CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 l'ange de dien-bien-phu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: l'ange de dien-bien-phu.   Ven 28 Nov 2008 - 15:49

Mme Geneviève de galard que l'on surnomma l'ange de Dien-Bien-Phu
est faite prisonnière le 7 mai1954, avec le médecin commandant Grauwin, elle obtient de soigner les blessés en échange d'un télégramme de remerciement à Ho Chi Minh. Son courage et dévouement lui vaut plusieurs décorations.merci madame


Revenir en haut Aller en bas
Sergent LOMBART
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Ven 28 Nov 2008 - 17:55

Elle fut un soutien féminin, certes mais dans l'endroit où elle était ...

sa citation à l'ordre de l'armée, en voici le texte :

"Mademoiselle Geneviève de Galard Teraude

Convoyeuse de l'air du GMMTA, seule femme présente à Dien Bien Phu pendant la bataille, a suscité l'admiration de tous par son courage tranquille et son dévouement souriant.

Arrivée le 28 mars avec le dernier avion sanitaire qui ai pu se poser, s'est immédiatement mise à la disposition du Médecin commandant de l'antenne chirurgicale.

De sa propre initiative, et malgré les violentes concentrations de l'artillerie ennemie, visita les blessés du centre de résistance pendant les furieux assauts du 30 mars au 2 avril.

Vivant parmi les blessés, couchant sur un brancard dans l'atmosphère étouffante de l'antenne, elle prodigua ses soins avec une activité inlassable, à toute heure du jour ou de la nuit.

D'une compétence professionnelle hors pair et d'un moral à toute épreuve, elle fut une auxiliaire précieuse pour les chirurgiens et contribua à sauver de nombreuses vies humaines.

Restera, pour les combattants de Dien Bien Phu, la plus pure incarnation des vertus héroïques de l'infirmière française"

Pour attribution
Le Colonel Langlais Cdt la Défense
p/o le capitaine Roy
Avril 1954


18 femmes du BMC, qui pendant toute la bataille se dévouèrent comme infirmières et qu'aucune d'entre elles ne fut rendu par les viêts..
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 1:22

Son livre, que j'ai lu à plusieurs reprises, car j'admire énormément cette femme, elle fut mon modèle, est un modèle de modestie... Ou bien je n'ai rien compris.

J'y ai retrouvé la "même version" que dans les ouvrages d'autres participants à cette effroyable bataille.

Si dans cette triste période de notre Histoire, elle fut une nouvelle "Jeanne d'Arc" et bien tant mieux ! La France en manque cruellement par les temps qui courrent....



Geneviève de Galard décorée par le Pt Eisenhower
Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 12:40

Bonjour amis parachutistes,

Si quelqu'un pouvait me renseigner, car je ne l'ai jamais lu par ailleurs.

Qu'est devenu l'équipage de l'avion dans lequel elle serait arrivée à DBP ?

Lors d'une conférence qu'elle était venue faire à Vannes, j'aurais souhaité lui poser la question. Cependant la dame a eu un petit malaise, se répétant dans son speech et la conférence a ainsi été terminée.

Donc je n'ai pu avoir l'information sur l'équipage.

Merci à vous

Arcimboldo
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 13:29

Arcimboldo

C'est le 28 mars que Geneviève de Galard est arrivée à DBP.... Son avion, un C-47 de la Croix rouge a dû se poser de nuit, l'opération fut très périlleuse, sans éclairage et avec les Viets à l'affut. Le moteur de l'appareil sera sérieusement endommagé, et les réparations totalement exclues. L'appareil sera abandonné puis détruit par les Viets ainsi que la piste !.....

C'est à partir de cet événnement que Geneviève de Galard intégrera l'équipe du célèbre "Toubib" le Dr Grauwin.

Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 17:43

Oui Lothy merci !

Mais l'équipage ?

;o((
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 17:55

A NOTER : les appareils qui faisaient la liaison Hanoï DBP étaient évidemment des avions militaires, certains étaient siglés de la Croix Rouge, car exclusivment destinés au tranport de blessés.

Dans le livre de Geneviève de Galard, je n'ai pas trouvé d'explication spécifique sur l'équipage qui a pu quitter l'appareil tout comme elle.... Les Viets l'on détruit après...
Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 18:37

Voilà ce que j'ai trouvé sur l'équipage valeureux :
Citation :
Équipage du capitaine Blanchet. Le 28 mars 1954, Delta Coca, GT 1/64 Béarn, se pose et ne peut plus repartir. Le cne Maurice Blanchet, l'adc Jean Pierre Larriaut, radio-navigant, l'adc Pierre Chauvin , mécanicien, le sgc Cuinet Marcel, navigateur et Geneviève de Galard, convoyeuse de l'air, sont obligés de rester à DBP.

Comme Geneviève de Galard, les membres de l'équipage, devenus sans emploi, se mettent au service des compagnies, des infirmeries ou de l'antenne chirurgicale du Docteur Grauwin.

- Le sergent-chef Marcel Cuinet mourra en captivité le 2 juillet 1954. Il avait 22 ans..

Pour en savoir d'avantage sur les conditions de captivité : voir le site de l'Association Nationale des Anciens Prisonniers et Internés d'Indochine, mis en page par Maximilian Stemp : http://www.anapi.asso.fr/


- "L'adjudant-chef Jean Pierre Larriaut, radio-navigant ... était devenu brancardier. Le 12 avril, pendant qu'il effectuait un brancardage dangereux, un éclat d'obus le blessa gravement au genou gauche. ("J'étais Médecin à Dien-Bien- Phu" - Médecin-Commandant Grauwin p.298) . (Il sera libéré le 23 mai)

Nota sur les sources: Le nom de certaines personnes composant les équipages proviennent des livres de Roger Bruge ("Les hommes de Dien Bien Phu"), de Patrick-Charles Renaud ("Aviateurs en Indochine"), cités en page 7 de mon site. Si vous cherchez quelqu'un, son nom est peut-être dans leur livre.

J'ai emprunté cette citation sur le site accessible par ce lien et j'en remercie l'auteur et le rédacteur.

http://e.favrot.free.fr/air1954/avord-indochine/7-dien-bien-phu.htm

Par ailleurs, il convient de préciser que les avions qui n'étaient pas de la Croix rouge bien connue (rendons à César ...), avaient une croix rouge peinte sur la carlingue et appartenaient aux escadrons Anjou, Béarn, Franche-Comté, Sénégal, entre autres et de l'ELA 52 pour les hélicos (escadrille de liaison aérienne).

Bonne soirée

Arcimboldo

PS : on trouve tout sur le net ;o))))
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Sam 11 Déc 2010 - 19:16

Je ne te le fais pas dire ! Hélas on y trouve aussi des c....ies !

Là, je retrouve la plupart des noms cités dans le livre de Geneviève de Galard, livre que je conseille sans réserve à ceux que l'histoire de cette femme d'exception a écrit en 2003 avec la collaboration de Béatrice Bazil.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Dim 12 Déc 2010 - 14:44

LE DERNIER DAKOTA

Porte encore ouverte, l'échelle rejetée d'un coup de pied, un des derniers Dakota doit décoller en hâte.








Les canons viets ont ouvert le feu sur lui.

On a eu à peine le temps de faire monter à bord ce blessé qui perd son pansement.

C'est le 27 mars 1954.

A partir de ce moment nul ne pourra plus quitter le camp.

Aucun avion ne pourra plus décoller ou atterrir.

Seul contact avec le monde: LA DROPPING-ZONE (DZ ou zone de largage) où chaque jour ravitaillement et renforts sont parachutés.

.Source Paris-Match merci René Rousset

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Dim 12 Déc 2010 - 15:06

Merci Claude !

Ces "Paris-Match", mes parents les ont conservés durant des années ! Il a fallu un déménagement en 1987, pour qu'ils soient égarés (pas pour tout le monde, je le crains) alors que mon père voulait me les confier....
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Dim 12 Déc 2010 - 16:15

Mes parents prenait chaque semaine Paris-Match et Jour de France surtout à partir de 1958 jusqu'en 1962.

Des centaines de ces n°, plus l'hebdo Carrefour, Paris Presse l'Intransigeant, France-Soir, le Figaro étaient conservés dans la cave sèche de la maison.

Ayant quitté la maison familiale, mon plus jeune frère au 13e RDP et mes parents dans le LOT, une fuite minime mais longue a réduit cette bibiothèque en un bloc de papier qui s'effritait, se déchirait à la moindre manipulation...( les magazines, les journaux étaient collés, soudés entre eux) Crying or Very sad

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Lun 3 Jan 2011 - 11:02

Un ange en enfer
Geneviève de Galard soigne un blessé à Diên Biên Phu.

Geneviève de Galard a vingt ans quand la guerre d’Indochine commence.
Elle rêve d’aventures et veut servir. Elle choisit le métier de convoyeuse de l’armée de l’Air. Sa mission : soigner les blessés lors des évacuations aériennes.
Basée à Hanoï au Tonkin, elle reçoit mission le 28 mars 1954 de se poser une fois encore à Diên Biên Phu cernée par le vietminh, afin d’évacuer les blessés vers l’arrière. Son destin bascule. Accidenté, son avion sanitaire ne peut plus repartir. A 29 ans, Geneviève se retrouve prisonnière, la seule femme à partager le sort des 15 000 soldats de l’armée française pris dans la nasse de cette sinistre cuvette.

Pendant deux mois, jusqu’au dernier baroud d’honneur, elle incarne pour eux, l’infirmière, la confidente et l’image de la douceur dans l’enfer des combats. Pour eux tous, Geneviève est " un peu la mère, un peu la sœur, un peu l’amie", sa seule présence rend moins inhumain ce enfer de feu, de boue et de sang. Lors des rares accalmies, elle fait la tournée des popotes, casque sur la tête, vêtue d’une tenue camouflée qu’elle a remise à sa taille avec une aiguille chirurgicale et du catgut, une manière de faire le lien entre le monde combattant et celui des blessés. Le soir, elle ouvre un brancard par terre dans l’espoir de grappiller quelques heures de sommeil. Mais sa place, elle ne la céderait à personne. La peur ? Pas le temps ! L’angoisse de la mort ? Sa foi chrétienne la protège.

Après la chute du camp, le 7 mai 1954, elle restera près de trois semaines à soigner ses chers blessés, démunie de tout, de pansements, de médicaments, avant d’être libérée. A sa descente d’avion à Hanoï, les flashs crépitent. Geneviève de Galard, promue star d’une guerre mal-aimée, jouit en France d’une incroyable popularité.

Retour à Paris de Geneviève de Galard, infirmière à Dien-Bien Phu, pendant la guerre d'Indochine. 1er juin 1954.

Elle sera même accueillie deux mois plus tard comme une héroïne par le Président des Etats-Unis, le Général Eisenhower, applaudie au Congrès américain, fêtée sur Broadway au cours d’une parade triomphale suivie par 250 000 New-Yorkais.
President Eisenhower awarding the Medal of Freedom to French Nurse Genevieve De Galard-Terraube the Angel of Dien Bien Phu during a ceremony in the White House Rose Garden on July 29, 1954 in Washington, DC.




Le 29 juillet 1954 le président Eisenhower lui attribue la Presidential Medal of Freedom lors d'une cérémonie dans la roseraie de la Maison blanche à Washington.
Geneviève de Galard!
Les américains la surnomeront "l'ange de diên biên phu" car ils ne pouvaient pronncer son nom;




Ecoutez: Geneviève de Gadard,une femme dans l'enfer Diên-Biên-Phu

http://www.canalacademie.com/Genevieve-de-Galard-une-femme-dans.html

Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   Lun 3 Jan 2011 - 12:24

Merci Bertrand pour ce rappel de ce parcours exceptionnel que fut celui de "l'Ange de Dien Bien Phu"....

Félicitations pour le montage, magnifiquement réalisé comme toujours !
Revenir en haut Aller en bas
catherin
Invité



MessageSujet: Capitaine Maurice Blanchet   Lun 21 Mar 2011 - 23:11

Bonjour à tous,

Je me permets de vous adresser ce message car j'ai parcouru ce forum avec grand intérêt et il s'avère que mon grand Oncle était le Capitaine Maurice Blanchet qui combien de fois enfant, a évoqué son atterrissage avec l'équipage et Geneviève de Galard. Il fut prisonnier.... et revint en France où il continua sa carrière à l'Armée de l'Air et devint Commandant. Aujourd'hui il n'est plus de ce monde mais je peux vous dire que c'était un homme bien sympathique, grand (physiquement et moralement) et que je salue sa mémoire bien sincèrement

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ange de dien-bien-phu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ange de dien-bien-phu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: