CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ces bombes rudimentaires qui tuent et estropient nos soldats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charbonnier
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Ces bombes rudimentaires qui tuent et estropient nos soldats   Dim 12 Juin 2011 - 21:13



Publié le 5 juin 2011

Afghanistan : ces bombes rudimentaires qui tuent et estropient nos soldats





Au-delà des communiqués, la réalité. Qu’éprouvent nos soldats ? Quelles peurs ? La hantise : tomber sans combattre, soufflé par un de ces engins indétectables après avoir mille fois observé le bout de ses rangers, le petit mètre de piste jusqu’à la prochaine pose de pied et répéter cette observation des milliers de fois. Terrible tension.

Ces engins explosifs artisanaux sont l’angoisse de nos soldats. Sur une piste, au détour d’un chemin, entre les murs d’une bergerie que l’on fouille, sur le dos d’un âne, dans le fardeau d’une paysanne, là où on si attend le moins, ils explosent, emportent jambes et bras ; évident le cerveau et projettent vers le néant, temporaire ou définitif. Et si vous avez de la chance, le pire est devant vous.

Le soldat foule le sol et ses yeux doivent radariser le haut, l’horizon, le bas, le sol et recommencer. Les yeux piquent sous la sueur chaude et froide, la pression est extrême. En Afghanistan, l’armée de terre « déguste », directement confrontée, et c’est la seule, à l’immédiateté de la sanction. L’aviateur dans le cockpit de son Rafale donne le feu à distance, le marin du porte-avions ne souffre que de l’éloignement, mais le fantassin, dans l’action du feu, reste le plus vulnérable. Il ne s’agit pas d’opposer le fantassin à ses frères d’armes aviateurs ou marins mais bien de comprendre, d’expliquer et d’admettre que les missions terrestres exposent le plus nos soldats à la mort et que la campagne double offerte par Alain Juppé à nos soldats en Afghanistan pourrait comporter un petit bonus supplémentaire pour les patrouilleurs.

Imaginez

Votre regard scrute les cicatrices du sol et seul un bout de terre ou de sable fraîchement remué peut révéler l’emplacement d’un de ces engins. Si votre pied se pose au mauvais endroit l’engin explose. Vos poumons éclatent. Vos yeux explosent. Votre tête, votre corps s’emplissent d’une brûlante douleur que rien ne calmera. L’âme et le corps sont atteints à jamais. Il va falloir vivre avec son handicap de guerre et même réapprendre à vivre pour les cas les plus graves. De salle d’opération en salle d’opération votre vie deviendra un enfer.

Le problème majeur de ces bombes artisanales c’est qu’elles sont quasi indétectables, souvent de l’explosif sans enveloppe ni projectiles métalliques pour un effet tueur maximal ; des centaines de soldats de l’OTAN ont été estropiés par ces engins. Les moyens mis en œuvre pour les détecter et les neutraliser ne sont pas encore opérationnels. Il faut y penser et soutenir nos soldats même si nous ne sommes pas d’accord avec cette guerre. Nos soldats agissent là-bas, en Afghanistan, pour que ces bombes ne sautent pas dans nos villes, ils font leur devoir, n’oublions pas le notre...

Armees.com

Sur le sujet : Militaires français blessés en Afghanistan : ne pas faire comme s’ils n’existaient pas…













Revenir en haut Aller en bas
 
Ces bombes rudimentaires qui tuent et estropient nos soldats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: