CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet

Aller en bas 
AuteurMessage
dulac
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mar 6 Nov 2012 - 16:37

Vu sur le net

Un sympathique bras d'honneur http://www.insolent.fr/2012/11/un-sympathique-bras-dhonneur.html
121101Ce 30 octobre, Gérard Longuet était l'invité de l'émission Preuves par 3 sur la chaîne "Public Sénat". Le propos du jour concernait le projet de mariage entre personnes du même sexe, pour lequel il demande qu'une clause de conscience permette, au moins, aux maires de ne pas le célébrer, comme il en va, depuis la loi Veil de 1975, pour les médecins refusant de pratiquer l'interruption volontaire de grossesse.

Mais en marge de ce débat, provocateur en lui-même, il semble bien qu'on ait voulu attraire l'ancien ministre de la Défense dans une autre question conçue pour le "piéger" : celle de la repentance permanente qu'on demande à la France à propos des "crimes du colonialisme français". Le gouvernement algérien revendique, en effet, de notre part et unilatéralement, une "reconnaissance franche".
Sa réponse consista en un bras d'honneur, franc et massif. Et, interrogé par une autre chaîne (1)⇓, il confirme et assume son geste "populaire", "de bon cœur". "Je ne renie rien" ajoute-t-il.

À cet égard ce vieux camarade mérite un hommage particulier. Il a rompu de la sorte avec une attitude pratiquement unanime de la classe politique. Celle-ci s'est retrouvée sur une ligne commune, celle aussi, hélas, des autorités ecclésiastiques, des institutions philosophiques et des gros moyens d'intoxication de l'opinion.

N'oublions pas le rôle particulièrement pervers de l'école "républicaine". Loin de chercher à assimiler aujourd'hui les enfants issus de l'immigration elle se préoccupe de fabriquer des ressentiments artificiels contre leur pays d'accueil, supposé devenir leur nouvelle patrie. Ces rancœurs se révèlent d'autant plus paradoxales que leurs familles sont venues volontairement en France.

Disons-le donc tout net : la soi-disant "repentance" ça suffit ! Basta !

Il faut d'abord souligner que sous ce mot de "repentance", on dénature une démarche d'ordre religieux et de nature personnelle. Celle-ci n'a de sens qu'envers un dieu dont on implore la miséricorde. Le gouvernement d'Alger n'est peut-être pas le Diable, il n'est certainement pas le Bon Dieu. S'il veut donner des leçons de morale et de liberté qu'il commence par les appliquer chez lui.

On veut sans doute hâter un processus de "réconciliation" entre deux États, tourner la page d'une guerre terminée en principe depuis 50 ans, faire face à l'avenir et, notamment combattre des ennemis communs dans la région du Sahel.

S'il s'agissait de cela on pourrait comprendre. On applaudirait même, mais à une condition : que cette démarche soit effectuée de manière réciproque et non pas unilatérale. Qu'elle soit sincère et non fondée sur le mensonge, récurrent outre-Méditerranée, par lequel l'armée dite des frontières accapare le pouvoir depuis juillet 1962.

Vous dites : "crimes du colonialisme ?"

Alors peut-être aurait-il fallu rendre le pays dans l'état où on l'avait trouvé en 1830, détruire les hôpitaux, les infrastructures, les ports, les voies de chemin de fer, les écoles, les puits de pétrole. Il aurait récupéré son bagne, son refuge de pirates et son marché aux esclaves.

Aurait-il fallu également ramener la population à son niveau d'origine, à peine 2 millions d'habitants en 1830 contre 10 millions en 1960 ? cela eût évité à l'oligarchie militaire et pétrolière la dure tâche d'avoir à la nourrir, tache à laquelle elle ne semble guère efficace.

Admettons. La colonisation a sans doute été globalement une erreur. Tout lecteur de Frédéric Bastiat le sait.

Et toutes les guerres contiennent leur part d'horreur. Les continuateurs du FLN algérien le savent mieux que personne. Leur technique de terrorisme barbare consistait à mettre en scène l'horreur pour tétaniser l'adversaire et radicaliser les antagonismes.

On pourrait multiplier les exemples. Citons simplement les massacres de Philippeville. Ils furent perpétrés en août 1955 contre les Européens, mais aussi contre les musulmans loyalistes, mais encore contre les notables musulmans modérés qui venaient de signer d'un appel condamnant "toute violence d’où qu’elle vienne".

Ne réécrivons pas ici l'Histoire de cet atroce conflit.

Ne prétendons pas qu'une répression conçue par des dirigeants socialistes parisiens aurait pu se réaliser sans tache. C'est le gouvernement socialiste de Guy Mollet qui inventa en 1956 l'envoi du contingent. C'est Mitterrand ministre de l'Intérieur en 1954 qui avait lancé la doctrine "une seule France de Dunkerque à Tamanrasset".

L'application ne pouvait être qualifiée de "fraîche et joyeuse".

Aucune guerre ne peut être considérée comme "fraîche et joyeuse", et ceci vaut particulièrement pour le vaincu.

Si la République jacobine, présidée par Monsieur Normal, veut exercer son talent de repentance, qu'elle commence par effacer de l'Arc de triomphe de l'Étoile le nom du général Turreau, l'homme des colonnes infernales en Vendée.

Enfin un mot sur la guerre coloniale : elle se conçoit sans doute la moins hideuse de toutes puisqu'elle ne se donne pas pour but de "détruire l'adversaire" (Clausewicz... et les jacobins en Vendée), mais de "le transformer en administré" (Galliéni).

Ayant participé en 1962, comme le fit à la même époque Gérard Longuet, à l'accueil en Métropole des rapatriés d'Algérie, je veux bien pardonner, chrétiennement, si on me le demande, et quoique je sois un tout petit chrétien. Mais je n'oublierai jamais.



http://www.insolent.fr/2012/11/un-sympathique-bras-dhonneur.html

Revenir en haut Aller en bas
ROUGE1
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mar 6 Nov 2012 - 22:40

Citation :
N'oublions pas le rôle particulièrement pervers de l'école "républicaine". Loin de chercher à assimiler aujourd'hui les enfants issus de l'immigration elle se préoccupe de fabriquer des ressentiments artificiels contre leur pays d'accueil, supposé devenir leur nouvelle patrie. Ces rancœurs se révèlent d'autant plus paradoxales que leurs familles sont venues volontairement en France.

Disons-le donc tout net : la soi-disant "repentance" ça suffit ! Basta !
Revenir en haut Aller en bas
avellaneda
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mer 7 Nov 2012 - 16:12

bravo Mr Longuet, est-ce qu'on va nous emm... longtemps avec cette repentance?
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Un sympatique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet    Mer 7 Nov 2012 - 18:11

Petite précisin ! Gérard Longuet est l'un des notres et un ancien du 9ème RCP à qui j'ai eu l'honneur de présenter le drapeau du 9 de l'Amicale de Toulon lors de sa dernière visite chez nous en tant que Ministre de la Défense.
_______________________
Para un jour,Para Toujours
Revenir en haut Aller en bas
JP.Béghé
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mer 7 Nov 2012 - 18:23

Malheureusement des politiques comme G. Longuet cela ne court pas les rues.
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mer 7 Nov 2012 - 18:40

La repentance...................????????????????????
On nous a déjà dit que les plus forts, "nous autres vainqueurs", devons faire un signe de réconciliation envers les plus faibles, "les pauvres terroristes".
Revenir en haut Aller en bas
chouf
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Mer 7 Nov 2012 - 23:08

La repentance, encore la repentance!!!!!!!!!!!!!!

de Yves
Excellent résumé de la réalité historique de l'Algérie
Objet : Tr:Algérie très instructif : émis par Mme Joissains, maire d'Aix.


SALUT A TOUS
A LIRE JUSQU'AU BOUT
BRAVO À MME JOISSAINS, POUR CETTE EXCELLENTE ET

TRÈS PERTINENTE MISE AU POINT.

> L'HISTOIRE EST TETUE,
c'est pour cela qu'on la supprime à l'école et que l'on désinforme nos enfants.
Mais les historiens sont là heureusement encore faut-il les lire !

ALGÉRIE : S'EXCUSER DE QUOI ?

La France a été accusée par M. ERDOGAN, Premier Ministre turc, d'avoir
commis un génocide en Algérie ; Quant à François HOLLANDE, il souhaite la
repentance. Il souhaite donc que la France s'excuse.


Rappelons tout d'abord au candidat socialiste et maintenant président de la France
que l'identité algérienne n'a jamais existé avant 1830

L'Algérie, c'était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y
vivaient, d'origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème
siècle, pour la plupart, chrétiennes.
Ce sont les arabes, nomades venant du Moyen Orient qui ont envahi le Maghreb
et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
Puis les turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et
berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de
force la dîme et ne construisant RIEN, et ce, volontairement, permettant
ainsi un trafic d'esclaves chrétiens.


Vous n'êtes pas sans ignorer, Monsieur HOLLANDE, qu'au 16ème siècle,
30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger.
Ce sont les beys d'Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse,
la force et c'est bien ceux de Constantine qui se vantaient (n'est-ce pas?) d'avoir fait
trancher 12 000 têtes pendant leur règne ! Le saviez-vous ?

Et il faudrait donc que la France s'excuse ?

S'excuser de quoi ?

S'excuser d'avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour chasser le
colonisateur ottoman, détruire ses repaires, libérer ses esclaves,
affranchissant ainsi de votre joug les tribus berbères et arabes
s'excuser d'avoir fait soigner toutes ces populations dès 1830 par des
médecins militaires français, amenant ces populations du Maghreb chiffrées à
moins d'un million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 !


Car ce sont bien les services de santé militaire qui ont ouvert des centres
de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement la
population. Savez-vous qu'en 1962 on comptait plus de 160 hôpitaux dans le
pays et que la faculté de médecine d'Alger était la 2ème de France ?

S'excuser d'avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane.
Ce que n'avaient pas fait les arabes forçant les berbères chrétiens à s'islamiser
pour ne pas être tués.
S'excuser d'avoir drainé, asséché, fertilisé un sol à l'abandon depuis des
siècles, et ce au prix de nombreuses vies,

Car il faut savoir qu'en 1830, à l'arrivée des français, l'agriculture en
était restée au Moyen-Age et il faudrait s'excuser d'avoir créé une
agriculture riche, prospère, exportatrice, d'avoir fait de la Mitidja le
grenier à fruits et légumes de l'Algérie quant aujourd'hui on sait que ce
pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine a
été transformée en friche industrielle ! Et il faudrait aussi demander
pardon pour les nombreux établissements de formation agricole extrêmement
performants qui fournissaient jusqu'en 1962 des cadres à tous niveaux ?

S'excuser d'avoir résolu le problème de l'eau dont dépendait l'avenir de ce pays?
C'est bien l'armée française qui dès 1830 domestiquait les oueds,
constituait des réserves d'eau, créait un réseau de canaux d'irrigation,
stabilisait les sols. Et il faudrait demander pardon pour ce pays qui fut
entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages
étaient alimentés en eau potable par les pieds-noirs et tout cela fut aussi
possible grâce à la construction de 12 barrages ?
S'excuser d'avoir créé un réseau routier de 54 000 kms,
d'avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares.
D'avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays, et d'avoir essaimé
le territoire de milliers de kilomètres de chemin de fer
s'excuser d'avoir multiplié les écoles sur tout le territoire, d'avoir alphabétisé,
d'avoir enseigné les règles d'hygiène et les principes médicaux
fondamentaux, ce qui a fait dire à l'écrivain kabyle Belkacem Ibazizen :«
la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1000 ans ».

Alors oui, Monsieur HOLLANDE,de tous les peuples qui sont passés en Algérie,
seuls les Français ont laissé un bilan positif.

Les vandales n'apportèrent rien au pays sinon la désolation,
Les arabes apportèrent la religion islamique mais n'apportèrent rien de la
brillante civilisation de Damas.
Quant aux Turcs, ils firent régresser ce pays sur tous les plans et c'est
bien l'état moyenâgeux couplé à une piraterie intense qui incita la France à
intervenir.

Alors oui !, je dirai, à l'instar de Ferrat Abbas : « La France n'a pas
colonisé l'Algérie, elle l'a fondée. »

Alors pour toutes ces raisons, Il faudrait plutôt, Monsieur HOLLANDE
qu'avec tous ceux qui parlent de génocide et de repentance, ce soit vous
qui demandiez repentance à l'Algérie pour ce million de français
qui ont abandonné leur pays pour ne pas être égorgés (la valise ou le cercueil)
qui demandiez repentance à l'Algérie pour ces 150 000 harkis, sauvagement torturés
puis assassinés, qui demandiez repentance à l'Algérie pour ces milliers d'européens tués
ou disparus à Oran, le 5 juillet 1962, pour ces 200 000 algériens tués
pour avoir refusé le parti unique, qui demandiez repentance à l'Algérie
pour le terrorisme aveugle, les égorgements, les attentats, les crimes gratuits,

Certes, il y eut la guerre entre les deux camps et il n'est pas question de
dire qu'il n’y eût pas d'exactions du côté français comme du côté algérien
et on peut regretter que l'indépendance fut bâclée pour les pieds-noirs et
aussi pour les algériens. Cela aurait évité le « génocide » des harkis, des
moghaznis, des européens à Oran et l'immigration de tant de pauvres
algériens qui quittèrent leur pays pour la France et qui le quittent toujours !

Monsieur HOLLANDE, nous devons vous rappeler que l'Histoire est un TOUT.
Oserez-vous demander aux arabes du Maghreb un acte de repentance
pour les huit siècles de l'occupation musulmane en Espagne, ainsi qu'aux turcs,
pour les trois siècles de colonisation en Algérie.

Pour ma part, jusqu'au bout :

je prendrai position contre une repentance de la France,
je continuerai à me battre pour que soit reconnu comme un crime d'État
l'abandon de 150 000 harkis aux mains des égorgeurs et des 200 000 français
enlevés ou assassinés le 5 juillet 1962
et aussi pour que disparaisse définitivement de notre calendrier la honteuse
commémoration du 19 Mars 1962.

Monsieur HOLLANDE, remisez votre soutane de pénitent ! Ce n'est pas en
perdant Marianne qu'on devient Président de la République.

http://joissainsmasini2012.com/algerie-sexcuser-de-quoi/683


Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Jeu 8 Nov 2012 - 14:18


La repentance

Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Herve02
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Le FLN se rédime-t-il?   Ven 14 Déc 2012 - 13:42

Excusez l'emploi de ce verbe devenu obsolète. C'est le fait de rentrer en voie de rédemption. Le 28 mai 1957 est la date du massacre de Melouza. Le FLN massacre 301 civils, partisans du MNA. Tout un village, femmes, viellards, enfants est massacré parce que leur seul tort est de soutenir un mouvement nationaliste concurrent du FLN. Durant la résistance en France les maquis concurrents (FTP, FFI et autres) se sont respectés et entraidés malgré leur divergences de vue politiques. Que le FLN commence par exprimer ses regrets pour les massacres de pieds-noirs, colons, Français de métropole, partisans du MNA et Harkis, avant d'exiger quoique ce soit. Je remercie M. le Ministre Gérad Longuet pour avoir fait le geste qui s'imposait face à cette indigne revendication algérienne.
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Ven 14 Déc 2012 - 14:19

JP.Béghé a écrit:
Malheureusement des politiques comme G. Longuet cela ne court pas les rues.

Oh que c'est bien dit !
J'ai eu l'occasion de croiser et de suivre dans des réunions Gérard Longuet, révolté après la défaite de Giscard en 1981 face au porteur de valise du FLN : François Mitterrand.
Gérard Longuet est un homme d'honneur, de respect, efficace, et qui, contrairement à la très large majorité des politiques ne pratique pas la langue de bois.
Jusque à ce jour, j'ignorais qu'il faisait partie de notre famille. C'est avec plaisir que je l'apprends.

La repentance c'est une fumisterie à la mode, tout comme ce qui nous pend au nez à chaque fois que nous nous exprimons sur ce sujet, à savoir encourir des poursuites pour :"incitation à la haine raciale"

Mais au fond, si on réfléchit une minute, n'est-ce pas par les fautes et attitudes de cette engeance publique, qu'on arrive à les haïr? Comment peut-on ne pas haïr leurs exactions ? Les islamo-arabo-fascistes, autrement les nazislamistes, ne sont-ils pas eux-mêmes, par ces exactions, les principaux responsables et coupables de cette médiatique "incitation à la haine raciale" ? Ils récoltent ce qu'ils sèment !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Ven 14 Déc 2012 - 15:34

Pour en revenir au titre de ce topic, certains (encouragés par qui ?) ne doutent vraiment de rien :

Citation :
Longuet et Collard poursuivis pour injure

D'après Les Inrocks, le sénateur UMP Gérard Longuet et le député FN Gilbert Collard sont assignés au tribunal de grande instance de Paris pour "injure publique", par l’association du Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et l’Organisation arabe unie (OAU). Les deux associations les poursuivent pour leur "bras d'honneur" respectif. Saada Zaoui, le dirigeant du RDAP et de l'OAU, considère ce geste comme "outrageant à l’égard des morts et des martyrs de la guerre d’Algérie", affirme son avocat.

La suite ici :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/14/97001-20121214FILWWW00366-longuet-et-collard-poursuivis-pour-injure.php
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Ven 14 Déc 2012 - 18:44

Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, avant d'en arriver là notre MINDEF aurait du en d'autres temps avec les pouvoirs qu'il détenait...maintenant nous n'avons plus que nos pour pleurer!

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
RHP
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Sam 15 Déc 2012 - 0:25

Le déshonneur de patrie est perpétuellement en route........
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   Sam 15 Déc 2012 - 15:15

bleu12 a écrit:
Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, avant d'en arriver là notre MINDEF aurait du en d'autres temps avec les pouvoirs qu'il détenait...maintenant nous n'avons plus que nos pour pleurer!

Les pouvoirs du MINDEF n'ont fait que dégringoler depuis 1981, sabotés par les cocos au pouvoir, les escrolos, et les intellos à l'eau de rose.
C'est bien dommage, risqué pour les honnêtes gens, et sécuritaire pour la voyoucratie. Pour repère, comparez le pourcentage du budget militaire par rapport au budget global en 1980 et maintenant, c'est révélateur de notre impuissance.
Réfléchissons, une minute, si par malheur, la loi martiale devait un jour être proclamée en France, l'armée d'aujourd'hui, n'aurait pas les moyens de sa mission. Voila ce qui nous pend au nez avec les culs en l'air dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sympathique bras d'honneur de notre ancien MINDEF Gérard Longuet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: