CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MAURICE AUDIN

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: MAURICE AUDIN   Jeu 13 Sep 2018 - 14:47

Pied-noir né en Tunisie,mathématicien,installé à Alger,collabore avec le FLN pour confectionner des bombes qui ont fait tellement de morts en 1957; il est arrêté par les paras de MASSU et est exécuté comme traître au pays.



Et maintenant MACRON veut faire repentance ! Honte à ce gouvernement.......... guy
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Jeu 13 Sep 2018 - 15:35


Salut Guy .
Excuse moi, mais un Pied Noir né en Tunisie, ca n'existe pas. Cette appellation: Pied Noir fut a l'origine donnée par les arabes aux soldats Français en 1830 en raison des bottes noire que portaient les officiers et la cavalerie . Quoique je n'apprécie pas trop ce terme, les Pieds Noir sont des Français originaire des 3 départements Français d'Algérie et non pas natifs des protectorats tunisien ou marocain, qui n'ont jamais été des départements Français !
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Jeu 13 Sep 2018 - 16:51

jacky alaux a écrit:

Salut Guy .
Excuse moi,  mais un Pied Noir né en Tunisie, ca n'existe pas. Cette appellation: Pied Noir fut a l'origine donnée par les arabes aux soldats Français en 1830 en raison des bottes noire que portaient les officiers et la cavalerie . Quoique je n'apprécie pas trop ce terme, les Pieds Noir sont des Français originaire des 3 départements Français d'Algérie et non pas natifs des protectorats tunisien ou marocain, qui n'ont jamais été des départements Français !  

[b]plutôt déçu par ta réaction, l'important c'est de signaler un traître à son pays et qui va devenir un héros ![b]
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Jeu 13 Sep 2018 - 17:10

guy61 a écrit:
jacky alaux a écrit:

Salut Guy .
Excuse moi,  mais un Pied Noir né en Tunisie, ca n'existe pas. Cette appellation: Pied Noir fut a l'origine donnée par les arabes aux soldats Français en 1830 en raison des bottes noire que portaient les officiers et la cavalerie . Quoique je n'apprécie pas trop ce terme, les Pieds Noir sont des Français originaire des 3 départements Français d'Algérie et non pas natifs des protectorats tunisien ou marocain, qui n'ont jamais été des départements Français !  

[b]plutôt déçu par ta réaction, l'important c'est de signaler un traître à son pays et qui va devenir un héros ![b]


-------------

Pourquoi serais tu déçu, mon Frère. Tout ca, pour signaler que ce traite n'est pas un PN comme tu le précises. Pour le reste, 100 pour 100 de ton avis .
Revenir en haut Aller en bas
claude.d
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Jeu 13 Sep 2018 - 22:24

Bientot,peut etre citera t il les assassins des pieds noirs a Oran en 1962 ?????
Quel sort reservera t il pour le Gal Kranz qui a laisse faire lors de ces massacres??????
Pseudo jupiter narcissique se prend de plus pour Allah
Que devient notre France avec un gus pareil??????
Bruno doit se retourner de plus en plus dans sa tombe domage qu'il ne puisse en sortir......
Amities claude.d
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 8:38

claude.d a écrit:
Quel sort reservera t il pour le Gal Kranz qui a laisse faire lors de ces massacres??????

Si le général Katz était encore en vie, il aurait 111 ans ! Il est mort en 2001.
Revenir en haut Aller en bas
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 9:38

Macron c'est toujours l'arrogance, le mépris, c'est la non France il n'a pas connu cette guerre et il ne peut donc juger, combien de soldats, de femmes d'hommes et d'enfants égorgés par le FLN ? et non retrouvés... ceux qui ont vu ces massacres n'oublierons jamais ces images... c'est le monde à l'envers, on va demander maintenant aux Français d'apprendre l'arabe je crois... j'ai honte pour mon pays...
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 10:46

GARD a écrit:
j'ai honte pour mon pays...

On est au moins deux !!!
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 15:56


J'ai vu ca hier a la télé sur TV5... J'ai été écœuré !
Un autre Traitre que ce MACRON, qui condamne nos PARAS, en particulier ceux du 3e RPC de Bigeard qui arrêtèrent Maurice Audin, un des communistes qui, comme le rappelle Guy fabriquait des bombes pour le FLN. Des bombes qui iraient déchiqueter des innocents.
En deux mots: pour le petit con macron, nous les Paras nous fument des assassins alors que le FLN et les pourris tel que AUDIN soit des héros ou des martyrs.

LA FRANCE EST VRAIMENT MAL BARRÉE...
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 16:47

[quote="guy61"]
jacky alaux a écrit:

Salut Guy .
Excuse moi,  mais un Pied Noir né en Tunisie, ca n'existe pas. Cette appellation: Pied Noir fut a l'origine donnée par les arabes aux soldats Français en 1830 en raison des bottes noire que portaient les officiers et la cavalerie . Quoique je n'apprécie pas trop ce terme, les Pieds Noir sont des Français originaire des 3 départements Français d'Algérie et non pas natifs des protectorats tunisien ou marocain, qui n'ont jamais été des départements Français !  

Les pieds noirs nés en Tunisie sont surnommés "troncs de figuiers"!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 18:09



Merci à Monsieur le Maire et au Président du Cercle Algérianiste !!



On attend toujours les excuses du président Algérien pour les massacres de Français et de Harkis après les "Accords d'Evian......................."



Allez, Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 18:14

« Chose étrange et bien vraie pourtant, ce qui manque à la France en Alger, c'est un peu de barbarie. Les Turcs allaient plus vite, plus sûrement et plus loin ; ils savaient mieux couper les têtes. La première chose qui frappe le sauvage, ce n'est pas la raison, c'est la force » (Victor Hugo dans « Le Rhin » en 1842)



Lors de ses voyages en Algérie dans le but de « panser les plaies du passé », l’inénarrable François Hollande a reconnu publiquement que : « Pendant cent trente-deux ans, l'Algérie a été soumise à un système profondément injuste, brutal et destructeur. Je reconnais ici les souffrances que le système colonial a infligé au peuple algérien »... et encore : « La France est responsable d'une colonisation injuste et brutale ; elle est responsable des massacres d'innocents algériens à Sétif, Guelma et Khenattra »... tout en se gardant bien, de dénoncer ces centaines d'autres massacres d'innocents européens qui ont précédé les représailles et ces autres milliers de massacres d'innocents européens et musulmans fidèles à la France qui ont jalonné huit années de terrorisme aveugle et lâche.



Par cette indécente sélectivité minable, ce Chef d'état honni a injurié et humilié – non les Français d'Algérie, comme se plaisent à dire certains idiots utiles de service -- mais, tout simplement, la France, son peuple, son Histoire, son honneur ainsi que la mémoire et le sacrifice de ses soldats.



          Depuis lors, un florilège de réactions issues du milieu « progressiste » n'a pas manqué de vilipender en des termes diffamants l'œuvre colonisatrice de la France en Algérie. C'est ainsi, qu'encouragé par l'attitude et les déclarations du matamore élyséen remisé au placard depuis, ce petit monde de « moralistes à la conscience pure » n'a eu de cesse de monter les enchères en comparant le colonialisme français à l'esclavagisme... Il n'en fallut pas plus à son successeur « Choupinet 1er » ou « Jupiter », pour s'illustrer à son tour dans cette même Algérie si convoitée par les chefs d'état français en quête de nouveaux électeurs...



          Le 15 février 2017, « Jupiter » déclarait à la télévision algérienne : « La colonisation fait partie de l'histoire française. C'est un crime, un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes ».



          Le 13 septembre 2018, le dénouement de tant d'infamies s'est concrétisé par la reconnaissance officielle par « Jupiter » de la responsabilité de l'Etat dans la disparition à Alger en 1957 de Maurice AUDIN, militant communiste pro-FLN. Soupçonné d'héberger des terroristes de la cellule armée du Parti communiste algérien, AUDIN fut arrêté le 11 juin 1957 lors de la « bataille d'Alger » par les parachutistes du général MASSU et mourra lors de sa détention.



Ce nouvel acte de « repentance » de « Jupiter » est conforme à ses prises de position antérieures sur « l'affaire algérienne ». En novembre 2016, dans un entretien au Point, il avait déclaré : « En Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l'émergence d'un Etat de richesses de classes moyennes, c'est la réalité de la colonisation ».



Monsieur MACRON, dénigrer l'histoire de son pays, de son passé, sa grandeur, le sacrifice de ses aînés et de ses soldats est un acte criminel. Nous n'avons pas à tronquer notre histoire pour faire plaisir à telle minorité, telle association au « cœur sur la main » ou tel parti politique. « Dans cette rumination morose, les nations européennes oublient qu'elles, et elles seules, ont fait l'effort de surmonter leur barbarie pour la penser et s'en affranchir » écrivait Pascal Bruckner. Que ceux qui s'adonnent à ce type d'autoflagellation jouissive n'oublient pas cette mise en garde de Henri de Montherlant : « Qui a ouvert l'égout périra par l'égout. »



Ce dénigrement perpétuel de la France et de son passé colonial par nos « bien-pensants », présidents en tête, martyrocrates de profession, faussaires de l'antiracisme, est le pire danger auquel elle est confrontée.



Ces déclarations infamantes, basées sur une méconnaissance totale du sujet, inspirées de surcroît par un sentiment anti-français, nous dépeignent, aujourd'hui encore, « l'Algérie coloniale, comme ayant été l'apartheid » et les soldats qui ont écrit son histoire dans le sang et les larmes, des « barbares ». Ces « historiens » de bas étage nous « rappellent » que « la colonisation était contraire aux lois de la République, notamment par son côté ségrégationniste » (sic). Quelle hérésie !



           Si Charles X fut à l'origine de « l'expédition d'Alger », c'est précisément la République (la IIe) qui ordonna la conquête de l'Algérie. Cependant, à cette époque il n'était aucunement question de colonisation. Ce que Charles X -et avec lui l'Europe- voulait, c'était supprimer la piraterie en Méditerranée. En effet, toute la côte « barbaresque », de l'Egypte à Gibraltar, n'était qu'une seule et très active base d'opérations de piraterie dirigée contre la France, l'Espagne, l'Italie et surtout contre les convois chargés de marchandises qui sillonnaient la méditerranée.



          C'est pour réduire cette piraterie que les premières incursions chrétiennes de représailles sur les côtes algériennes virent le jour au début du XVIe siècle et permirent aux Espagnols, sous la conduite de Pedro Navarro, d'investir Alger et de libérer trois-cents captifs chrétiens. Pour les en chasser, les algériens firent appel en 1515 aux corsaires turcs qui occupaient depuis 1513 le port de Djidjelli en Kabylie, notamment à un pirate sanguinaire, Kheir-Ed-Din, dit Barberousse en raison de la couleur de sa barbe. Ils occupèrent Alger et y instaurèrent un régime de terreur, exécutant ceux qui refusaient la nouvelle domination turque. Ainsi, par l'entremise de ce pirate que le sultan de Stamboul avait nommé émir des émirs, beylerbey, la Turquie prit officiellement pied dans le bassin occidental de la Méditerranée. Alger était pour elle une base avancée, ce que Gibraltar et Singapour furent plus tard pour l'Angleterre. De là, elle pouvait porter des coups très durs à la navigation chrétienne. Avec ces ressources, Barberousse et les Turcs chassèrent les Espagnols et conquirent le territoire algérien, allant jusqu'à placer le pays sous la dépendance nominale du sultan de Constantinople. Le Maghreb était devenu une province turque.



          Forte de ses soixante bâtiments dont trente-cinq galères, la flotte algérienne écumait la Méditerranée et amassait des trésors. De plus une autre source énorme de profits était constituée par l'esclavage. Il s'exerçait, pour une part, aux dépens de populations d'Afrique noire que l'on enlevait après avoir investi les villages et, pour une autre part, de la piraterie. L'avantage de cette dernière résidait dans l'échange des esclaves chrétiens contre de fortes rançons. Un bénédictin espagnol, le Père Haedo, estimait qu'Alger devait avoir 60 000 habitants et 25 000 esclaves chrétiens.



          Quand Charles X décida l'occupation d'Alger, la Prusse, l'Autriche, la Russie, les grands de l'heure, approuvèrent sans commentaires particuliers. C'est ainsi qu'en cette aube du 25 mai 1830, la France partit pour l'Algérie... sans se douter qu'elle allait y rester 132 ans.



          Aussi quand nos « historiens de salons » s'élèvent contre « la saisie de terres, l'annexion de territoires, l'évangélisation, le pillage des ressources minières » (sic), ils ne peuvent qu'engendrer le ridicule...



          Concernant « la saisie de terres », ils voudraient nous faire croire que les premiers pionniers firent main basse sur de riches et fertiles terres agricoles enlevées de force aux indigènes... alors qu'en réalité, ils découvrirent un désert, une lande hérissée de broussailles au bord d'un marais pestilentiel où pullulaient les moustiques.



          Sur l'évangélisation, nos « historiens » se sont encore fourvoyés... S’ils reprochent à la France cette annexion, ils « oublient » cependant de signaler que ce sont les ascendants des « victimes du colonialisme français » qu'ils défendent aujourd'hui avec tant de véhémence, qui sont les véritables colonialistes.



- Qui a annexé ce pays autrefois habité par la race berbère et qui faisait alors partie intégrante du monde occidental ?



- Qui a soumis par la force ce même peuple berbère, majoritairement chrétien, à la conversion à l'Islam ?



Quant au « pillage des ressources minières », que d'infamies !



          C'est la France qui a découvert et mis en valeur à grand frais les zones pétrolifères et les gisements de gaz du Sahara prétendument destinés à assurer son indépendance... mais qui, en réalité, n'ont eu de cesse d'enrichir les apparatchiks algériens...



          Durant l'épisode sanglant de la guerre d'Algérie, le leitmotiv constant des responsables du FLN était que la rébellion se justifiait par le besoin de plus de justice, de bonheur et de liberté pour la « malheureuse » population musulmane. Cependant au cours d'une audience qu'il accorda à un haut prélat d'Algérie, en septembre 1961, sa Sainteté Jean XXIII prononça : « Vous avez vos idées, c'est bien, mais moi j'ai constaté une chose : c'est que chaque fois que la France se retire d'un pays, la liberté et la civilisation reculent. »



Que ces paroles du Pape inspirent à nos gouvernants de fécondes réflexions !

José CASTANO
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Ven 14 Sep 2018 - 18:52


BRAVO et MERCI, Jean- Charles. Si seulement ca peut ouvrir les yeux de certain ignorants qui encore de nos jours continuent a salir l'oeuvre de la France en Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Sam 15 Sep 2018 - 7:58

Wouha ! Merci Jean-Charles, tu nous gâte!
... je n'ai qu'une réflexion = pauvre, oui pauvre France
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Sam 15 Sep 2018 - 8:01

jacky alaux a écrit:

J'ai vu ca hier a la télé sur TV5... J'ai été écœuré !
Un autre Traitre que ce MACRON, qui condamne nos PARAS, en particulier ceux du 3e RPC de Bigeard qui arrêtèrent Maurice Audin, un des communistes qui, comme le rappelle Guy fabriquait des bombes pour le FLN. Des bombes qui iraient déchiqueter des innocents.
En deux mots: pour le petit con macron, nous les Paras nous fument des assassins alors que le FLN et les pourris tel que AUDIN soit des héros ou des martyrs.

LA FRANCE EST VRAIMENT MAL BARRÉE...

Il ne reste plus pour ce petit C.. de Jupiter que de faire la carpette avec BOUDAREL,ainsi le cycle sera complet!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Sam 15 Sep 2018 - 19:54

Merci beaucoup mes chers camarades!
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Dim 16 Sep 2018 - 0:30

Une erreur de ma part... Maurice Audin le traitre ne fut pas arrêté par les paras du 3e RCP de Bigeard mais plutôt par les Paras du 1er RCP du col. Meyer lors de la Bataille d'Alger. La capture du félon par nos paras du 1er RCP permit de découvrir plusieurs lieus de fabrication de bombes dans la Casbah . Par cette arrestation des dizaines voir des centaines d'innocents évitèrent une horrible mort… Est ce que cet enfoiré de petit néron sait cela ? est ce qu'il s'est au moins informé avant de glorifier ce pourri ?... Bien sure que NON ! Il est a mettre dans le meme sac .
Quant a savoir ce qu'est devenu AUDIN apres sa capture et comment nos paras on put obtenir les informations qui permirent d'anéantir tous ces assassins communistes et FLN lors de la Bataille d'Alger… Santé a vous tous mes Freres !
Revenir en haut Aller en bas
marcel.salvan
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: MAURICE AUDIN   Dim 16 Sep 2018 - 5:24

A la suite de deux articles du journal l'INDEPENDANT de PERPIGNAN dans son édition du 14 Septembre j'ai rédigé ce courrier ci-joint

                                                                                  INDIGNATION SUR LA REPENTANCE


Faisant suite à la parution dans l'édition de ce jour (14 Septembre) de deux articles sur l'affaire du professeur Maurice AUDIN.
Ayant fait 32 mois de service militaire dont 26 mois en ALGERIE dans une unité Parachutiste (1er RCP) je suis scandalisé qu'on ressorte aujourd'hui 61 ans après un fait dont il y aurait beaucoup à dire et dans le contexte de l'époque. N'oublions pas que pendant 8 années 3 millions d'appelés du contingent et engagés ont servi en ALGERIE pour faire du maintien de l'ordre et que malheureusement il y a eu parmi eux 30000 qui ne sont jamais revenus sans compter les centaines de milles de nos compatriotes et harkis qui ont été assassinés.
Mon indignation vient du fait que chaque fois qu'on parle ou que l'on écrit sur des affaires similaires on pointe du doigt et on met en cause les unités Parachutistes dans le domaine de la torture. Personnellement en 26 mois je n'ai jamais vu ou entendu parler de telles actions. Moi même étant gradé nous recevions de nos supérieurs (colonel MEYER et commandant DANGOUMEAU) des ordres très précis pour éviter des comportements qui puisent être répréhensibles. Il a fallu attendre la fin de la guerre d'ALGERIE pour entendre parler avec autant de hargne sur ce passé douloureux par ceux qui avaient aidés la rébelion.  (En particulier les fondateurs de la FNACA)
Une journée que la presse et les médias ne rapportent jamais c'est celle du 20 Août 1955 à la Mine d'EL HALIA à 20 kms de PHILIPPEVILLE et 15 du camps PEHAU base de repos de notre unité, 80 victimes enfants et adultes que nous avons trouvés dans l'état du Colonel Arnaud BELTRAME. Je n'en dirai pas plus.
Q'une fois pour toute que nos responsables politiques et en premier le chef de l'ETAT arrête pour des raisons qui lui sont propres de faire de la REPENTANCE un enjeu électoral.
Aujourd'hui notre pays à besoin de calme, de sobriétés et de faire en sorte que le nombre de chômeurs diminuent et que notre économie reparte vite afin de donner aux Français un avenir meilleur.

                                                                                    Marcel  SALVAN
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Dim 16 Sep 2018 - 6:41

Merci Marcel, cqfd, j'approuve que tu le dise
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Dim 16 Sep 2018 - 10:53

L'indignation du Général Roudeillac, sous-lieutenant en Algérie, ancien chef de corps du 3e RPIMa

Citation :
Comment sacrifier les intérêts bien compris de son pays sur l'autel de ses propres intérêts politiques.....?

Monsieur Macron vient une fois de plus de démontrer son inintelligence de l'Histoire et notamment de l'Histoire de ce qui fut un département français: L'Algérie.
*Comment un chef d'état peut-il prendre de telles décisions en méconnaissance totale du principe de réciprocité qui préside aux relations entre les États?
*Comment un chef d'État peut-il ne pas se rendre compte que ses déclarations unilatérales confortent la haine de la France des musulmans, qui s'accommodent très bien par ailleurs de la faiblesse et de la lâcheté de ses dirigeants?
*Comment un chef d'état peut-il se risquer à raviver la méfiance des citoyens à l'encontre de ses forces armées, quelles que soient ses contorsions pour en exonérer la responsabilité.
Mais ce qui est tout aussi grave, c'est que les Français ont vu un Président de la République rendre hommage en quelque sorte à un traître à son pays (1), ne l'oublions pas, à la plus grande satisfaction des assassins de nationalité française, qui ont rejoint "l'état" islamique.
Audin, et avec lui le parti communiste, ( dont on sait les références en matière de respect des droits de l'homme durant la guerre froide), ont oeuvré contre leurs concitoyens, en fournissant notamment au FLN les armes, qui n'ont pas manqué de tuer des jeunes Français, qui eux faisaient leur devoir.
S'il ne s'agit pas de banaliser la torture, il s'agit de comprendre en revanche que les actions de l'enseignant Audin méritaient en définitive:
un passage devant un tribunal, une condamnation à mort par fusillade ou mise en oeuvre de la guillotine, comme ce fut le cas par ailleurs.
Mais il eut fallu pour cela que le chef d'État du moment ait eu la même détermination dont allait faire preuve son successeur...en un temps où il eut fallu qu'il se montre, lui, magnanime ....
Notons que Monsieur Macron n'a manifestement pas cru devoir prendre connaissance des travaux de Jean-Jacques Jordi , Historien reconnu, parus en 2011 sous le titre: " Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie : un silence d’état.

Recension faite en son temps :

Le travail de jean Jacques Jordi est celui d'un historien reconnu, qui ne parle pas la langue de bois, mais s'en tient aux faits irréfutables. La période qui a suivi immédiatement la signature des " accords" d'Evian est un temps de cruauté exacerbée, dont ont été victimes les Pieds Noirs et les Algériens, pour le seul fait de ne pas avoir été dans le camp des vainqueurs. (Politiques !) et qui avaient donc fait le choix de la fidélité. Jordi évoque les responsabilités de la France dans cette affaire, une France qui n'a pas voulu protéger ses ressortissants, alors qu'elle en avait les moyens. Il y fallait seulement du courage politique. Ce livre est difficile à lire par moment en raison de l'abondance des données chiffrées livrées par l'auteur, mais la crédibilité de sa démarche implique de tels rappels. Oui le FLN a procédé à des enlèvements, des tortures, des massacres, qu'il faut avoir en mémoire lorsque l'Algérie revendique une repentance unilatérale de Paris.
Cet ouvrage arrive donc à point, (2011) alors que seront célébrées à Alger les festivités de la commémoration de l'accès à l'indépendance de ce qui fut une terre française, pour le plus grand bien de ceux qui y ont vécu, quoi qu'on en dise !

D. Roudeillac

(1) L'Algérie, de par la constitution de l'époque était un Département français, que cela plaise ou non. Notre génération d'officiers est partie en Algérie pour deux raisons: lutter contre la dissidence d'un département, s'opposer aux ambitions soviétiques en Afrique, ambitions soutenues par sa courroie de transmission en France: le Parti communiste.
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: QUELLE HONTE !   Dim 16 Sep 2018 - 11:33

UNE DES RAISONS POURQUOI JE SUIS CONTRE LA COMMEMORATION DU 19 MARS
Le 19 mars est pour les Harkis les Européens et Musulmans
francophiles,un jour de profonde détresse.
Près de 6 mois après le massacre d'ORAN du 5 juillet 1962,les
représentants de la diplomatie Française se lassent face à
l'inertie des Autorités Algériennes et au manque de volonté
de Paris,qui se contente de déclarations d'intentions jamais
suivies d'effets.
Le Pouvoir Gaulliste ne souhaite pas que le dossier des
disparus*,fragilise ses relations avec l'Algérie.
La création de commissions mixtes d'enquêtes est abandonnée
face aux réticences d'Alger.
Louis JOXE rencontre Mohamed KHEMISTI,Ministre des Affaires
Etrangères d'Algérie du 30.11 au 04.12.1962, la question des
disparus n'est abordée qu'à la dernière journée.Du côté
Français on insiste sur la grave et constante préoccupation
de voir respecter les Accords d'Evian,qui ont entre
autres,trait à la liberté et la sécurité des personnes.
Les Algériens répondent qu'ils entendent assumer leurs
responsabilités.Autrement dit,ils refusent toute ingérence
Française dans la recherche des disparus,cela n'empêche pas
le versement d'une rallonge de 300 millions de nouveaux
francs,pour alimenter le Trésor Public Algérien,sans la
condition du respect effectif du texte signé à Evian !
Finalement c'est le CICR (Croix Rouge à Genève) qui poursuit
les recherches,financées par la France.
Les investigations sont difficiles......
En Algérie comme en France,le souci des Autorités est le même
mettre fin au « mythe des survivants » et évacuer le plus
vite possible ce dossier gênant.
En effet,du côté Français,les enquêteurs de la Croix Rouge se
heurtent au Secret-Défense de Pierre MESSMER,Ministre des
Armées.Côté Algèrien,les réponses dilatoires épuisent leur
énergie,d'autant plus qu'ils ne sont pas autorisés à
interroger les responsables FLN (connus) des enlèvements.
CONCLUSION DU CICR :« tous les disparus sont morts,les
fouilles sont inutiles et n'auraient aucune chance de
réussir ».
L'enquête a commencé le 21.02 et s'est terminée
le12.09.63.Les familles ont eu accès aux dossiers CICR en
2000 !
*535 soldats tués ou disparus,1736 civils disparus depuis le
19 mars 1962
Guy Amand,ancien GCPA,VM 2 citations,Médaille Militaire
mars2016
Revenir en haut Aller en bas
guy61
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: MACRON, RAS L'POMPON !   Dim 16 Sep 2018 - 16:53

Le journal Le Monde titre le 12 septembre 2018 :
« Guerre d’Algérie : MACRON va reconnaître la responsabilité de l’Etat dans la mort de Maurice AUDIN, torturé par l’armée française en 1957 ».



Nous prenons acte de cette décision d’Etat avec surprise ; car si le crime ne peut être contesté il faut aussi rappeler le contexte et la collaboration active de certains communistes français avec l’ennemi d‘hier.

L’autorité civile d’alors, dans l’impossibilité légale de faire face au cruel FLN, qui ensanglantait la capitale, a donné les pleins pouvoirs, en 1957, à l’autorité militaire pour assurer la sécurité du grand Alger.



Peut être que notre Président, par souci d’apaiser toutes les mémoires prendra-t-il en compte la nôtre, notamment celui du guet-apens d’Etat fomenté le 26 mars 1962 à Alger où des dizaines de civils désarmés ont été lâchement mitraillés par une unité de l’armée française dans les conditions que tout le monde connait. Depuis trop longtemps le mensonge d’Etat perdure jusqu’à ternir nos victimes devenues bien coupables avec une repentance bienveillante pour les terroristes d’alors.



Monsieur le Président de la République, peut-être l’ignorez-vous, le 5 juillet 1962 à ORAN, cet homme a disparu et on ne l’a plus jamais retrouvé :

n°1190 T MACRON Henri, Lucien (né 29/11/1922)-D 05/07/1962) (TGI Seine du 11 juin 1965-Acte/JUG.103/1965)

Il a rejoint la nombreuse cohorte des oubliés de notre République
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Dim 16 Sep 2018 - 17:41

Une tragédie particulière parmi toutes les tragédies de la guerre d’Algérie




Macron a demandé pardon pour l’assassinat, en 1957, par des parachutistes français du jeune mathématicien communiste. Il fait sa com’. Un peu d’Audin pour faire oublier beaucoup de Benalla. Et, surtout, se sentant trop marqué à droite, il soigne sa gauche…
Une pirouette présidentielle qui permet quand même de rappeler que la guerre d’Algérie fut aussi une guerre civile. Français contre Français. Français contre Arabes, Arabes contre Français. Arabes contre Arabes : comment oublierait-on les dizaines de milliers de harkis sauvagement tués par le FLN ?

Les guerres civiles sont toujours plus abominables que les autres. Des horreurs commises par les fellagas, des attentats meurtriers, des assassinats à n’en plus compter, les femmes éventrées d’Orléansville… Du côté français, on tortura. L’armée française jugeait que c’était une nécessité pour prévenir d’autres attentats. Il y a quelques années, Le Pen éprouva d’ailleurs le besoin de justifier l’emploi de la torture.
Il n’y a aucun sens ni aucune vérité à opposer les monstruosités du FLN à la torture pratiquée par les parachutistes. Comparaison n’est pas raison. D’un côté, des rebelles ensauvagés. De l’autre, une armée régulière, un état avec ses lois et ses tribunaux.

Maurice Audin aidait le FLN. Il avait tort. Mais ceux qui l’ont assassiné n’avaient pas raison. La torture brise et abîme celui qu’on torture. La torture avilit celui qui torture. La mort du jeune mathématicien est une page de honte dans l’histoire de l’armée française. Comme le fut plus tard, et pour d’autres raisons (la volonté de De Gaulle), l’abandon des harkis livrés aux couteaux du FLN.

Pendant longtemps la version officielle de la disparition d’Audin fut qu’il s’était évadé pendant un transfert. Personne n’y crut. Mais il fallut qu’on attende la parution des Mémoires du général Aussaresses pour que la vérité fût couchée sur le papier. Ce général, qui avait la haute main sur la torture à Alger, confessa qu’il avait donné l’ordre d’achever Audin au couteau pour qu’on pense qu’il avait été tué par des Arabes.
En ces années-là, la torture pratiquée en Algérie souleva, en France, une intense émotion. Deux Antigone se dressèrent alors pour dire leur dégoût. En premier, le général Pâris de Bollardière. Fervent catholique, il était l’un des officiers parmi les plus décorés de l’armée française et compagnon de la Libération. Il ne voulait pas que son nom soit associé à la torture. Et il rendit son uniforme.

Vint ensuite Pierre Vidal-Naquet. Artisan infatigable du comité Audin, il cria avec véhémence que la torture nous salissait. Quand, plus tard, les barbouzes de De Gaulle torturèrent les militants de l’OAS à la villa Susini, il protesta avec la même force. Ces deux noms – Pâris de Bollardière, Vidal-Naquet – sont l’honneur de notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Lun 17 Sep 2018 - 14:31

Emmanuel Macron, coutumier du fait de salir les Français quand il est hors de France, nous avait fait le coup avec sa « colonisation, crime contre l’humanité », et, comble, en Algérie ! Or voici qu’il persiste à vouloir jouer l’humaniste au travers de la sempiternelle auto-flagellation, le regard devient monoculaire et le cœur disparaît ! Ainsi, sous prétexte de dénoncer la torture, il glorifie un renégat à la patrie ! Mais c’est un communiste qui a aidé le FLN et donc, tout s’absout ! Pire, est honoré !

Hélas, pour traiter ce sujet, il faudrait pouvoir tout restituer dans le contexte. De même, il serait crucial de réfléchir au cas de conscience sur la torture qui permet de sauver des centaines de vies innocentes. Il a été le soutien des fellaghas qui égorgeaient, mutilaient, éventraient, émasculaient, torturaient femmes enceintes, enfants, vieillards… Mais là, Emmanuel Macron n’en dit rien ! Il fait de ce traître à la France un héros et vient demander pardon pour la France auprès de la famille.

Alors, M. Macron ira-t-il rendre visite aux familles de tous ces disparus après le « cessez-le-feu » du 19 mars 1962 ?
Rendra-t-il hommage aux victimes innocentes du début des hostilités déclenchées par le FLN lors de la Toussaint Rouge du 1er novembre 1954 ? Aux victimes des attentats aveugles, avec ces enfants tués, décapités ou atrocement mutilés ?
Condamnera-t-il l’État français d’avoir fait torturer hommes et femmes français au sinistre stade des Tagarins sous les ordres d’un colonel de gendarmerie sadique ?
Condamnera-t-il l’État français pour avoir organisé les enlèvements et la torture par la funeste « Mission C » ?
Condamnera-t-il l’État français pour avoir fait torturer les patriotes par des bourreaux apatrides constitués d’anciens Viets rouges, truands, proxénètes ou anciens de la gestapo ?
Fera-t-il ouvrir avec le même entrain les archives pour que l’on en sache un peu plus sur l’action du SAC et des polices parallèles ?
Condamnera-t-il l’État français et demandera-t-il à l’État algérien des excuses pour ne pas avoir respecté le cessez-le-feu, le 19 mars 1962, après cette mascarade appelée « accords d’Évian » ? Cessez-le-feu sauf pour faire tirer au fusil mitrailleur sur la foule pacifique algéroise, dans le triste massacre du piège de la rue d’Isly !
Condamnera-t-il l’État français et ce général qui donna ordre de ne pas porter secours aux milliers d’Oranais enlevés, emprisonnés, torturés, noyés par le FLN fin juin 1962 ?

Daignera-t-il s’incliner sur la mémoire de ces innocentes victimes, de tous ces pauvres patriotes qui ont eu le tort d’être les descendants, parfois jusqu’à la sixième génération, d’habitants de cette province française qu’était alors l’Algérie ?

Condamnera-t-il son chef d’État et ses ministres pour avoir provoqué le massacre de quelques 80 000 harkis, qui s’étaient battus pour la France, en donnant ordre qu’ils ne quittent pas l’Algérie, ou qu’ils soient ramenés en Algérie pour là-aussi subir les pires atrocités ? Des crimes contre l’humanité.

M. Macron demandera-t-il des comptes à l’État algérien et qu’il s’auto-flagelle à son tour ? Exigera-t-il qu’il ouvre aussi ses archives ? En 1971, son président déclarait :« À Paris, on semble ignorer que nous détenons un très grand nombre d’otages français. Quand il le faudra, nous en communiquerons la liste à la presse, d’où une émotion considérable en France. Alors pour obtenir la libération de ces otages, il faudra y mettre le prix ! ».

Ces pauvres victimes françaises sont de l’autre côté de la Méditerranée, et désormais introuvables. Quand M. Macron exigera-t-il une stèle commémorative à leur mémoire, là-bas ? Ces victimes innocentes de tortionnaires FLN dont des noms sont parfois donnés à des rues en France où l’on ose encore baptiser des artères et des places du mensonger cessez-le-feu du 19 Mars 1962 !

Alors, soit M. Macron est vraiment soucieux de rétablir la vérité historique, toute la vérité. Soit, nous lui rétorquerons ce qu’il dit à un jeune Algérois, lors de sa visite en 2017 « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez nous embrouiller avec ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   Lun 17 Sep 2018 - 19:45

En effet J.C. c'est vraiment le monde à l'envers, c'est honteux, comment peut on avoir si peu de lucidité, de plus cette prise de position du gamin Macron risque de renforcer la haine de certains pour la France avec peut être de nouveaux attentats...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MAURICE AUDIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
MAURICE AUDIN
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: