CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
MIRLIERJ
Invité



MessageSujet: accueil excessif et les discours maladroits sinon inconvenants   Jeu 30 Juin 2011 - 16:53

Je viens de voir sur les chaines publiques A2 FR3 l'accueil reservé aux deux otages libérés dans les locaux de France Télévision.
Je suis ravi que ces deux journalistes soient libres. Je m'en réjouis pour eux et leurs familles.
Mais j'ai trouvé cet accueil excessif et les discours maladroits sinon inconvenants.
Mr. Pflimlin a dit:"Vous êtes là nous sommes au complet...."
Combien de Régiments ne sont pas rentrés au complet?
Combien de familles pleurent leur soldats morts en Afghanistan?
Je passerai sur "la façon exemplaire de faire son métier de journaliste, pour donner une information de référence et de qualité, prendre les risques et les assumer" Ca tarine quand même un peu trop dans la louange...!
H. Ghesquière a réglé ses comptes, cela ne s'appelle pas autrement. Les militaires ne lui ont, parait-il, rien dit sur les risques encourus.
Je ne pense pas que cela puisse lui fournir la moindre excuse. Un si grand journaliste, depuis plus d'une semaine en mission en Afghanistan, n'a-t-il pas eu le temps de faire une analyse sérieuse de la décision qu'il va prendre. Il semblerait que non puisqu'il s'est fait enlever. A-t-il mal choisi les Afghans qui l'ont accompagné. Cela semble évident. A son âge et avec cette expérience vantée par son président il devrait savoir qu'une anerie se paie cash. Mais c'est évidement plus journalistique de critiquer les militaires!
Alors qu'ils arrêtent de jouer les héros, on se réjouit discrètement dans un coin d'être revenu entier, mais loin des écrans, que peuvent voir les familles des autres otages encore détenus et des 63 soldats, morts pour la France.
Et le très nombreux, oh combien personnel de France Télévision, remballe ses applaudissements.
Cela s'appelle de la décence.
J. Mirlier
Revenir en haut Aller en bas
almerc75
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 17:20

MIRLIERJ a écrit:
que peuvent voir les familles des autres otages encore détenus et des 63 soldats, morts pour la France.
Et le très nombreux, oh combien personnel de France Télévision, remballe ses applaudissements.
Cela s'appelle de la décence.
J. Mirlier

63 soldats morts pour la France, mais aussi combien de blessés dont "on" parle encore moins.
Je viens d'aller à l'hopital Percy, rendre visite à Kevin, légionnaire de 22 ans du 1er REG qui a pris une balle dans la tête en juillet 2010, cloué dans un fauteuil roulant. Remarchera t-il ? retrouvera t-il l'usage de ses bras ?
J'ai déjeuné avec lui à la cafett de l'hopital, belle leçon de courage qu'il m'a donné.
Voir un reportage ici ==>
http://www.youtube.com/watch?v=Gu7ZpKa_pkI

Mais à l'occasion de cette visite à Percy, j'ai pu voir aussi un grand nombre de fauteuil roulant, ce "jeune" qui arborait fièrement sont tee shirt du GIGN, qui a marché sur une mine et dont la jambe a été coupée juste au dessous du genoux. Et combien d'autres encore .....
Mais nous sommes un peu hors sujet, c'est ici un post réservé à notre malheureux/valeureux camarade Cyrille Ugodot
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 17:34

almerc75 a écrit:
Mais à l'occasion de cette visite à Percy, j'ai pu voir aussi un grand nombre de fauteuil roulant, ce "jeune" qui arborait fièrement sont tee shirt du GIGN, qui a marché sur une mine et dont la jambe a été coupée juste au dessous du genoux. Et combien d'autres encore .....
Mais nous sommes un peu hors sujet, c'est ici un post réservé à notre malheureux/valeureux camarade Cyrille Ugodot

Justement ! A l'occasion de cette visite, ne serait-il pas utile d'ouvrir un nouveau sujet, avec toutes les constatations que tu as pu faire lors de cette journée !

Il est certain, que l'on oublie trop les blessés, leurs familles... Ce serait le moment d'en faire le rappel ! Ils sont rentrés vivants, mais dans quel état et quel est leur avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 18:13

Hello everybody,

Temoignage très émouvant almerc75 !
Et une belle leçon de courage qui nous est donnée par ce jeune légionnaire.
On oublie trop souvent les blessés et leur famille comme le dit si justement Lothy.
Cdlt

Mac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 18:14

Hello everybody,

Temoignage très émouvant almerc75 !
Et une belle leçon de courage qui nous est donnée par ce jeune légionnaire.
On oublie trop souvent les blessés et leur famille comme le dit si justement Lothy.
Cdlt

Mac


PS : Fausse manip : double clic et donc deux messages... Désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Liesse chez les journaleux   Jeu 30 Juin 2011 - 20:30

Un envoi de Walt, merci pour le coup de gueule et pour l'article de presse...!


Coup de gueule :

Ça fait 1an1/2 qu’on nous les gonfle ave cette litanie journalière égrenant le temps passé en vacances chez les enturbannés des 2 prétendus journaleux en « mission ».

Maintenant ça continue : reportages divers et avariés, bouquins presque déjà sous presse afin de faire pleurer la ménagère agricole ou pas, tout en lui piquant son pognon pour un torche cul, validation du con mité de soutien dont il est évident que lui revient tout le mérite de cette libération.

Oui, ils sont rentrés les 2 merdeux !

De quoi faire de l’audience aux heures de pointe…

Mais…

Toute cette secte (profondément sectaire, ce qui est la moindre des choses pour une secte J !), oublie que ce n’est pas en affichant 2 tronches en arrière plan d’un plateau TV que l’on peut libérer des otages qui se sont mis seuls dans la gueule du loup !

Soit on « négocie », traduisez on paie !!!

Soit on va les chercher (et ça coûte cher, tant en USD qu’en vies humaines !).

Nous aimerions que, les quelques secondes « accordées » au sacrifice suprême de nos 2 jeunes Frères d’Armes du 1RCP, soit exacerbée au même niveau de cette médiatisation journalistique aussi ignoble qu’incongrue.

Ceci aurait le mérite non seulement de rendre à nos soldats en Opex le respect qui leur est du, mais également de faire entendre à la population que notre Armée est toujours présente, donc notre nation et nos Couleurs !

W.




Encore merci: Ne nous pressons pas, la vérité fini par se savoir (Euripide)

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
ZITOUNE
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 20:39

La mort de deux soldats pour ces deux gauchistes...
Je ne trouve pas de mots assez durs pour les qualifier.
Qu'ils aillent au diable.
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 21:31

Dites-moi que j'ai mal lu !

OU que cet article est une ânerie de plus....

Mais ne me dites surtout pas que l'on a envoyé en des missions plus que périlleuses des Jeunes Hommes à la recherche de ces c...s pas glorieux du tout, au péril de leur vie!...

Et pas simplement les 2 derniers, car à bien y réfléchir, le nombre de nos Morts en Afghanistan n'a fait que croître depuis que ces deux "PIEDS NICKELES", (là, Kaouendu j'aurais envie d'un autre terme,) sont allés exercer leurs talents au-delà de la mission confiée par France Télévision !

Et c'est avec ces deux minables que l'on palabre des heures durant, en attendant le livre, ben voyons !!! Quel temps d'antenne aura été donné, aux parents, veuves, fiancées et enfants des Soldats qui sont morts pour eux ?...

Tout cela me donne envie de vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Charbonnier
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 21:53

Citation :
Une chose est certaine : la province de Kapisa, dans laquelle ils avaient été enlevés et où sont déployés près de 800 des 4.000 soldats français présents en Afghanistan est l’une des plus périlleuses du pays. Ce qui n’a évidemment pas facilité la tâche des militaires et des hommes de la DGSE chargés de libérer les otages.

L’embuscade meurtrière d’Uzbin

Région de montagnes rudes et inhospitalières, terrain de combat idéal pour les guerriers endurcis que sont les talibans ou les membres des groupes jihadistes, la province de Kapisa est un verrou stratégique majeur pour la conquête de la capitale. Sur les cartes militaires, elle figure toujours parmi les zones où l’insurrection exerce sinon son contrôle, du moins une claire domination. C’est dans cette région que deux soldats français du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers viennent d’être tués en une semaine

qu'ils aillent au diable ces deux connards affraid
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 21:59

CHARBONNIER a écrit:

qu'ils aillent au diable ces deux connards affraid

Je suis d'accord avec toi, qu'ils aillent où ils veulent, avec l'argent de nos impôts en prime et de ceux qui achèteront leur bouquin...

Mais pas au prix de la vie de nos Soldats, ça je ne l'accepte pas ! Ce n'est pas un mission d'aide à la population Afghane, raison officielle pour laquelle nos régiments sont régulièrement déployés là-bas !
Revenir en haut Aller en bas
bleu12
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Jeu 30 Juin 2011 - 22:37

30/06/2011 | 19:57
© MidiNews 2011

Le régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers porte le deuil.

Ce vendredi à 16h15, les honneurs militaires funèbres seront rendus au caporal-chef Cyrille Hugodot, membre du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes, mort au combat à l’âge de 24 ans.

Le jeune soldat a trouvé la mort en Afghanistan le 25 juin dernier.

La cérémonie aura lieu en présence du ministre de la défense et des anciens combattants Gérard Longuet, ainsi que du chef d’état major de l’armée de terre Elrick Irastorza.
lire la suite

_________________
"Nous avons eu l’impression d’être trahis, ce qui explique notre révolte" Commandant Hélie de Saint-Marc dernier Chef de Corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le scénario de la dernière BD ...   Jeu 30 Juin 2011 - 23:02

Elle a pour titre : Les pieds nickelés en Afgha
Ce texte est une citation, dans son intégralité.

Citation :
La vérité sur Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier...

Il faut un peu rétablir la vérité....Le 30 décembre 2009, deux militants de gauche, accessoirement journalistes à FR3, se rendent sans protection dans une zone à risque contrôlée par les taliban, pour "assurer les talibans de la compréhension et du soutien de la presse et de la gauche française dans leur lutte".
C'est le scandale médiatique que dénonce le Général de division D. Roudeillac, Saint Cyrien, commandeur de la Légion d'Honneur et de lOrdre National du Mérite, autour de la capture des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. "LES DEUX JOURNALISTES DE FR3 NÉTAIENT PAS EN REPORTAGE QUAND ILS ONT ÉTÉ ENLEVÉS. LEUR AVION LES ATTENDAIT, LE REPORTAGE ÉTAIT TERMINE !" hurle le général dont le témoignage a été censuré par l'AFP et par l'ensemble des médias.
"Les deux "touristes" farfelus irresponsables sont partis faire du militantisme politique à titre personnel dans les montagnes Afghanes, de leur propre initiative, une fois leur reportage avec l'armée terminé !! ajoute Gérard Liebenguth, Président Amicale Nationale du 22°BCA et des Troupes de Montagne. Gérard Liebenguth : "Et pendant ce temps les médias nous bassinent sans arrêt avec leurs deux abrutis prisonniers volontaires à qui les professionnels sur place avaient vivement conseillé de ne pas aller dans les montagnes afghanes." Gérard Liebenguth : "Une initiative, qui plus est, totalement personnelle et irresponsable, puisque prise après leur reportage réalisé (et non dans l'exercice de leur travail donc, comme le déclarent abusivement leurs collègues de fr3 et des JT (en toute désinformation délibérée)".

L'Elysée était parfaitement informée de la faute coupable des deux gauchistes.

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a critiqué leur "imprudence coupable", tandis le chef d'état-major des armées, Jean-Louis Georgelin, très irrité de devoir engager la sécurité de ses troupes pour les deux irresponsables couverts par les médias, annonce au micro d'Europe 1 le coût des opérations de recherche. "Nous avons déjà dépensé plus de 10 millions d'euros dans cette affaire". "Je donne le chiffre parce que j'appelle à la responsabilité des uns et des autres". On sent, dans sa déclaration, qu'il brûle de lâcher le morceau.

Contraint par sa hiérarchie, il ne pourra en dire plus. Il ne pourra pas dire que les deux hommes n'étaient pas les journalistes en opération qu'on nous a présenté au moment de l'enlèvement, mais "ces deux personnages".

Gérard Liebenguth, lui, met les pieds dans le plat, et raconte. (Vous remarquerez que Mediapart, grand défenseur de la liberté d'expression à géométrie variable, si prompt à dénoncer les "affaires" du gouvernement, est resté bien silencieux, ainsi que l'ensemble du métier - corporatisme de la presse oblige). Gérard Liebenguth : "(c'était une) excursion perso, au lieu de reprendre leur avion prévu, en préférant prendre des pseudos guides, plus cupides que compétents, au lieu de ceux, plus éprouvés et surs, que leur avait fournis l'armée. Excursion politique et non journalistique, puisque au seul motif idéologique gauchiste qu'ils avaient manifesté.
Une irresponsabilité qui a déjà coûté fort cher en recherches sur place, avec la mise en danger de militaires et équipages d'aéronefs ayant effectué des recherches en zone à risques les jours qui ont suivi leur disparition, comme déjà rapporté par des éléments de l'armée de l'air sur place, ayant du participer aux recherches de ces imbéciles irresponsables !!" Général (2S) Roudeillac : "Je crois que cet incident mériterait d'être porté à la connaissance du plus grand nombre.

Malheur à celui qui montre du doigt la partialité des médias !!"

Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Alors que la dépouille mortelle de notre camarade Cyrille Ugodot arrivait tout juste à Roissy, on apprenait la libération des 2 zozos    Jeu 30 Juin 2011 - 23:33

rouge1 a écrit:
INDESCENT!
Alors que la dépouille mortelle de notre camarade Cyrille Ugodot arrivait tout juste à Roissy, on apprenait la libération des 2 zozos qui ont fait prendre des risques à plusieurs centaines de militaires français pour empêcher les Talibans de les exfiltrer de la province. Et je ne parle pas des unités spéciales, la DGSE en quette de renseignements, des centaines de fonctionnaires.

A Beaubourg le comité de soutien faisait la fête et pas un mot, pas un minimum de décence pour notre camarade qui a donné sa vie sans compter, j'ai envie de vomir............!!!!!!!

Oui c'est indescent!
Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: On nous saoûle - radio, télé, presse, et c'est pas fini ! - avec la "libération" des deux zozos libérés   Jeu 30 Juin 2011 - 23:59

Un envoi de "Brigitte", merci pour ce coup de gueule et pour l'article
On nous saoûle - radio, télé, presse, et c'est pas fini ! - avec la "libération" des deux zozos libérés par ... "L'ACTION DE LEUR COMITE DE SOUTIEN" si l'on en croit l'exhibitionisme dudit comité ! "

Leur courage .. leur bonne forme ...", et leur satisfaction apparente d'avoir vécu cette expérience éblouissante de médiatisation, et des plateaux télés où on va se les arracher, et des bouquins qu'on va pouvoir écrire (je prends les paris !) et de la tune que ça va faire . Et bien traités en plus .. sauf que la nourriture (!!) .. j'en pleure pour eux.

Et on va tout leur raconter, comment nous aussi on a fait des manifs people, des Zéniths avec artistes et tout et tout, des calicotscocorico partout ... la liberté de la presse méritait bien ça, applaudissez et enfoncez vous bien ça dans votre petite cervelle de gogo, esbaudissez vous, où alors un papa Chutz !

On n'oublie dans cette liesse réjouissante qu'un mince détail (mais bon laissez nous savourer leur retour et ne gâchez pas notre zinzin) : c'est l'armée qui a mis la pression sur la zone pour hâter leur libération par une opération baptisée "Endurance" , durant des mois.
Voir en PJ une découpe de "AUJOURD'HUI -LE PARISIEN" de ce jour (p.3) qui précise que c'est au cours d'une de ces opérations à leur profit que nos deux jeunes camarades du 1er RCP sont tombés les 18 et 25 juin.

France 2 et 3 en ont fait 15 secondes d'info, point/barre et aujourd'hui encore ne s'interessent qu'à leur nombril..
Comment peut-on leur rappeler çà ?
Qui a une idée pour leur demander d'afficher sur la façade de france Télévision la photo des deux paras tombés pour l'Hervé et le Stéphane contents d'eux, ou bien devrons nous le faire à leur place ?


ARCHIVES. L'opération "Endurance" mobilisait en permanence 250 soldats français dans la région où étaient détenus les deux otages. LP / Philippe de Poulpiquet

«L’opération Endurance a fini par payer », se réjouit un officier supérieur ayant longtemps servi en Afghanistan. Si les deux Français et leur interprète afghan ont été libérés par la négociation, et le versement d’une rançon (voir ci-dessus), et non par une action de force qui aurait mis leur vie en péril, c’est cependant la pression militaire grandissante qu’exerçaient les forces françaises de l’Isaf (Force internationale d’assistance à la sécurité) dans la province de Kapisa qui a été déterminante.
Lire la suite

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 0:13

Citation :
«L’opération Endurance a fini par payer », se réjouit un officier supérieur ayant longtemps servi en Afghanistan. Si les deux Français et leur interprète afghan ont été libérés par la négociation, et le versement d’une rançon (voir ci-dessus), et non par une action de force qui aurait mis leur vie en péril, c’est cependant la pression militaire grandissante qu’exerçaient les forces françaises de l’Isaf (Force internationale d’assistance à la sécurité) dans la province de Kapisa qui a été déterminante.

Si un officier supérieur s'en réjouit, alors que dire de plus !

Vraiment j'ai la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 7:42

Hello everybody,

Cette frénésie médiatique depuis 36 heures frôle l'indécence ! Qu'on se réjouisse de la lalibération de deux otages, c'est très bien, mais qu'on en fasse la "Une" à chaque session d'information, c'en est trop.
Pourquoi les deux paras du 1er RCP n'ont pas eu droit à la même chose ? Pourquoi Sarko s'est déplacé (sans d'ailleurs faire aucune déclaration si ce n'est qq. mots plus tard dans la journée à Drax) alors qu'il n'a pas daigné le faire pour nos deux paras ? Pourquoi le rapatriement des corps n'a pas eu droit à une couverture médiatique ? Il est vrai qu'il faut soigner le 4ème pouvoir : les élections sont pour bientôt...
Et en plus, les "Pieds Nickelés" de France Télévision commencent à régler leurs comptes, c'est-à-dire qu'ils ne comprennent pas la réaction de Guéant qui avait affirmé à l'époque qu'ils savaient pertinemment que la zone était dangereuse. La preuve nous en a encore été tristement donnée ces dernières semaines. La carte de presse serait-elle plus efficace d'un gilet pare-balle ?
Et ne parlons pas de l'argent qui a été dépensé pour les opérations de recherches, sans parler de la "contrepartie" donnée aux Talibans... ; l'argent du contribuable je le rappelle...
Et j'ai bien peur que cette médiatisation ne cesse pas de sitôt. Les livres sur leur captivité doivent déjà être en cours de rédaction voire d'impression et les deux zozos vont bien profiter de l'argent que ces "oeuvres de témoignages" vont leur rapporter. Pourquoi ne reversent-ils pas cet argent aux familles des deux paras récemment disparus ?
Et je vois vois bien nos deux reporters recevoir une décoration dans les prochaines semaines... Une petite Légion d'Honneur comme pour Ingrid Bettancourt (rentrée de sa captivité aussi en forme que nos deux zozos soit dit en passant... quand on connaît les conditions de sa libération, on peut légitimement se poser qq. questions...).
Je suis proprement dégoûté !
Cdlt

Mac
Revenir en haut Aller en bas
ZITOUNE
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 8:03

Lothy a écrit:


Je suis d'accord avec toi, qu'ils aillent où ils veulent, avec l'argent de nos impôts en prime et de ceux qui achèteront leur bouquin...

!

Il ne fait aucun doute qu'au moins un des deux se sentira "obligé de témoigner" mais quand ce torchon sera en vente, compter sur moi pour adopter la méthode d'Alex....burette et encre...
Revenir en haut Aller en bas
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 8:28

On peut donc dire que ,celui qui a le pouvoir de l'information-désinformation tient dans ses mains le libre accés de tout les éxés ! sans aucun recours pour celui qui n'a que ses oreilles et ses yeux pour pleurer ,ce que nos bon médias veulent bien nous faire croire ,ces deux héros de merde il faudrait les récupérés et les refoutre chez les talibans , de la colère j'en arrive à la haine ,de voir comment on peut manipuler toute une masse de population avec autant de désinvolture ,alors que nos gars ce font tués pour des clopinettes ,a cause de ces deux "Batards", que la honte soit sur eux , même pas un mot ,une pauvre parole de réconfort pour ceux qui ont laissés leur vie gratuitement pour éssayer de les sortir de leur petite fantaisie de gosses capricieux ,La France ne fera jamais rien pour les militaire tant qu'il y aura au pouvoir un "nain de jardin"...
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 9:32

Gus, si cela peut te consoler, je ne décolère pas depuis hier !

J'ai fermé le téléviseur et la radio, premant les infos sur internet....

Notre "Cher Président", tu prends "cher" dans le sens qui te convient, ne nous a pas honoré de sa présence pour les hommages rendus à Florian et Cyrille !

TANT MIEUX.....

Sa présence les aurait privé de la nôtre ! Je me souviens de la remise de LH à Geneviève de Galard ! Lorsqu'il se déplace, plus personne n'a accès à quoi que ce soit !....

Quant à l'hypothétique bouquin des Pieds Nickelés, je réserverai mon argent, à d'autres achats plus instructifs. Ce n'est pas cela qui manque !....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: DEMANDE d'AIDE URGENTE ...   Ven 1 Juil 2011 - 12:29

Appel à tous.

En prévision de la sortie - probablement proche - des nouvelles aventures des pieds-nickelés en Afgha, je voudrais offrir aux auteurs la couverture de leur livre.

Pour cela, je recherche, plus particulièrement un vieux numéro de cet immonde publication qui se nommait "hara kiri", un vieux numéro avec le non moins célèbre "professeur Choron".

En son temps, j'ai oublié de voler ce numéro (vieille habitude d'un anti-communiste, anti-anarchiste viscéral et primaire), mais je me souviens très bien de la couverture : le titre était "Cette page de vomi vous est offerte par Hara Kiri".

L'un d'entre vous aurait-il eu la sagesse de voler ce numéro ?
Si oui, je lui demande comme un grand service de penser au vieux Camarade - qui a quelques envies ... malheureusement les lance-flammes ne se trouvent pas dans les super marchés - et de lui prêter ce numéro qui sera numérisé et retourné très rapidement.

Non, non, cette demande n'est pas une blague.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
PETIT
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 14:53

Et le slogan était : "HARA-KIRI : le journal bête et méchant : si vous ne pouvez pas l'acheter, volez le !" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Charbonnier
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 18:55

Citation :
Par le Général Hervé Charpentier, Commandant la Force d’action terrestre

Citation de l’article tiré du journal « Le Figaro » du 2 juin 2011

Le général de corps d’armée, commandant des forces terrestres, réclame davantage de reconnaissance de la part des Français à l’égard des volontaires qui s’engagent sur le terrain :

« En Afghanistan, en Afrique, partout où je rencontre nos soldats en opération, je croise de jeunes héros. Ils sont bien de notre temps, mais vous les côtoyez souvent sans les voir, car ils ressemblent banalement à tous ces jeunes de France, qui vivent dans nos villes et nos campagnes.

Ni lansquenets, ni bêtes de guerre, ils sont vos enfants, vos voisins, et aussi des jeunes filles et de jeunes mamans que l’on reconnaît mal sous le casque et le gilet pare-balles. Beaucoup ont une famille, qui partage ce métier sans l’avoir choisi, au gré des mutations et des absences, sans espérer grand-chose en retour, sinon la considération et le soutien de leurs concitoyens, quand un drame survient.

Ils portent les armes de la cité en votre nom, et chaque jour s’en servent, où vous les envoyez. Car leur métier est bien la guerre, même si pour bien en mesurer le coût, ils chérissent plus que tout la paix…

Ils acceptent de payer le prix du sang, l’épreuve de la blessure. Mais, disent-ils, s’ils deviennent invalides, alors que ce soit « de guerre ». Leur plus grande crainte est d’être un jour, regardés comme des victimes, maladroites ou incompétentes, qu’on aurait bernées dans une mauvaise aventure… Car même au fond d’un lit d’hôpital, leur silence et celui de leurs proches ne doivent pas faire oublier qu’ils sont fiers et soucieux de leur honneur.

Ils croient que la mission est sacrée, et qu’une vie peut lui être consacrée. Ils savent confusément qu’il n’est pas inique que l’individu se donne, corps et âme, à la collectivité. Ils y verraient même une certaine noblesse, ou un trait qui les distingue et les grandit, et c’est pour cela qu’ils ne sont pas des mercenaires. Mais ils le deviendront quand la cité ne les reconnaîtra plus pour cette singularité !

Les soldats ont le tort d’être pudiques, quand il faut se vendre. Celui de ne pas être compris, parce qu’ils s’expliquent trop peu, se réfugiant dans un silence qui préserve les familles et évite les malentendus.

Il est si difficile de témoigner de nos épreuves sans le recul du temps !

Mais quand bien même ils parleraient, pourquoi écouterait-on, quand rien n’y oblige, ceux qui finalement incarnent le tragique de la vie ? La mort leur colle à la peau alors que la société l’a rayée de son quotidien.

Pourtant, il n’est de héros sans légende.

Et il suffirait ici de dire les faits, dans leur brutale simplicité. De considérer qu’en dehors de toute option politique le sacrifice d’un jeune Français pour les siens est une valeur en soi digne d’intérêt.

Qui pourrait le faire, sinon les médias ? A de rares exceptions près – quelques émissions tardives, et d’excellents articles, si l’on cherche bien – c’est plutôt le silence qui règne, toujours moins cruel cependant que les quelques mots qui expédient nos pertes – chaque semaine – entre page judiciaire et météo du lendemain.

Alors quoi, finalement ?

Notre société, si évoluée, avide de libertés et de loisirs, a-t-elle encore besoin de héros, et de légendes ?

Chacun connaît la réponse. Les jeunes Français sont capables de donner vingt noms de footballeurs et chanteurs en tout genre devenus icônes de leur quotidien en délivrant le message de la célébrité et de l’enrichissement.

Combien d’individus qui – quel que soit leur métier – ont choisi de consacrer leur vie aux autres ?

Ces gamins de 20 ans qui offrent leur vie quand la République le demande mériteraient cette reconnaissance !

Mais ils ne font pas fortune. J’ai la faiblesse de croire qu’ils constituent cependant la plus précieuse de nos richesses, toute d’humanité, de chair et de sang.

Nous aurons toujours besoin de ces jeunes hommes et femmes pour ce métier de soldat, qu’aucune machine ne fera à leur place. Qui peut croire que la guerre devienne un jour l’affaire de robots commandés à distance par les « riches », contre des « pauvres » à la poitrine nue ?

Aucune démocratie ne le supporterait. Les hommes sont condamnés à rester l’instrument premier du combat. Mais en trouvera-t-on encore longtemps pour porter nos armes ?

Rien n’est moins sûr, si nous continuons à ignorer l’histoire de nos héros, qui est aussi celle de notre pays s’écrivant sous nos yeux. Rien n’est moins sûr, si la nation n’y reconnaît pas ses fils et persiste à refuser une considération qu’ils n’osent même plus

solliciter, dans la cacophonie de ceux qui exigent tout et n’importe quoi.

Une société « fabrique » ses défenseurs en leur offrant une place et une reconnaissance particulières. Elle génère, au sens propre, les volontaires qui feront le choix des armes malgré des contraintes exorbitantes. Un choix rationnel, qui n’est pas seulement la réponse à l’irrésistible appel d’une vocation.

Prenons garde que ces volontaires ne deviennent les victimes silencieuses d’un pays qui ne se rappellerait plus ni leur mérite, ni leur utilité, ni même d’avoir un jour exigé leur sacrifice. Nous ne les trouverions simplement plus. »

Général Hervé Charpentier


Revenir en haut Aller en bas
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 20:50

ce n'est que trop vrai, la banalisation des opéx ,et de toute évidence ce qui attend ceux qui risquent leur vie dans ces pays inconnus d'une grande majorité de concitoyens, et qui de plus s'en foutent royalement ,beaucoup n'ont pas seulement la moindre idée de ce que fait notre armée dans ces conflits . c'est comme çà La France !!des j'm'en foutistes, s'en est désolant..
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 22:10


Les pays, ils connaissent ! Le premier sujet de conversation dans les cercles d'amis ou de voisins, collègues, etc, est toujours le dernier voyage en préparation, ou celui dont on est rentré par le week end dernier !.....

L'armée, en revanche, on l'ignore soigneusement, ça dérange, ce n'est pas gai, et puis c'est leur métier, ils sont payés pour risquer leur peau !.....

J'aurais tendance à dire que l'on a l'Armée que l'on mérite, mais ce n'est pas le cas, notre pays s'effondre, part en quenouille, mais nos Soldats sont toujours à la hauteur !
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   Ven 1 Juil 2011 - 23:22

Condoléances à sa famille, que est Michel le protège et qu'il repose en paix!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
HUGODOT Cyrille 1er RCP - 63e soldat français tué en Afghanistan - 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LES PARACHUTISTES MORTS AU "CHAMP D'HONNEUR" :: Les Parachutistes morts au "Champ d'Honneur" en OPEX :: AFGHANISTAN-
Sauter vers: