CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 1er RCP: «Tu resteras un enfant du premier régiment. Tu l'as servi pendant 12 ans avec une intensité extraordinaire». La voix posée, le colonel Mercury sait qu'il vit un moment particulier en énonçant ces mots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: 1er RCP: «Tu resteras un enfant du premier régiment. Tu l'as servi pendant 12 ans avec une intensité extraordinaire». La voix posée, le colonel Mercury sait qu'il vit un moment particulier en énonçant ces mots.    Lun 3 Aoû 2015 - 17:18

r l’offre Digital

Votre crédit de bienvenue en cours : 20 articles

Publié le 01/08/2015 à 03:49, Mis à jour le 01/08/2015 à 06:43

Défense - Armée


image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2015/08/01/201508011443-full.jpg

Le nouveau colonel Olivier Vidal (en haut, à gauche) et le colonel Bruno Helluy (à droite), en compagnie des officiels./ Photo DDM, J.M.

image: http://www.ladepeche.fr/images/pictos/zoom.png

«Tu resteras un enfant du premier régiment. Tu l'as servi pendant 12 ans avec une intensité extraordinaire». La voix posée, le colonel Mercury sait qu'il vit un moment particulier en énonçant ces mots. Devant un parterre d'officiels et l'ensemble du régiment, le commandant en second du 1er RCP, n'a pas manqué de saluer une dernière fois, hier, le parcours et les compétences du colonel Bruno Helluy.
Après 12 ans de présence au sein de l'Ariège, le 39e chef de corps des parachutistes appaméens tourne une page dans sa longue carrière militaire. Une première vie saluée comme il se doit, au quartier Beaumont. Outre la traditionnelle cérémonie de passation de pouvoir, le nouvel ancien du 1er RCP a eu droit à tous les honneurs : passage par deux fois de la Patrouille de France, remise de l'étendard utilisé durant la dernière mission au Mali et d'une réplique du drapeau du premier «para» en guise de cadeau. Suffisant pour perturber ce promu de Saint-Cyr, père de six enfants. «Nous avons de la chance d'être ici, en Ariège. Outre la qualité de vie, excellente avec la présence des Pyrénées, les capacités d'entraînement sont optimales à Pamiers. Tout le monde œuvre dans la même direction, y compris les autorités civiles qui nous témoignent de leur reconnaissance.»

Chef des opérations durant l'opération Serval au Mali

Arrivé comme lieutenant chef de section en 1995, le colonel Helluy a fait une majeure partie de sa carrière en Basse Ariège. Devenu commandant de la deuxième compagnie en 2 000, à l'heure du professionnalisme, il effectue un court passage comme officier au sein du Bureau opérations et instruction (BOI), avant de partir en Ile-de-France. D'abord en tant qu'officier TAP avant de devenir durant deux années chef de bureau à la direction centrale du Service d'infrastructure de la Défense, à Versailles. Revenu à Pamiers en 2008, il avait pris les rênes du régiment le 30 août 2013. Parmi ces derniers faits d'arme, l'opération Serval au Mali, cette même année. Il était alors chef des opérations du G08.
Il cède donc sa place au colonel Olivier Vidal, ancien de la Légion étrangère (voir encadré). Un homme déjà à l'affût des perspectives qui attendent le régiment ariégeois dans les prochains mois. «La menace, on la connaît, elle est une et unique et c'est le terrorisme. Il nous faut être prêt à partir en urgence si nécessaire. Mais il y a aussi la création d'une nouvelle compagnie, avec un axe porté sur le recrutement en ce moment. L'unité devrait voir le jour d'ici l'été 2016.»


CV express du colonel Vidal

Désigné 40e chef de corps du 1er RCP, le colonel Olivier Vidal possède une carrière bien remplie. Entré à Saint-Cyr en 1991, il choisit l'infanterie et est affecté au 2e Régiment étranger de parachutistes. Chef de section puis officier adjoint, il y commande la 2e compagnie, de 2 000 à 2002. Après une année au Bureau opérations instruction (BOI), il quitte Calvi pour le centre de planification et de conduite des opérations, à Paris. Il y suit la scolarité de l'enseignement militaire et part à Montpellier, comme commandant de la division d'application des lieutenants d'Infanterie. Affecté à Djibouti et en Corse, il rejoint en 2012 l'état-major, où il traite des évolutions de l'infanterie.
Jérémy Mouffok

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/01/2153128-le-1er-rcp-perd-un-de-ses-plus-fideles-soldats.html#WSiowg4LzfcK7rRg.99

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
Devevey
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: 1er RCP: «Tu resteras un enfant du premier régiment. Tu l'as servi pendant 12 ans avec une intensité extraordinaire». La voix posée, le colonel Mercury sait qu'il vit un moment particulier en énonçant ces mots.    Mar 4 Aoû 2015 - 0:02

Mes respects mon colonel!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
1er RCP: «Tu resteras un enfant du premier régiment. Tu l'as servi pendant 12 ans avec une intensité extraordinaire». La voix posée, le colonel Mercury sait qu'il vit un moment particulier en énonçant ces mots.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Grandiose passation de commandement au 1er RCP-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: