CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des gendarmes observateurs en Géorgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Des gendarmes observateurs en Géorgie   Mar 30 Sep 2008 - 14:23

Dans le cadre du déploiement par l'Union Européenne (UE) d'une mission d'observation (EUMM GEORGIA) chargée de contrôler l'application des accords mettant un terme au conflit entre la Géorgie et la Russie, des gendarmes sont déployés sur ce théâtre d'opérations depuis le 20 septembre pour être pleinement opérationnels dès le 1er octobre.




Retour sur la situation

Depuis le début du mois août 2008, la Russie et la Géorgie sont en conflit. La diplomatie française est à l'œuvre dès le 10 août, un peu plus de 48 heures après le début des hostilités avec comme objectif premier l'arrêt des combats. Le mardi 12, Nicolas SARKOZY négocie un cessez-le-feu entre les parties.

Lundi 8 septembre, le chef de l'Etat obtient un accord sur le retrait russe de Géorgie d'ici à un mois, hors territoires séparatistes d'Ossétie et Abkhazie, et l'envoi d'observateurs de l'UE.

Dispositif français

La France, désignée comme nation-cadre, fournit un contingent de 43 militaires et le commandement des observateurs sous les ordres du général de corps d'armée Gilles JANVIER.

Cette mission d'observation doit se dérouler du 1er octobre 2008 à fin janvier 2009 sur 3 sites avec 2 secteurs opérationnels : POTI (secteur de responsabilité française) et GORI. Le cœur de mission est le renseignement.

La contribution de 43 militaires (sur un total de 305 personnels) de la gendarmerie nationale lui permettra d'être présente en nombre et en qualité à tous les échelons :

- dans l'état-major de la mission en proposant 4 officiers et 3 sous-officiers (sur un total de 18 ) dont le chef opérationnel (GCA Gilles Janvier). Ces 7 personnels ont été déployés le 20 septembre à TBILISSI.

- dans les structures de commandement régionales avec une équipe de 5 militaires, dirigeant le secteur de GORI (zone tampon entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud). Des unités d'observation bulgare, polonaise, maltaise et luxembourgeoise seront placcées sous commandement français. Ces 5 personnels ont été déployés le 22 septembre.

- dans les unités d'observation , en proposant 6 des 12 équipes d'observation du secteur de GORI soit 31 militaires1 . Ces 31 personnels ont été déployés le 24 septembre.

Face aux difficultés de planification dans un délai aussi réduit, il a été décidé de déployer dans l'urgence, à compter du 20 septembre, un premier dispositif permettant de faire face aux obligations résultant des accords internationaux. Ce dispositif sera par la suite réarticulé pour permettre l'installation finale de la mission à la fin janvier 2009, pour une durée d'un an.

Les deux tiers de l'effectif français sont fournis par la gendarmerie mobile, le Groupement tactique de gendarmerie (GTG) étant armé par le Groupement de gendarmerie mobile (GGM) de REIMS (Marne). Le tiers restant est composé de militaires de la gendarmerie départementale.

Sur ces 43 militaires, 8 sont russophones.

1 Un sous-officier de gendarmerie sera intégré au sein d'une équipe d'observation bulgare sur le secteur français de GORI.
Revenir en haut Aller en bas
 
Des gendarmes observateurs en Géorgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: