CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La moitié de la force aérienne française n'est pas en état de voler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vignemale
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: La moitié de la force aérienne française n'est pas en état de voler   Dim 21 Juin 2015 - 23:55

ARMEE DE L'AIR Le ministère de la Défense a rendu public les chiffres de disponibilité des aéronefs de l'armée de l'air...
La moitié de la force aérienne française n'est pas en état de voler
Un Rafale en démonstration en Indonésie - ADEK BERRY / AFP
J.S.

C'est une information repérée par le quotidien Libération sur le site NosDéputés.fr, l'observatoire citoyen de l'activité parlementaire. Le 13 janvier 2015, le député François Cornut-Gentille a interrogé le ministre de la Défense sur la disponiblité des aéronefs de l'armée de l'air française. La réponse qu'il a reçue 6 mois plus tard est éloquente. Plus de la moitié des avions des forces françaises est clouée au sol.

Le Rafale aussi concerné

La fine fleur de l'aviation française n'échappe pas à la règle. Selon Libération sur les 93 rafales que possèdent l'armée de l'air plus de 52% ne sont pas en état de voler.  Les besoins de réparation et d'entretien des engins expliqueraient cette situation pas vraiment à l'avantage des aviateurs français.
Les Mirage ne sont pas mieux lotis puisque la disponibilité du chasseur s'étale, selon les modèles, entre 38% et 41%. Là encore plus d'un avion sur deux de cette catégorie est dans l'incapacité de remplir sa mission.

Des données classifiées

L'armée de l'air a refusé de donner les chiffres pour plusieurs de ses modèles. Ainsi on ne connaitra pas l'état de la flotte de Mirage chargée de la dissuasion nucléaire. L'armée a classifié les données concernant les 29 2000N, un avion spécialisé dans la frappe nucléaire depuis 1988.
On ne connaitra pas non plus la capacité des aviateurs français à se faire ravitailler en vol. Les chiffres concernant le Boeing ravitailleur KC 135 ont eux aussi été classifiés. Tout juste sait on que l'armée possède 14 de ces avions et qu'ils ont une moyenne d'âge de 51 ans. 
Une situation qui si elle parait alarmante n'est pas nouvelle. Dans un article publié en 2013 Le Nouvel économiste citait déjà le général Jean-Paul Paloméros qui partageait alors son inquiétude devant la commission de Défense de l'Assemblée nationale..
A l’époque chef d’état-major de l’armée de l’Air, le haut gradé avait lancé devant les députés qui l'interrogeaient : « Ma plus grande préoccupation reste la disponibilité des matériels, dont dépendent nos capacités opérationnelles, sans parler des effets sur le moral des hommes (...) L’utilisation plus fréquente d’avions tels que le Rafale, en plus de générer des surcoûts, hypothèque l’avenir de ces avions. »
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: La moitié de la force aérienne française n'est pas en état de voler   Lun 22 Juin 2015 - 0:37

Armée de l'air : la flotte française en partie clouée au sol

Julien JÉGO et Emilie COQUARD 19 juin 2015 à 15:18

Sur le stand Dassault du salon du Bourget en juin 2013. (Photo Laurent Troude)
DATA

Le ministère de la Défense a publié les taux de disponibilité de ses appareils militaires et civils. Il apparaît que seulement 40% de la flotte est disponible immédiatement.



L’armée de l’air a une flotte, certes, mais pas entièrement disponible. Le ministre de la Défense a publié le 16 juin le taux de disponibilité de la flotte militaire et civile de l’armée de l’air française, en réponse à une question de François Cornut-Gentille, député LR de Haute-Marne.
Il apparaît que sur les 15 modèles (hors drones) que possède la France, seulement deux — un petit jet et un avion de transport — avaient plus de la moitié de leurs appareils disponibles au 31 décembre 2014. Pour les autres modèles, les réparations et autres remises en état clouent au sol une grande majorité de la flotte.
Taux de disponibilité de quatre modèles d’avion de l’armée de l’air française au 31 décembre 2014.
C’est le C130 qui est le moins disponible. Seulement quatre des quatorze appareils de cet avion de transport construit par l’entreprise américaine Lockheed que possède la France sont disponibles en permanence. Le modèle avec le plus d’appareils disponible est un petit jet civil, le TBM 700, avec un taux de disponibilité de 62%.
Certains avions ont été achetés alors que le général De Gaulle était président de la République. Avec 51,6 ans d’âge moyen, les Boeing KC 135, 14 avions ravitailleurs, sont aujourd’hui les plus vieux. Cette fois-ci, pas question de connaître le taux de disponibilité, c’est une «donnée classifiée», mais ces vétérans semblent accuser le coup. Véronique Sartini, journaliste spécialisée dans les questions de défense, déclarait dans le bimensuel Défense et Sécurité Internationale en août 2014 que «lorsqu’un avion vole une heure, il doit aujourd’hui subir trente-trois heures de maintenance».
Pour régler le problème, la France a décidé de renouveler ses ravitailleurs en optant cette fois-ci pour le consortium européen Airbus. Le budget serré de la défense française a repoussé la commande de 14 Airbus MRTT à 2018.
Le fleuron de l’aviation française qui représente une bonne partie du total de la flotte avec l’Alphajet (93 et 136 appareils) ne déroge pas à la règle, seulement 44 Rafales sont prêts à décoller sur le champ. Ainsi sur les 466 appareils dont les données de disponibilités sont accessibles, seulement 190 sont utilisables immédiatement.

Julien JÉGO et Emilie COQUARD
Revenir en haut Aller en bas
 
La moitié de la force aérienne française n'est pas en état de voler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: