CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LES LARMES DU DRAPEAU...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GARD
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: LES LARMES DU DRAPEAU...   Dim 24 Jan 2016 - 9:01

« Les larmes du drapeau » par le Lieutenant-colonel Michel BRAULT


J’ai longuement flotté sur les champs de bataille,

Résistant bravement aux coups de la mitraille ;

Maintes fois ma voilure épongea dans le vent

Le sang des soldats morts, les pleurs des survivants.



Au sommet du pays je dressais mes couleurs,

Témoignage vibrant de la Foi, de l’Honneur.

Les anciens devant moi soulevaient leur chapeau,

Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour d’un drapeau ?



Mais la honte survint par un soir gris d’hiver :

Ma hampe fut brisée par des mains étrangères.

Lacérés, mes beaux plis sanglotaient en silence

En voyant que ces doigts s’attaquaient à la France.



Devant la foule haineuse, on me jeta à terre.

Un instant je pensais : « nous sommes donc en guerre ! »

Mais en guerre un étendard a ses défenseurs,

Ici nul n’accourut pour calmer ma douleur !



Les uniformes bleus trépignaient de colère,

Mais leur chef, tout là-haut, préservant sa carrière,

Me laissa sans mot dire aux mains de mes bourreaux :

Je mourus sans qu’une arme quitte son fourreau.



Ce soir je regrettais de porter ces couleurs,

Car une part de la France est morte dans mes pleurs.

Quand mon pays me laisse ainsi succomber, seul,

Je ne suis plus drapeau, mais je deviens linceul.



Lieutenant-colonel Michel BRAULT.


Revenir en haut Aller en bas
peltier
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: merci mon COLONEL   Dim 24 Jan 2016 - 10:48

L'image de notre DRAPEAU déchiré est le reflet de notre FRANCE envahie, de notre FRANCE à l'identité lacérée par les
migrants venus imposer l'islam grâce à notre tolérance , acte de lâcheté et de traitrise face à l'ennemi
tolérance et apathie sont les dernières vertues d'une société mourante.
si vous arborez notre glorieux DRAPEAU sur le toit de votre maison, vous serez détesté par la grande majorité de votre entourage,
un patriote quelle horreur !!!!!
déliquescence et décadence sont les vertues de notre société qui en rien n'est la FRANCE mais un ramassis, dont nombreux sont venus
manger dans nos assiettes quand il n'y a pas de charcuterie, plat souvent préféré de nos ancêtres...et de moi même
SUIVEZ MON REGARD......mon assiette est vide ou ne le sera pas....attention à son contenu !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
LES LARMES DU DRAPEAU...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: