la lame chargée du grade et du nom en lettres capitales “COL JEAN
SASSI”.


11 juin 1917


Naissance de Jean Henri Sassi, fils d’Antoine Sassi, receveur des postes et
de Catherine Nicolaï institutrice, à Tunis. Jean Sassi passe la majeure partie de son enfance et de son adolescence en Tunisie puis à Menton avec son frère et ses deux soeurs. Désirant faire carrière dans le sport de
haut niveau, il participe à la fin des années 1930 à plusieurs
compétitions dont les championnats de France de natation.


Jedburgh dans le Vercors

Appelé sous les drapeaux en octobre 1938, Jean Sassi participe à la campagne de France en 39-40. Démobilisé, il rejoint l’Afrique du Nord. Il travaille comme opérateur-radio dans le Sahara algérien quand, en novembre 1942, a lieu le débarquement des Alliés. Jean Sassi intègre la Légion, puis les corps francs d’Afrique. Lors d’une tournée d’inspection d’un chef du Bureau Central de Renseignement et d’Action (le service d’espionnage de la France Libre), Jean Sassi se porte volontaire pour se battre sur le territoire national occupé.
Il arrive à Londres début 1943 et est rapidement affecté au BCRA.


En dépit d’une personnalité parfois rebelle à l’autorité, Sassi est remarqué pour son courage et on lui propose à l’automne 1943 de participer à l’opération Jedburgh. Il est breveté parachutiste le 28 février 1944, avec le grade de sous-lieutenant, chargé de mission de 3e classe, et la fonction d’officier radio. Dans la nuit du 29 au 30 juin 1944, l’équipe Jedburgh CHLOROFORM est parachutée à Dieulefit (Drôme), avec pour objectif de préparer le terrain aux troupesalliées.

Au sein de la force 136

Jean Sassi se porte volontaire pour combattre contre le Japon qui a pris le contrôle de l’Indochine en 1945. Il est volontaire pour la
Force 136. Le Lieutenant Sassi est parachuté au Laos le 4 juin 1945,
avec pour mission de lever des guérillas et de préparer une aide à
un éventuel débarquement allié sur le côte de Vinh.


Durant plusieurs mois, il affronte non seulement les Japonais mais également les pirates chinois et le Vietminh. Il est finalement rappelé en
France début 1946, quelques mois après la capitulation japonaise.


De retour en Métropole, après un passage à l’école des troupes
aéroportées puis dans un bataillon de transmissions, Jean Sassi est
affecté au 11e bataillon parachutiste de choc à compter du 1er novembre 1949 comme officier transmission adjoint. Le 1er juin 1950, Jean Sassi est promu capitaine.


Il est ensuite nommé chef du 2e Commando du 8 avril 1951 au 9 août 1953.

La guerre contre le Vietminh

Le 10 août 1953, le Capitaine Sassi s’embarque pour l’Indochine.
En charge de plusieurs maquis tenus par des sous-officiers, il forge sa légende de spécialiste de la “guerre non conventionnelle”. Il recrute plusieurs maquis au sein du peuple montagnard des Hmongs qui combattent le Vietminh par des embuscades et des coups de main sur ses arrières.

En 1954, contre l’avis de l’Etat-Major et des politiciens, il mobilise 2 000 combattants Hmongs et lance l’Opération D (pour Desperado), dont l’objectif est de soutenir les soldats français postés à Dien Bien Phu. L’unité arrive au lendemain de la chute du camp retranché le 8 mai 1954, et l’opération se transforme en mission de sauvetage : environ deux cents combattants français auraient ainsi été exfiltrés à travers la jungle.

La guerre contre le FLN et le retour à la vie civile

Aprés 4 ans passés à l’école d’application de l’infanterie en tant
qu’instructeur, Sassi combat partir de 1959 durant la guerre d’Algérie et sera affecté au commandement des transmissions de la 27e Division d’Infanterie Alpine et de la zone Est-Algérois.


Nommé commandant le 2 février 1960, il est rapatrié pour cause de maladie et traité au cours de plusieurs congés de longue durée.

Il quitte l’armée à l’âge de 54 ans avec le grade de colonel puis
rejoint la direction du personnel de Citroën.


Sassi meurt le 9 janvier 2009 à Eaubonne

Jean Sassi a reçu treize titres de guerre, dont cinq étrangers. Il est
notamment commandeur de la Légion d’honneur, titulaire de la Croix
de guerre 1939-1945, de la Croix de guerre des TOE, de la Croix de la
Valeur Militaire et de la Croix du combattant volontaire, médaillé
de l’ordre Laotien du Million d’éléphants et du parasol blanc.
Il était membre fondateur de l’Association nationale des anciens parachutistes du 11e Choc, dite “Bagheera”, dont il a assuré la présidence de 1977 à 1989.


Le Colonel Jean Sassi demeure donc pour nous cet “extraordinaire
serviteur de la France, véritable icône, soldat exceptionnel, un
grand parmi les plus grands, légende et monument des parachutistes”

(Général Christian Piquemal).

Sa carrière, passionnante et prestigieuse, constitue un exemple de
courage, de détermination et de sens de l’honneur, servie par un
dévouement total, une abnégation absolue au service de la France.


Le chant promotion “Qui ose gagne”

Revenant de la campagne de France,
Vous vous redressez soldat Jean Sassi.
Préparant le jour de la délivrance,
Vous sabotez les armes de l’ennemi.
Courageux et toujours volontaire,
Quelque qu’en soit le prix, servir la patrie.
Officier français, noble chef de guerre,

Colonel Jean Sassi la promotion vous suit.
Valeureux soutient de la Résistance,
Jedburgh, infiltré au coeur de l’action.
Parachuté au bord de la Durance,
Vous libérez le pays de Briançon.
Au onzième choc, combattant d’élite,
De simples soldats vous faites des héros.
Derrière Bagheera se forge le mythe
De ce bataillon brandissant le drapeau.
Dans Dien Bien Phu des soldats français meurent.
Dans la jungle, vous partez les épauler.
Deux milles Méos suivant avec ardeur,
Vous secourez vos compagnons rescapés.
Fidélité, force et sens de l’honneur,
La guérilla comme loi du terrain.
Audacieux vous défendez vos valeurs.
"Qui ose gagne” tel sera notre destin.






























QUI OSE GAGNE
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Ven 15 Oct 2010 - 1:43


Biographie du parrain des promotions, baptisées le 3 décembre 2009

Promotions E.O.R./O.S.C. “ Colonel Jean SASSI ” Cycle 2009 - 2010




Jean Sassi naît le 11 juin 1917 en Tunisie où il passe la majeure partie de son enfance et de son adolescence.
Appelé sous les drapeaux en octobre 1938, Jean Sassi participe à la campagne de France. Démobilisé, il rejoint l’Afrique du Nord et se porte volontaire pour se battre sur le territoire national occupé. Pour cela, il rejoint Londres au début de l’année 1943 où il est rapidement affecté au Bureau Central de Renseignements et d’Action .
Jean Sassi est remarqué pour son courage et on lui propose de participer à l’opération Jedburgh. Dans la nuit du 29 au 30 juin 1944, l’équipe dont il est l’officier radio est parachutée dans la Drôme. Il arme et organise des maquis, mène des opérations de sabotage contre l’armée allemande pour préparer le débarquement allié en Provence, et participe à la libération de la région.
Dégoûté par les dérives de l’épuration, Jean Sassi se porte volontaire pour combattre contre le Japon qui a pris le contrôle de l’Indochine en 1945. Il est parachuté au Laos, avec pour mission de lever des maquis afin de harceler les troupes japonaises. Il est finalement rappelé en France en 1946, quelques mois après la capitulation japonaise.
De retour en Métropole, après un passage à l’école des troupes aéroportées, il est affecté au 11e bataillon parachutiste de choc en 1949.
En 1953, le Capitaine Sassi s’embarque pour l’Indochine. En charge de plusieurs maquis au Laos, il forge sa légende de spécialiste de la «guerre non conventionnelle». Il recrute plusieurs maquis au sein du peuple montagnard des Hmongs qui combattent le Vietminh par des embuscades et des coups de main sur ses arrières.
En 1954, il mobilise 2 000 combattants Hmongs et lance l’Opération Desperado, dont l’objectif est de porter secours aux soldats français de Dien Bien Phu. L’unité arrive au lendemain de la chute du camp retranché le 8 mai 1954, et l’opération se transforme en une mission de sauvetage : environ deux cents combattants français sont ainsi exfiltrés à travers la jungle.
Il effectue un séjour en Algérie de 1959 à 1960, où il occupe des fonctions opérationnelles au sein de la 27e Division d’Infanterie Alpine.
Il quitte l’armée en 1971 à l’âge de 54 ans avec le grade de colonel. Il fonde alors «Bagheera», l’Association nationale des anciens parachutistes du 11e Choc, dont il a assuré la présidence de 1977 à 1989. Il meurt le 9 janvier 2009 à Eaubonne.
Revenir en haut Aller en bas
vvdd66
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Ven 15 Oct 2010 - 8:56

super reportage ,très belles photos ,pourtant en regardant de prêt une idées n'est venue ?;ou sont nos pépites ?ces chances pour la france? ha oui c'est vrais honneur abnégation souffrance respect de nos couleurs sacrifice de sa vie pour notre pays
l'honneur de servir la France ils ne connaissent pas
Revenir en haut Aller en bas
http://sacree-soiree-11.frenchboard.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Ven 15 Oct 2010 - 16:43

Bonjour vvdd66,

Tu écris :

Citation :

pourtant en regardant de prêt une idées n'est venue ?;ou sont nos pépites ?ces chances pour la france? ha oui c'est vrais honneur abnégation souffrance respect de nos couleurs sacrifice de sa vie pour notre pays
l'honneur de servir la France ils ne connaissent pas

Pardonne-moi, mais je ne comprends pas bien ce que tu as voulu dire ... L'âge sans doute ? Ou bien les dizaines d'années passées à "servir sans uniforme" qui ont altéré mes facultés mentales ?

à qui, à quoi fais-tu allusion ?
Citation :
"... où sont nos pépites ?"


à qui, à quoi fais-tu allusion ?
Citation :
ces chances pour la france?

à qui fais-tu allusion ?
Citation :
l'honneur de servir la France ils ne connaissent pas

Ce serait très sympathique que tu éclaircices un peu ton point de vue, car je n'aime pas ne pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
La fine
Invité



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 18:37

Bonjour, merci pour ces images. Je suis déjà nostalgique de ces moments.

La fine.
Revenir en haut Aller en bas
vvdd66
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 18:53

kaouendu a écrit:
Bonjour vvdd66,

Tu écris :

Citation :

pourtant en regardant de prêt une idées n'est venue ?;ou sont nos pépites ?ces chances pour la france? ha oui c'est vrais honneur abnégation souffrance respect de nos couleurs sacrifice de sa vie pour notre pays
l'honneur de servir la France ils ne connaissent pas

Pardonne-moi, mais je ne comprends pas bien ce que tu as voulu dire ... L'âge sans doute ? Ou bien les dizaines d'années passées à "servir sans uniforme" qui ont altéré mes facultés mentales ?

à qui, à quoi fais-tu allusion ?
Citation :
"... où sont nos pépites ?"


à qui, à quoi fais-tu allusion ?
Citation :
ces chances pour la france?

à qui fais-tu allusion ?
Citation :
l'honneur de servir la France ils ne connaissent pas

Ce serait très sympathique que tu éclaircices un peu ton point de vue, car je n'aime pas ne pas comprendre.



pépites ,chances pour la France sont tout ces voyous des citées spécialiste du trafique de drogue d'arme et très fort pour agresser les personnes âgées et qui demandent toujours plus ,sans vouloir donner quoi que ce soit pour le pays qui les accueil ,ceux tu risque pas de les voir venir se battre pour nos couleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://sacree-soiree-11.frenchboard.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 21:08

Dis-moi, La Fine, de quelle promo es-tu ?
Est-ce un hasard que tu te manifestes aujourd'hui ?

Si les photos faites lors de cette cérémonie t'intéressent, sache que j'ai fait parvenir un CD à l'officier adjoint du 4ième Bat.

Et, tu peux me contacter par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 22:35

Kaouendu, si la fine n'est pas inscris, impossible de te contacter par MP.
La fine doit obligatoirement s'inscrire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 23:30

Claude,

Merci, j'avais complètement oublié

Bien que n'étant pas Cyrard, si je me souviens bien "la Fine" est le responsable du bahutage. Notre visiteur est peut-être une Fine d'une ancienne promo ... ou de la promo Colonel Jean SASSI.

Le fait qu'il nous contacte aujourd'hui devrait êrte un clin d'oeil, puisque le 2 décembre est dans la tradi de Saint-Cyr le "2 S"; la fête célébrée par tous les Cyrards de par le monde, en commémoration du 2 décembre 1805, date de la victoire d'Austerlitz.
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 2 Déc 2010 - 23:45

Kaouendu.

Je serais d'avis que "La Fine" est de la promo Colonel Jean Sassi... C'est ainsi que je l'ai compris.

La fine a écrit:
Bonjour, merci pour ces images. Je suis déjà nostalgique de ces moments.

Ce sont là, les termes de quelqu'un qui a vécu un moment intense et qui, bien légitimement, en a déjà la nostalgie !....
Revenir en haut Aller en bas
silvestr
Invité



MessageSujet: Chant de promo   Sam 29 Jan 2011 - 20:47

Je travaille sur la chanson de soldat :
Existe-t-il un enregistrement du chant Qui ose gagne ?
Sur quel air se chante-t-il ?
Qui a écrit les paroles, éventuellement la musique ?
Merci d'avance pour la réponse.

Les photos sont magnifiques et me rappellent quelques souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Ven 4 Fév 2011 - 22:36

Silvestr,

Qu'est-ce que vous cherchez exactement :

- le chant "Qui Ose gagne" stricto sensu ?

- le chant de la PromoColonel Jean SASSI ?
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Sam 5 Fév 2011 - 15:41

Très belles photos et beau reportage qui me renvoient 21 ans en arrière lorsque j'ai parrainé mon fils pour la remise de ses épaulettes à l'EMIA...mais ce jour là ,les cyrards et moi-même avons dégusté une pluie diluvienne!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
namies75
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 12 Mar 2015 - 19:12

FOUQUET66 a écrit:
...mais ce jour là ,les cyrards et moi-même avons dégusté une pluie diluvienne!
Le soir, même pluie diluvienne pour la promo Sassi ! Trempé jusqu'aux os, mais cette cérémonie émouvante a rendu l'épisode pluvieux comme un péripétie ! Discussion avec plusieurs Hmongs qui avaient fait le déplacement !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paratir-paris.org
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   Jeu 12 Mar 2015 - 19:25

Merci pour ces très belles photos...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adoubement promotion ESM 4eme Bataillon "Colonel Jean SASSI"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: PARA CHOC et homme de l'ombre :: ALBUM PHOTOS SOUVENIRS des anciens PARAS CHOC-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: