CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Visite de Gérard Longuet à Pau

Aller en bas 
AuteurMessage
Kéo
Expert
Expert
Kéo


Visite de Gérard Longuet à Pau Empty
MessageSujet: Visite de Gérard Longuet à Pau   Visite de Gérard Longuet à Pau EmptyMar 17 Mai 2011 - 23:09

Visite de Gérard Longuet à Pau
SUD-OUEST 17 mai 2011 11h43 | Par Faure O
Le jeudi 19 mai 2011 au matin, Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants se rendra à Pau
Visite de Gérard Longuet à Pau Longue10
Gérard Longuet (PHOTO AFP)
Le jeudi 19 mai 2011 au matin, monsieur Gérard Longuet ministre de la Défense et des Anciens combattants, accompagné du général d'armée chef d'état major de l'armée de Terre, se rendra à Pau afin d'assister à une présentation d'une partie des capacités d'intervention de la 11e Brigade parachutiste (11e B.P.) et de la Brigade des forces spéciales Terre (B.F.S.T.). Dans le cadre d'un scénario, ces deux unités seront engagées fictivement dans des opérations d'évacuation de ressortissants et de contre terrorisme.
lien
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
Pérignon


Visite de Gérard Longuet à Pau Empty
MessageSujet: Les soldats de l'urgence    Visite de Gérard Longuet à Pau EmptyVen 20 Mai 2011 - 23:11

Citation :
Ils sont souvent les premiers dans l'action. Paras et Forces spéciales ont accueilli hier leur ministre, Gérard longuet. Lors de sa visite, le ministre de la Défense a insisté sur le dossier du matériel.

Visite de Gérard Longuet à Pau 40374610
Des exercices d'extraction de ressortissants français ont été organisés à l'Etap.


Une détonation claque. Des "rebelles" installés dans une tour de contrôle font feu sur une section du 8e Régiment parachutiste d'infanterie de Marine, déployée à la lisière d'un bois.

La réplique est immédiate, d'une densité impressionnante. La tour, prise d'assaut, est assaillie par des groupes de paras. Ces derniers progressent en faisant feu et en se protégeant mutuellement. « Allez ! En avant ! OK, c'est bon ! » Ordres et consignes fusent.

Les rebelles sont rapidement neutralisés. Ceux qui en ont réchappé sont embarqués dans des véhicules blindés, les mains liées dans le dos. Dans les rangs français, un soldat blessé gît au sol. Tandis que des messages radio sont diffusés pour alerter le commandement de son état de santé, il reçoit les premiers soins d'urgence (intraveineuse, perfusion) auxquels tous les militaires engagés au combat sont désormais formés. L'action n'a pas duré cinq minutes.

La pointe de l'épée
Tel est l'un des exercices auxquels Gérard Longuet, le ministre de la Défense, a assisté hier sur les sites d'entraînement de l'École des troupes aéroportées.

Une visite destinée à lui permettre de se faire une idée concrète des capacités d'intervention de la 11e Brigade parachutiste, dont les 7 300 militaires sont déployés dans plusieurs villes du Grand Sud-Ouest, et en Corse (1). Ainsi que des troupes de la Brigade des forces spéciales Terre qui est, elle, installée à Pau.

Au sein de l'armée, ces unités constituent souvent la pointe de l'épée. Prêtes à intervenir en permanence en urgence, on les retrouve aussi bien en Afghanistan qu'en Côte d'Ivoire, dans des actions destinées à lutter contre le terrorisme, ou encore à rapatrier des ressortissants français en danger à l'étranger. Quand il ne s'agit pas de les libérer des mains de preneurs d'otage.

« Des personnels d'un très grand professionnalisme » a souligné le ministre, qui était accompagné du général Elrick Irastorza, chef d'état-major de l'Armée de terre ; et du colonel Manuel Salazar, adjoint au commandant de la 11e BP, qui se trouve en ce moment en Afghanistan.

Un « terrain d'opérations » que le caporal Julien Baralis, présent hier avec une unité du 8e RPIMa, n'oubliera jamais. Le 18 août 2008, alors qu'il se trouvait dans un véhicule blindé qui effectuait une reconnaissance au col de la vallée de l'Uzbin, il a vu dix de ses camarades mourir sous les balles des talibans. Il avait alors 20 ans.

« Pour les copains »
Comment se remet-on d'un tel drame ? « On ne se remet pas », confie le jeune militaire. Sans pour autant éprouver d'état d'âme sur le bien fondé de la mission qu'il a accomplie dans ce pays. « Il vaut mieux que les choses se passent là-bas, plutôt que plus tard chez nous », explique-t-il. Tout en soulignant la misère dans laquelle vivent aussi les populations afghanes. Un terreau sur lequel les fanatiques islamistes peuvent prospérer.

Aujourd'hui, le caporal a encore une année d'engagement à effectuer. Sa conception du combat, que partagent en fait bien des militaires rencontrés hier à Pau, est simple. Elle tient dans la cohésion sans faille du groupe : je veille sur toi, tu veilles sur moi. « L'appui est important. Il faut être capable de mourir les uns pour les autres. C'est ce que j'essaie d'apprendre aux jeunes qui arrivent chez nous, pour faire leurs classes. »

Automatismes
« La peur existe, bien sûr », admet pour sa part un sergent-chef de la brigade des Forces spéciales. « Mais quand vous entendez claquer les balles autour de vous, c'est là que vous vous dites que la formation paie. »

Cette dernière porte un nom derrière les clôtures très protégées de son unité : le drill. Traduisez : un entraînement intensif, de plusieurs années, et les automatismes qu'il permet d'acquérir. « Car, au moment de l'action, on n'a pas le droit d'avoir des états d'âme. »

Généralement plus âgés, les membres des Forces spéciales s'appuient sur deux choses. « La confiance que nos chefs placent en nous est essentielle. Mais la qualité première, c'est l'autonomie, la prise d'initiative. La capacité à analyser et à réagir face à n'importe quelle situation, et à des scénarios qui changent sans arrêt. »

Sourire du sous-off. « C'est tellement dur et long d'y arriver qu'il faut avoir la passion. D'autant plus que le groupe que nous formons devient une véritable famille. La moindre blessure qui nous en éloigne est vécue comme une catastrophe. »

(1) La 11e Brigade parachutiste comprend huit régiments : le 1er chasseurs (Pamiers), le 1er hussards (Tarbes), le 1er rgt du train (Toulouse), le 2e étranger (Calvi), le 3e parachutiste d'infanterie de marine (Carcassonne), le 8e RPIMa (Castres), le 33e d'artillerie (Tarbes), le 17e génie (Montauban) et une compagnie de commandement et de transmissions (Balma).

http://www.sudouest.fr/2011/05/20/les-soldats-de-l-urgence-403746-4344.php





Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro


Visite de Gérard Longuet à Pau Empty
MessageSujet: Re: Visite de Gérard Longuet à Pau   Visite de Gérard Longuet à Pau EmptyDim 21 Aoû 2011 - 16:06

Le ministre de la Défense a visité les forces spéciales
Par J. Caubet
Publié le 21 mai 2011 à 04h00

Visite de Gérard Longuet à Pau 11e_bp10

Cette visite interne avait pour but de démontrer la capacité d'intervention sur le terrain des deux Brigades qui ont opéré notamment au Tchad, en Guyane, en Afghanistan, en Côte d'Ivoire et au Gabon. © jean-philippe gionnet

La 11e Brigade Parachutiste, basée à Toulouse, et la Brigade des Forces Spéciales-Terre ont mené, jeudi matin à Pau, des opérations commandos fictives grandeur nature, en présence du ministre de la Défense qui a rendu hommage « au très grand professionnalisme et aux savoir-faire » de ces unités d'élite qui ont exposé dans le même temps leurs matériels les plus sophistiqués.
Accompagné du général Elrick Irastorza, chef d'état-major de l'Armée de terre, et du colonel Salazar, commandant adjoint de la 11e Brigade Parachutiste - le général Emmanuel Maurin a pris le commandement de la brigade La Fayette engagée en Afghanistan - Gérard Longuet a été accueilli à sa descente d'avion par la députée et maire de Pau, Martine Lignières-Cassou, Jean Lassalle, également parlementaire et élu cantonal de la vallée d'Aspe, le préfet François-Xavier Ceccaldi, la conseillère générale Christiane Mariette, ainsi que les maires de Lescar, Christian Laine, et de Lons, James Chambaud.
Scènes de guerre
Cette visite interne aux armées du ministre de la Défense et des Anciens combattants avait pour but de démontrer la capacité d'intervention sur le terrain des deux Brigades qui ont opéré notamment au Tchad, en Guyane, en Afghanistan, en Côte d'Ivoire et au Gabon.
Les scénarios mis en scène en trois tableaux ont démarré sur le terrain de l'École des Troupes Aéroportées (ETAP) autour de 11 heures par une séquence d'évacuation de ressortissants. Les forces en action, héliportées par trois Pumas, et assistées par trois véhicules équipés de mitrailleuses, se sont positionnées autour d'un bâtiment où s'étaient réfugiées ces personnes qui, en quelques minutes, ont été mises hors de danger. Le second acte a eu pour cadre le centre de tir adapté proche de la zone d'instruction parachutiste.
La fiction consistait à déposer un commando sur la tour afin d'extraire un groupe de personnes, dont un diplomate, aux mains des rebelles. Les otages étant évacués au bout d'un filin tendu sous un hélicoptère. L'opération sous protection d'un « Tigre », était suivie par la prise de contrôle, par une section d'action spéciale du 8e RPIMA de Castres (régiment parachutiste d'infanterie de marine) appuyée par des blindés légers, d'un second site avec neutralisation des terroristes. Tandis que les premiers soins étaient donnés aux blessés.
C'est cette réactivité des soldats qui a impressionné le ministre rappelant le fameux adage des pompiers : « Dans les premières secondes, un verre d'eau est suffisant, mais un fourgon-pompe ne l'est plus au bout de quelques minutes ».
« Formidable opération de communication»
L'exposition des matériels, allant des armements et gadgets dernier cri au dernier drone du renseignement, a offert à Gérard Longuet l'occasion de saluer « cette formidable opération de communication ». Et de souligner en substance l'importance de la loi de programmation et de la troisième vague d'harmonisation militaire, porteuses d'évolution et d'adaptation. Pour la petite histoire, une dague commando a été remise en cadeau au ministre de la Défense qui s'est engagé plaisamment à ne jamais s'en servir contre... ses ennemis politiques.

===> La 11e Brigade parachutiste : 7 300 soldats
La 11e BP, dont l'état-major se trouve à Toulouse, est une unité de projection dans l'urgence destinée aux combats d'avant-garde et derrière les lignes ennemies. Elle représente 7 300 parachutistes. Et compte huit régiments : le 1er Hussard et le 35e RAP de Tarbes, le 1er RCP, le 17e RGP (Montauban), le 2e REP (Calvi), 1er RTP (Toulouse), le 3e et le 8e RPIMA. La 11e compagnie commandement et transmissions, le groupement commando parachutiste (GCP) et le centre de formation des chuteurs opérationnels s'y agrègent.


Lire la République de Pyrénées

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
Arcimboldo_56


Visite de Gérard Longuet à Pau Empty
MessageSujet: Re: Visite de Gérard Longuet à Pau   Visite de Gérard Longuet à Pau EmptyDim 21 Aoû 2011 - 22:08

Hernu portait le blouson de cuir des navigants !

Longuet porte le blouson de toile !

Un signe ?

@ + +
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Visite de Gérard Longuet à Pau Empty
MessageSujet: Re: Visite de Gérard Longuet à Pau   Visite de Gérard Longuet à Pau Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de Gérard Longuet à Pau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énigme 163 - La filature Levavasseur de Fontaine-Guérard à Pont-Saint-Pierre (27)
» Visite de la brasserie PALM
» Visite obligatoire pour la CAF?
» Rappeler votre droit de visite à votre ex-conjoint
» Notre visite à Gubbio

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 11e B.P. - Brigade Parachutistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: