CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

  Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953

Aller en bas 
AuteurMessage
lucienpiers
confirmé
confirmé
lucienpiers


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyLun 8 Avr 2013 - 18:54

Chers amis,
Deux cérémonies vont marquer le 59° anniversaire de la fin des combats de Diên Biên Phu.

La première le Mardi 7 mai à 11heures à Nogent sur Marne à l'initiative de M le Colonel Jean LUCIANI ancien du 1er B.E.P et de André BOYER ancien du 8° B.P.C et de l'Amicale Régionale des Combattants de Diên Biên Phu. Une gerbe à la mémoire de nos compagnons disparus depuis 20 novembre 1953 sera déposé au Monument aux Morts de Nogent sur Marne. Vous y êtes tous les bienvenus.

La deuxième toujours le mardi 7 mai, cette fois l'Amicale Régionale des Combattants de Diên Biên Phu conduite par le Président louis CHEVAL participera à la cérémonie du Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe et déposera une gerbe dont le ruban ne porte que le seul nom de DIEN BIEN PHU car c'est dans le but d'honorer la mémoire de tous nos compagnons morts depuis le 20 novembre 1953 que nous déposerons cette gerbe. Le rassemblement aura lieu à partir de 17 heures angle avenue des Champs-Élysées angle rue de Balzac. Nous espérons que vous serez nombreux à venir soutenir les anciens et leurs famille. Merci à TOUS. Lucien PIERS
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
Kéo


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyLun 8 Avr 2013 - 20:56

Je serais à Nogent!
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyJeu 2 Mai 2013 - 15:32

Deux cérémonies marqueront cette journée du 59° anniversaire de la fin des combats de Diên Biên Phù.
Comme l'an passé à Nogent/Marne le matin et en soirée à l'ETOILE

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
Rivoil


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyJeu 2 Mai 2013 - 15:42

Je n'avais pas vu le doublon

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyLun 6 Mai 2013 - 17:02

Désolé pour le reportage de ces deux cérémonies, je ne serais toujours pas de retour en RP.
Il y a bien sûr un camarade qui pourvoira à la mission photo?
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyMar 7 Mai 2013 - 10:45

Citation :
Les officiers de Dien Bien Phu, les soldats du rang sur les pitons appelés Eliane, Anne-Marie, Isabelle, les villes alentours, Son La, Lai chau, la piste Pavie, les minorités hmongs, thaïs, engagées pour la France... Indochinois, Marocains, Sénégalais (...) les Anciens d'Aquitaine et d'ailleurs ont donné leur jeunesse dans cette histoire et parfois perdu leur santé définitivement, juste le temps d'un séjour d'un ou deux ans, perdu leurs meilleurs amis emportés par un obus, morts dans une fusillade, enterrés par la mousson dans une rizière, corps de jeunes français du Nord-Vietnam qui dorment par milliers au fond des rizières, qui ne reviendront jamais et nous unissent pour l'éternité à cette région du monde appelée autrefois l'Indochine.
J'ai parlé avec eux et j'ai appris aussi dans les livres les espoirs, les idéaux, l'engagement de leur jeunesse dans la mauvaise guerre, celle qui ne resterait pas dans l'Histoire de France, faite à contre-courant de l'Histoire. Sans doute pour des intérêts économiques mais plus encore pour la grandeur de l'Empire, extension de la France que la majorité occidentale voyait d'un oeil bienveillant à l'époque. Comment le comprendre aujourd'hui?
Guerre pour la grandeur de la France battue en 40, guerre enfin pour rester parmi des populations amies depuis le 17ème siècle.
Alors le 7 mai chaque année c'est le moment de penser à eux. Ceux qui ont accepté de sauter en parachute au-dessus du camp retranché, encerclé par l'armée de libération vietnamienne d'Hô Chi Minh, jusqu'à sa reddition le 7 mai 54 vers 17H00... ceux qui sautaient encore la nuit dans les explosions, l'odeur de la poudre, tués avant de toucher le sol, tous ceux qui savaient que c'était perdu mais ne voulaient pas laisser mourir leurs copains pour autant... A tous ceux dans la cuvette qui ont subi un premier déluge de feu le 13 mars puis un second le 30 mars. On leur disait que la France voulait cela, qu'elle voulait ce pays donc ils se battaient pour ce pays et pour la France. Parce que la France le voulait. Ils ne recherchaient pas de décorations, eux, combattants du bout du monde. Morts en permission.

En mémoire des 100000 soldats morts pour la France en Indochine.

Stéphane Boudy



Il y a 59 ans, le 7 mai 1954 tombait le camp retranché de Dien Bien Phu (Nord-Vietnam)

Dans cet extrait vidéo de 2009 le Colonel René Rougier (décédé le 18 juin 2010 à Périgueux), alors jeune capitaine-pilote, commandant du groupe de transport Sénégal témoigne du dernier largage de parachutistes dans la nuit du 5 au 6 mai 1954 au-dessus du camp assiégé par l'armée de libération nationale du Général Giap.

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
Rivoil


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyMar 7 Mai 2013 - 12:17

Citation :
On leur disait que la France voulait cela, qu'elle voulait ce pays donc ils se battaient pour ce pays et pour la France. Parce que la France le voulait. Ils ne recherchaient pas de décorations, eux, combattants du bout du monde. Morts en permission.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyMar 7 Mai 2013 - 18:21

TÉMOIGNAGE : Aux valeureux soldats de ma Section morts à Diên Bien Phù, (« Le Verdun de la jungle »)


7 mai 2013 : 59ème anniversaire de la chute de DIÊN BIÊN PHÙ !
(Sentiments d’un survivant qui a l’âme en deuil.)


Par Gilbert ORHON Sous-Lieutenant (O.R.) Chef de section de la 4/4 du 1er bataillon des parachutistes coloniaux à Dien Bien Phu

Tristesse ! Ce jour-là, tous les rescapés auront une pieuse pensée pour leurs Frères d’armes morts là-bas. Certains abandonnés dans les tranchées quand nous avons été faits prisonniers. D’autres enterrés à la hâte par les bô dôïs dans un coin perdu de la brousse durant notre longue marche vers les camps. Les derniers, pendant la captivité, inhumés avec égards par leurs camarades d’infortune dans des tombes qu’ils espéraient provisoires. À 20 ans la destinée nous a marqués au fer rouge. Aujourd’hui, le poids des années ajouté à celui de ce douloureux souvenir nous laisse bien peu de force pour commémorer ce 59ème anniversaire comme il convient.

Émotion ! À Diên Biên Phù (DBP), face aux 60 000 bô dôïs Viêt-Minh 15 000 soldats ont lutté vaillamment sous le drapeau français à 1 contre 4 pendant 6 longs mois.
2 293 ont été tués. 1 047 portés disparus (morts ou prisonniers). Le 7 mai, la garnison compte 10.300 hommes dont 4 336 blessés et 5 864 valides.
9 442 ont été faits prisonniers (1). 3 290 survivants ont été libérés. 6 152 décès de plus ! Les camps de rééducation (plutôt d’extermination !) ont été 3 fois plus efficaces que les balles, grenades, obus de tous calibres et orgues de Staline Viêt des violents assauts entre le 13 mars et 7 mai. En 4 mois, les 2/3 sont morts de faim, de maladie. De désespoir !

Détresse! Ces morts ne seront jamais rapatriés en France pour être enterrés dans leur village. Ils n’ont été sauvés de l’oubli que grâce à l’inscription de leur nom sur le mur du souvenir du Mémorial de Fréjus où ils figurent avec les 34 000 « Morts pour la France » en Indochine dont les corps ne reposent pas à Fréjus. Saluons le magnifique « Centre de Mémoire » de Perpignan créé en 2003 pour passer le flambeau du souvenir à nos jeunes générations. Il a donné aux héros de Diên Biên Phù une place d’honneur sur son panneau « Guerre d’Indochine » au-dessous duquel il expose quelques objets symboliques leur ayant appartenu.

Consternation ! Combien de jeunes, à part quelques rares fils de militaires, connaissent la ville de Diên Biên Phù ? Combien savent dans quel pays elle se trouve ? Combien sont au courant de la furieuse bataille qui s’y est déroulée ? Dans ma famille, comme dans beaucoup d’autres, y a-t-il un neveu ou une nièce qui se souvienne que leur oncle Bertie y a été fait prisonnier le 7 mai 1954 ? Oublié ce douloureux dernier grand combat de la lointaine guerre d’Indochine ! Enterrées les vraies valeurs de notre belle France apprises hier à l’école de la République, pour lesquelles ses soldats ont donné leur sang !... Leur vie !

Résignation ! Un peu partout en France, il y a chaque année de moins en moins de participants à la commémoration de DBP. Les badauds assistent nombreux à la cérémonie du 14 juillet. Ils veulent de beaux spectacles. Des défilés colorés. De féériques feux d’artifices. Des bals musette. Pas des drapeaux en berne ! Des rires. Pas des pleurs ! Les musiques militaires, les fiers soldats qui marchent au pas les incitent à la fête. Pas à la reconnaissance pour tous ceux qui sont morts afin qu’ils aient, eux, la chance de vivre en paix. Le patriotisme se meurt. En criant on ne peut pas le réanimer. On dérange. On excite l’antimilitarisme !

Persévérance ! La mort de l’Association nationale des Combattants de Diên Biên Phù nous a laissés orphelins. Elle a succombé aux morsures du temps sans avoir su transmettre le témoin de la mémoire à des parents ou amis plus jeunes. Sans cérémonies nationales, le souvenir de cette bataille a fini par agoniser dans le cœur des français. Les survivants dispersés un peu partout en France se sentent, eux et leurs morts, ignorés par la Nation. Mais ce jour-là, où qu’ils se trouvent, ils veulent jusqu’à leur propre mort rendre hommage à leurs glorieux Frères d’armes.

Réalisme. Le 7 mai 2013, à Perpignan il y aura encore une messe avec au 1er rang les quelques derniers rescapés de la captivité qui habitent dans le département. Quelques drapeaux. Un discours. La lecture de la citation à l’ordre de l’Armée de la garnison de Diên Biên Phù devant quelques autorités militaires et civiles. Quelques présidents d’associations avec, bien sûr, quelques uns de leurs membres. Pas tous hélas ! Seulement ceux d’un certain âge ! Et cette année, espérons-le, quelques jeunes parents. Quelques amis aussi. Quelques bons citoyens également.

Colère. Ces petits quelques ne feront pas une grande foule de vrais patriotes pour honorer les 8.445 morts de cette illustre bataille, dont l’âme de la plupart d’entre eux, pour ne pas avoir reçu de sépulture en France, erre là-bas en Indochine. Ce sera une cérémonie très modeste. Sans grand bruit. Presque anodine. Sans l’écho à la ‘Une’ qu’elle mériterait d’avoir dans la feuille de chou locale. Célébration chaque année un peu plus discrète, elle se sait condamnée demain à un recueillement individuel des derniers rescapés avant de tomber dans l’oubli.

Fidélité. Mais, si avec le temps le peu de survivants diminue. Si leur témoignage s’affaiblit. Si la férocité des combats s’atténue. Si la barbarie de la captivité s’adoucit. S’il faut bien constater que notre société matérialiste lamine ce genre d’héroïsme. Si… si le Viêt Nam est devenu l’une des perles du tourisme avec sa magnifique baie d’Along. Et si celui qui parle d’enfer pour Diên Biên Phù n’a plus que très peu de chance d’être écouté ! Est-ce là de bonnes raisons pour ne pas montrer aux français notre volonté de continuer à commémorer cet événement ? Non.

Lassitude ! Le Général Bigeard nous a quittés depuis à peine 3 ans et déjà son passé glorieux ne franchit guère plus le mur d’enceinte du Mémorial de Fréjus où ses cendres ont été déposées. Chef célèbre, ô combien charismatique, de la bataille de Diên Biên Phù, sa mort nous a rendus orphelins une 2ème fois. 7 mai ! Cette triste date met à nu ce que l’on tait le reste de l’année pour essayer quand même de vivre à peu près normalement en faisant fi des critiques des uns et de l’indifférence des autres, témoignées à ces héros par nos compatriotes.

8 445 « Morts pour la France » à DIÊN BIÊN PHÙ, au combat ou en captivité !
Impossible d’oublier le visage de ceux à qui on a fermé les yeux ! Leur dernier regard reste à jamais gravé dans votre âme. Ensemble faisons silence un instant ce jour là. Recueillons-nous. Merci.

Gilbert ORHON
Sous-Lieutenant (O.R.)

(1) 858 blessés graves ont été évacués par la Croix Rouge. Les autres doivent rejoindre les colonnes de prisonniers.Machiavélisme des commissaires politiques, les officiers sont séparés des sous-officiers et soldats pour faciliter le lavage de cerveau. La fatigue d’une longue marche de 6 à 700 km vers les camps à la frontière de Chine, par étapes quotidiennes de 20 à 30 km, a pour but de nous rendre plus vulnérables. Plus dociles… Donc plus réceptifs.

http://www.asafrance.fr/actualites/2622--temoignage-aux-valeureux-soldats-de-ma-section-morts-a-dien-bien-phu-l-le-verdun-de-la-jungle-r
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 0:22

Je reçois de notre camarade Lucien Piers, les photos de la cérémonie à l'ETOILE.
Reportage de notre camarade Christian Wolff Sergent-Chef à Diên Biên Phù, membre de l'amicale Paris Île de France
Christian, merci infiniment d'avoir fait le reportage !
Lucien merci infiniment de me l'avoir envoyé.

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1210

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1211

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1212

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1213

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1214

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1215

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1216

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1310

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1311

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1312





Dernière édition par Claude Millet le Ven 10 Mai 2013 - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 0:31

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1313

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1314

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1315

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1316

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1317

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1318

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1319

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 _dsc1217
Revenir en haut Aller en bas
spartan
confirmé
confirmé
spartan


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 16:24

respect a ces anciens....

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 46333810
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
GARD


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 18:03


100 000 morts, la cuvette de DIEN BIEN PHU, un vrai enfer...
Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
Fombecto


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 20:46

Précision: 100.000 morts pour la totalité de la guerre d'Indochine!

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
Kéo


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 10 Mai 2013 - 23:29

Une autre précision:
source Wikipédia

"Ce fut la bataille la plus longue, la plus furieuse, la plus meurtrière de l'après Seconde Guerre mondiale.

On peut estimer à près de 8 000 le nombre de soldtas Vietminh tués pendant la bataille et à 2 293 celui des tués dans les rangs de l'armée française.

Une fois le cessez-le-feu signé, le décompte des prisonniers des forces de l'Union française, valides ou blessés, capturés à Diên Biên Phu s'élève à 11 721 soldats dont 3 290 sont rendus à la France dans un état sanitaire catastrophique, squelettiques, exténués. Il en manque 7 801. Le destin exact des 3 013 prisonniers d’origine indochinoise reste toujours inconnu (19). Il est probable qu'ils aient été exécuté systématiquement comme traîtres."

Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
NDL


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyLun 13 Mai 2013 - 15:11

Deux-Sèvres - Saint-Maixent-l'École - Histoire
Diên Biên Phu : la bataille qu'ils n'oublient pas
12/05/2013 05:36

Pierre Herrault, Raymond Le Goubet , deux Saint-Maixentais survivants de la bataille, ont célébré au monument aux morts mardi 7 mai le triste anniversaire de la chute de Diên Biên Phu.

Le 7 mai 1954 en Indochine, Diên Biên Phu tombait. Une date trop à l’ombre de la commémoration du lendemain. Les combattants, eux, n’oublient pas.

Ce fut pour l'armée et la France entière un véritable traumatisme. Le 7 mai 1954, la cuvette de Diên Biên Phu tombait aux mains des forces Viêt Minh, après une bataille qui fit de nombreux morts et envoya encore plus de soldats en captivité. Une date placée dans l'ombre du 8 mai, marquant la fin du second conflit mondial en Europe. Mais les anciens combattants, eux, n'oublient pas. Et mardi soir, quelques heures avant la commémoration de l'armistice de 1945, ils ont fleuri le monument aux morts.

Une longue marche de 700 km en 43 jours

Raymond Le Goubet et Pierre Herrault se souviennent. « Malgré la situation désespérée je me suis porté volontaire pour être parachuté le 30 avril dans la cuvette encerclée », se remémore le caporal Herrault. Soit une semaine avant la reddition. Fait prisonnier, il ne sera libéré à Lao-Kay qu'au mois d'août après une redoutable marche forcée 700 km en 43 jours dans les montagnes

« Il y eut plus de morts en captivité, 6.361, que durant la bataille, 4.121. »
Le lieutenant Le Goubet, lui, était en poste à Diên-Biên-Phu depuis 6 mois. Il raconte la bataille en cinq dates : 13 mars, « Coup de massue! A 17 h, les Viets dévoilent des moyens d'artillerie insoupçonnés. Aussitôt l'ensemble du camp est comme pétrifié ; le moral s'effondre. Ceux qui péroraient " Pourvu qu'ils attaquent " se calfeutrent ou circulent casqués dans les tranchées ». 17 mars, « La grande déconvenue. Après 3 jours de flottement et d'indécision sur le poste Anne-Marie2, où sont envisagés un renforcement par des paras, une exfiltration vers le Laos ou une relève, les postes sont évacués sans qu'aucun ordre ne soit arrivé aux petits échelons. Il s'ensuit sur les 1.200m de terrain plat une retraite en forme de débandade. Les fuyards s'égaillent au milieu des explosions de l'artillerie Viet. De qui se moque t-on ? Est-on seulement commandés ? »

Un pied de nez chanté au commissaire politique

9 avril, « Mon grand regret.Le point d'appui Isabelle est très exposé à la sollicitude des Viets mais on a l'avantage de récupérer les colis de vivres éventrés tombés à l'avant des barbelés. Mon adjoint invite deux camarades à manger. Faute de place dans l'abri on s'installe dans la tranchée, mais un obus viet de 60 s'invite. » Résultat, 2 morts 2 blessés graves. Dont lui. 7 mai, « Ma grande frousse.Alors que l'hôpital de campagne est en feu, un infirmier me sauve in-extrémis. » 14 juillet à Tuan Giao, les prisonniers en rééducation spéciale chantent en guise de pied de nez au commissaire politique, A la Bastille on aime bien Nini peau d'chien. C'était il y a 59 ans, et la mémoire est intacte..


La nouvelle république.fr: un récit de la bataille différent des autres

Les chiffres se contredisent sur le nombre de morts!
Revenir en haut Aller en bas
PTS
Pro !
Pro !
PTS


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyVen 17 Mai 2013 - 0:07


Le livre du jour: "L'Enfant de Calabre" de Catherine Locandro

le Mercredi 15 Mai 2013 à 05:25

	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Dbp_li10

Il y a cinquante-neuf ans, en mai 1954, la France était sur le point de quitter le nord du Vietnam après la terrible bataille de Diên Biên Phu qui a opposé pendant deux mois les forces communistes aux troupes coloniales françaises. Catherine Locandro revient sur ce douloureux épisode de l'histoire dans son dernier livre.

"L'Enfant de Calabre" de Catherine Locandro

Des deux côtés, les souffrances et les horreurs ont été inimaginables. Un seul exemple : sur les quelques 15.000 prisonniers français et indochinois, seuls 3.290 Français retrouveront leur pays après avoir connu la torture, des traitements inhumains et la faim, et 3.000 Indochinois ont disparu à tout jamais. Dans son nouveau livre, la scénariste et romancière Catherine Locandro revisite cet épisode de notre histoire à travers le passé de ses ancêtres calabrais dont son père, un légionnaire, qui s'était engagé avec un ami dans ce conflit perdu d'avance.

L'Enfant de Calabre de Catherine Locandro est publié aux éditions Héloïse d'Ormesson.
Revenir en haut Aller en bas
guilhon
Pro !
Pro !
avatar


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: dien bien phu   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyLun 28 Oct 2013 - 12:26

mon père .lt guilhon alain. II/1er RCP est y tombé pour la France le 11/4 54. moi-même ancien TAP .désormais en retraite.essaye par le biais d'assoc (anampara.anai)de perpétuer le souvenir de ces héros. mais!! il semble que nous ne soyons pas en odeur de sainteté.
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
NDL


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyMar 29 Oct 2013 - 12:10

Bonjour Guilhon,
Si tu nous donnais le n° de brevet de ton père et quelques photos, nous pourrions de notre coté établir une place de mémoire dans dans notre mémorial "Mémoire des parachutistes".
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 EmptyMar 29 Oct 2013 - 13:38

Bonjour à tous,
Guilhon, le nom de ton père est gravé sur le mémorial du 1er RCP à Pamiers.
	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Guilho10


Ce mémorial a été inauguré le 1er juin 2013 pour les 70 ans du 1er RCP
	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Img_7211
Quelques 2000 noms de paras du 1er RCP y sont graver en "lettre d'or" pour les quatre générations du feu:
Guerre 39-45 - Indochine - Algérie - OPEX dans lesquelles le régiment s'illustra et continue à s'illustrer à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty
MessageSujet: Re: Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953   	 Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Diên Biên Phù fin du sacrifice le 7 mai 1954: hommage aux morts tombés depuis le 20 novembre 1953
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voir les messages nouveaux depuis sa dernière visite
» Les mangakas du jump rendent hommage à Jojo
» né le 30/05/1953 à la clinique granada la pomme à Marseille
» Des projets AAD tombés à l'eau ?
» hommage à nos anges avec une envolée de ballon

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954 :: DIEN BIEN PHU :: REPORTAGE DIEN BIEN PHU récent :: 60e ANNIVERSAIRE DE LA FIN DES COMBATS de DIEN BIEN PHU en INDOCHINE-
Répondre au sujetSauter vers: