CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
avatar


MessageSujet: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   Mar 20 Nov 2018 - 16:39

Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire
  Par Michel Janva le 19 novembre 2018   0 commentaire  

Lu ici :
Un colloque intitulé « Les nouveaux acteurs de la lutte anti-terroriste » devait avoir lieu à l’Ecole militaire le 22 novembre prochain. Cette journée prometteuse s’organisait autour de trois tables rondes. La première, « Sur le front de la justice » réunissait les deux grands anciens juges du parquet antiterroriste Jean-Louis Bruguière et Michel Debacq ; la deuxième : « Sur le front du renseignement », Bernard Squarcini, ancien patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et Alain Chouet, ancien chef du Service de renseignement de sécurité de la DGSE ; Enfin, la troisième, « Sur le front militaire », le député égyptien Abdelrahim Ali (chargé d’un retour d’expérience de l’armée égyptienne contre les organisations salafistes et celles des Frères musulmans) et le général Jean-Bernard Pinatel, experts des ripostes armées en matière de lutte contre le terrorisme.
La conclusion finale de la journée devait revenir à Alain Juillet, ancien conseiller pour l’Intelligence économique auprès du Premier ministre. Bref, on l’aura compris, ce plateau exceptionnel constituait – aux yeux de ceux qui exercent en toute impunité la censure en France – une concentration de délinquants multi-récidivistes représentant un danger extrêmement périlleux pour la sécurité et l’ordre public de notre vieux pays…
Que s’est-il passé ? L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre. La décision a été communiquée aux plus hauts responsables de l’Ecole militaire sans autre explication que celle visant l’annulation pure et simple de la réunion. Notre rédaction de prochetmoyen-orient.ch avait été sollicitée pour assurer la modération de l’une des tables rondes, aussi nous avons bien logiquement mené une petite enquête pour mieux comprendre la mécanique de cette « censure » caractérisée, des plus inquiétantes, concernant l’état du débat public en France.
En fait, depuis quelques semaines, plusieurs journalistes amis nous avaient alerté sur un ciblage récurrent et concentré contre ce colloque mené par une poignée d’individus sur les « réseaux numériques » dits « sociaux ». Sans surprise, nous retrouvions la même petite bande de chiens de garde qui, il y a un an, avait réussi à faire annuler un colloque consacré à la situation en Syrie. Celui-ci, devant initialement se tenir au Mémorial de Caen, avait été déplacé à la Sorbonne avant d’essuyer une nouvelle interdiction, pour finalement se tenir à l’Assemblée nationale. Mais les « tweeter-boys » n’avaient pas lâché le morceau, parvenant une fois encore à faire interdire cette manifestation qui, finalement devait trouver refuge dans une salle de… l’Eglise russe. Voilà comment la liberté d’expression fonctionne désormais dans notre pays. Il suffit qu’une bande de gugus passe sa vie sur les réseaux numériques pour enclencher la censure en France, et au plus haut niveau de l’Etat.
Mais qui sont ces gens ? Un pseudo-chercheur, gardien des intérêts israéliens en France, un pseudo-journaliste « ex-otage » en Syrie, donc spontanément doué d’un savoir universel sur les crises proche et moyen-orientales ; un kouchnérien (oui, il en reste) qui dirige une revue fantomatique ; un ancien jihadiste et quelques autres agités du Tweet de moindre notoriété…. De là à considérer qu’une dictature numérique « soft » s’installe tranquillement en France, jusqu’à intimider administrations et appareils d’Etat… voilà qui n’est guère rassurant. Pas plus que le « Decodex », inventé par Le Monde pour mener la prétendue chasse aux fake news.
lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   Mer 21 Nov 2018 - 8:40

Merci Claude
Censure ? vous avez dit censure ? ou? pas chez nous en France, cela n'existe pas !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
bebe rose
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   Mer 21 Nov 2018 - 12:17

Citation :
Que s’est-il passé ? L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre. La décision a été communiquée aux plus hauts responsables de l’Ecole militaire sans autre explication que celle visant l’annulation pure et simple de la réunion.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   Mer 21 Nov 2018 - 15:52

Charly71 a écrit:
Merci Claude
Censure ? vous avez dit censure ? ou? pas chez nous en France, cela n'existe pas !!!!!!!!!!!!

Ou quand le politique prend le pas sur le militaire.....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Camp de GER
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   Sam 24 Nov 2018 - 11:30

Lu!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérard Araud a encore frappé : un colloque censuré à l’Ecole Militaire - L’ordre d’annulation de ce colloque est tombé directement d’un conseiller du cabinet du Premier ministre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: LE TERRORISME-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: