CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  EmptyJeu 22 Fév 2018 - 18:58

Histoire - Algérie
« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée »
Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.
On l’oublie souvent mais l’identité algérienne n’existait pas avant 1830. Jusqu’au VIIIe siècle, les populations qui y vivaient étaient d’origine phénicienne, berbère, romaine et de religion majoritairement chrétienne. Ce sont les Arabes, peuple nomade venant du Moyen-Orient, qui ont envahi toute l’Afrique du Nord et converti de force toutes ces populations. Ainsi, et après quelques siècles de domination arabo-islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico-romaine.

Plus tard, au XVIe siècle, en profitant du chaos répandu par les Espagnols, mais aussi en soufflant habilement sur les nombreuses divisions existant entre les différentes tribus de la région, les Ottomans en prirent le contrôle avec Alger pour capitale.

C’est alors que se développa, pendant près de 300 ans, la piraterie barbaresque, arraisonnant tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants. Ainsi, dans l’Alger des corsaires du XVIe siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés.

Plusieurs tentatives de destruction de ces bases furent alors entreprises. D´abord par Charles Quint, à l’action duquel succédèrent les bombardements anglais, puis ceux des Néerlandais et même ceux de la jeune nation américaine également victime de ces perfidies…

Toutefois, seul le débarquement des troupes françaises en 1830 mit fin définitivement à trois siècles d’atrocités.
Par la suite, et à l’inverse des autres puissances colonisatrices, comme les Américains avec les Indiens ou les Britanniques avec les Aborigènes ou encore les Turcs avec les Arméniens, la France ne massacra pas les peuples qu’elle venait de conquérir.

Au contraire, la France soigna, grâce à ses médecins, toute la population, amenant cette dernière de moins d’un million en 1830 à dix millions en 1962. De plus, la France draina, assécha, fertilisa des sols à l’abandon depuis des siècles, transformant une agriculture moyenâgeuse en une agriculture riche, prospère et exportatrice.

La France respecta aussi la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, et respecta la religion musulmane.

Bien entendu, la France ne faisait pas dans la philanthropie, mais cela n’enlève rien au fait qu’elle a réussi à désarmer les différentes tribus et mis en place une infrastructure durable (encore utilisée aujourd’hui), qui a été capitale pour l’État naissant de l’Algérie.

Par ailleurs, le nom même du pays a été donné par la France en 1839 : jusqu´alors, il était officiellement appelée « le pays de Barbarie ».
In fine, renier l’œuvre de la France, c’est logiquement renier l’Algérie en tant qu´État unifié et souverain.
Source Bd VOLTAIRE


Dernière édition par Claude Millet le Ven 23 Fév 2018 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
Rivoil


« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: Re: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  EmptyJeu 22 Fév 2018 - 20:13

Merci Claude!
Ci-dessous une vidéo en complément de ton post.

Bernard LUGAN met les pieds dans le plat.

« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Algyri10
Algérie, où les archives ottomanes brisent le roman d'une histoire tronquée par quelques uns.

voir la vidéo

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: Re: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  EmptyJeu 22 Fév 2018 - 21:07

Merci, Claude Millet de rappeler ces faits historiques.  Ces vérités permettront a certains de nos Camarades plus jeunes qui n'ont pas connu ce drame de mieux comprendre pourquoi plusieurs de nos meilleurs unités Paras, qui après avoir payer le prix du sang pour garder notre Algérie se rebellèrent lors du Putsch contre la trahison de 2gaulles. Nombreux de ses Paras dont des officiers prestigieux se retrouvèrent dans l'OAS après la dissolution de leur unités. Hélas seule, contre tous l'OAS dura le temps d'un court espoir
Et oui les habitants de l'Algérie avant l'invasion Arabes étaient de religion Chrétienne, surtout les Berbères ( St-Augustin) ainsi que Juive. Qu'elle n'avait été ma surprise a l'Armée en traversant un village dans les Aurès de voir des enfants BLONS cheveux raides avec des Yeux bleus. Ce n'est que plus tard que j'appris qu'en Afrique du Nord les Légions Romaine étaient composées de Gallo Romains... Hé oui des Français.

Les Anglais ont toujours eu plus de couilles, Ils ont toujours été les plus forts  a preuve....
En débarquant en Amérique du Nord ils exterminèrent les 12 millions d'Amérindiens qui peuplaient les USA et le Canada. Ils sont aujourd'hui les maitres de ces immenses Pays . Au Canada, c'est un miracle si l'on parle encore un peu Français, car n'eut était qu'ils étaient plus nombreux que les Anglais vue leur nombreux métissage avec les indiens, après l'indépendance des Anglais du Sud, ( les Yankies ou Gringos pour les Mexicains ) Ceux que les Français s'obstinent encore a nommer a tort les Américains se préparaient a envahir le Canada encore sous la couronne Anglaise... C'est alors, que malins comme ils l'ont toujours été, les Anglais décidèrent de donner plus de liberté aux Français ( abandonnés par la France ) a qui on interdisait leur langue et leur religion Catholique. Et c'est cette Église Catho qui fut chargé de gérer ces nouveaux pouvoirs... A une seule condition, qu'a la messe chaque dimanche les curés  insistent sur le fait que les Méchants Yankies du Sud étaient des sujets du Diable et qu'ils fallait les repousser s'il devaient envahir le Canada... C' est ce qui se passa et quand les Libérateurs Yankies se pointèrent a la Frontière du Vermont et du Québec pour aider les Canadiens Français a se débarrasser des Méchants Anglais, qu'elle ne fut Pas leur surprise en se faisant tirer sur la gueule par ceux qu'ils venaient libérés... De ce fait historique, c'est grace aux USA si les Québécois parlent encore Français.
Ces memes Anglais exterminèrent les Aborigènes  d'Australie et les Mahoris de Nouvelles Zélande
Petite Question... Si c'est les Anglais qui avaient envahi l'Algérie en 1830, Ne pensez vous pas que nous serions encore la bas, dans ce Pays que nous avions fondé ? Quant aux Arabes , j'ai comme l'impression qu'ils seraient dans des réserves comme aux USA, au Canada, en Australie et en Nouvelle Zélande.
Hélas, je ne suis pas ANGLAIS  :affraid:


Dernière édition par jacky alaux le Ven 23 Fév 2018 - 16:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
FOUQUET66


« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: Re: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  EmptyVen 23 Fév 2018 - 12:21

Merci Jacky de rappeler quelques vérités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: Re: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  EmptyVen 16 Mar 2018 - 15:38


Une autre petite Vérité...
En 1967 lors de l'Exposition Internationale de Montreal, pour impressionner les Québécois, le grand Charles ( 2gaulles ) s'était pointé dans le port de Québec a bord d'un des derniers croiseurs de la Marine française ( dont j'ai oublié le nom ) Surpris de voir un bateau de guerre français se pointer au Canada, un journaliste de la Press québécoise avait rappeler a l'arrogant 2gaulle que, les bateaux de guerre français attendus lors de la bataille de Québec contre l'armada anglais le 13 sept 1750 ... arrivaient un peu tard . C'est lors de cette meme visite en terre québécoise que plus arrogant que jamais du haut du balcon de la Mairie de Montréal, alors qu'il était l'invité de la ville, du Québec et du Canada que... Ca va vous rappeler quelque chose : les bras en croix l'énergumène se mit a hurler " VIVE LE QUÉBEC LIBRE " Imaginez un instant le 1er Ministre du Canada en visite en France crier: Vive la corse libre... Il avait oublié qu'il venait a peine d'abandonner les Français d'Algérie et le voila qu'il venait au Canada pour y foutre la merde ! A ce propos: son arrivée au Canada me valut la visite a la maison d'un agent de la Police Montée au courant de mes anciennes activités dans l'OAS qui m'informa d'éviter ( sans trop d'insistance ) de m'approcher du "héro Français" Ca m'a pas empêché de me trouver a peine a une cinquantaine de mètres du menteur et du traitre lors de son "Vive le Québec libre " le responsable du Drame Algérien qui m'avait chasser de mon Pays... C'est pas l'envie qui me manquait mais... Ca n'a pas été plus loin !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty
MessageSujet: Re: « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.    « La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée » Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française, mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: