CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban

Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban   Dim 31 Aoû 2008 - 14:19

Observateurs "Casques Blancs"

Depuis 1975, le Liban s'enfonce inexorablement dans une guerre civile et à Beyrouth, en octobre 1983, un double attentat vise la force multinationale (France, USA, Grande-Bretagne et Italie) chargée d'assurer la sécurité dans la capitale libanaise :
- 241 morts parmi les '' marines '' américains ;

- 58 parachutistes du 1er R.C.P tués dans les décombres de l'immeuble '' Drakar ''.


Les Présidents Reagan et Mitterrand décident que la mission de cette force ne peut continuer et incitent les différents leaders et autres chefs de faction de cette guerre civile à se réunir. La tenue d'une conférence de réconciliation nationale entre les différents antagonistes libanais, à Lausanne en mars 84, permet aux chaudron beyrouthin.

À partir du 28mars 1984, elles sont remplacées par les premiers observateurs militaires Français, que les médias vont surnommer '' casques blancs ''. Le rôle de ces observateurs consiste à rendre compte 24h/24 des violations du cessez le feu au comité militaire quadripartite libanais [dit comité de l'hippodrome] où se trouvent en permanence un représentant d'Amal (Chiites), du Parti socialiste progressiste (Druzes), des Forces libanaises (Chrétiens), de l'Armée libanaise et un officier français.

Ces observateurs, officiers et sous-officiers des trois armées et de la Gendarmerie, (de 45 à 80 militaires) sont positionnés à des endroits stratégiques dans Beyrouth et ses environs immédiats.


Le Cne Simon est volontaire pour le Liban en mars 1984 dans le cadre de la force multinationale. Observateur casque blanc, il fait partie du premier détachement de quarante observateurs dont quatre commandos de l'Air, aux ordres du Colonel des Troupes de Marines Michel Fleutiaux. Il organise et dirige un observatoire dans la tour Murr, l'une des plus élevées de Beyrouth ouest, du côté musulman, soumise en permanence aux tirs de roquettes et de canons. Des camarades Commandos lui succèderons jusqu'en février 1986. Ils laisseront trois morts, le Cne Aniort, le Cne Feyrignac et l'Adc Perrot.


Revenir en haut Aller en bas
Cabanne
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban   Mar 2 Sep 2008 - 20:36

En hommage au 1er RCP:




Dans ce LIBAN là, d'autres serviteurs tomberont pour la France!!!
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban   Mer 3 Sep 2008 - 9:47

Merci Cabanne pour cet hommage aux victimes de ce terrible attentat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commandos de l'Air parmis les Observateurs au Liban
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: OPEX 1962 à ce jour :: LIBAN-
Sauter vers: