CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"

Aller en bas 
AuteurMessage
LAUCHERE
Expert
Expert
LAUCHERE


Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Empty
MessageSujet: Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"   Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" EmptyMer 3 Juil 2019 - 8:56

Défense-armée, Caylus ,Tarn-et-Garonne.

Le lieutenant-colonel Mercury, chef de corps du camp de Caylus – CFIM11e BP6e Rpima, quittera son commandement jeudi./ Photo DDM

Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Lt_col10

Le Lieutenant-colonel rené Mercury, chef de corps du camp de Caylus et du CFIM 11e BP-6e Rpima cédera son commandement le 5 juillet. Sous son autorité, l'armée a conforté son assise à Caylus. Il rejoint Ajaccio en tant que délégué militaire départemental de Corse du Sud.


Le lieutenant-colonel Mercury s'apprête à quitter son commandement à la tête du camp de Caylus/ CFIM (centre de formation initial militaire) 11e BP/6e Rpima qu'il avait pris en juillet 2016. Lorsque nous le rencontrons, il vient de participer au championnat national Terre (CNT) de trail sur le causse de Caylus. 40 kilomètres de course avec un dénivelé positif de 1 000 mètres. L'officier supérieur quinquagénaire a couvert la distance en 4 h 46. Le Lt colonel Mercury est toujours affûté. Avant de prendre ses fonctions de DMD à Ajacio, terre corse où il a ses racines, le commandant du camp revient sur ses trois années passées à la tête d'une unité qui forme chaque année plus de 1 500 recrues pour la 11e BP (brigade parachutiste) et accueille près de 30 000 militaires en manœuvre venus de toute la France.

Que retenez-vous de ce temps de commandement ?


La plénitude de la fonction. Le chef de corps relève un peu, toutes proportions gardées, du monarque, capable de récompenser et de sanctionner, d'arbitrer, de faire émerger toutes les énergies. Ce furent trois années exceptionnelles.

Le CFIM 11e BP est devenu CFIM 11e BP/6e Rpima dernièrement. Pour quelle raison ?


On a changé d'appellation le 5 avril dernier. C'était une volonté du chef d'état-major de l'armée de terre qui est très axé sur les traditions, le patrimoine. Il a voulu ressortir de l'oubli les drapeaux prestigieux. Le drapeau du 6e Rpima en est un. C'est le drapeau issu du légendaire 6e Bataillon de parachutistes coloniaux de Bigeard. Il s'agissait de donner du sens à la formation de ces jeunes.

Quelle image retenez-vous de ce commandement ?


je dirai l'image des bâtisseurs. Durant ces trois années on aura bâti quelque chose qui n'existait pas. Je conserve bien sur aussi l'image de ces jeunes qui s'engagent, que je vois devant moi tous les lundis matin au lever des couleurs. Là, on touche du doigt la jeunesse de France qui dépassé ses petits intérêts personnels pour l'intérêt collectif de l'unité.

Quel est le profil des recrues d'aujourd'hui ?


Ce sont des volontaires qui veulent venir à la 11e BP. Ils disent vouloir protéger leurs concitoyens, leur pays, défendre leurs valeurs. Ce sont des jeunes qui s'engagent, qui essayent de trouver un cadre.

Ces jeunes sont-ils différents de leurs aînés ?

Non pas vraiment. Je crois que quand j'avais 18 ans j'étais comme eux. Ça reste une jeunesse qui s‘engage. Tout cela pousse a l'optimisme…

Quelles bonnes raisons donneriez-vous à un jeune pour qu'il s'engage aujourd'hui ?

Je vous citerai un adage : s'instruire et se construire… Découvrir un métier et des valeurs qui manquent peut être ailleurs.

Quel est l'état de vos relations, qui n'ont pas toujours été bonnes, avec les riverains du camp ?

Elles sont devenues plus apaisées. Les Journée européennes du patrimoine et les journées portes ouvertes ont probablement contribué à cette réalité. Il y a eu un retour exceptionnel des gens du cru. Mais j'étais tout récemment à une réunion de conciliation avec les riverains. Là, c'était plus compliqué. C'est vrai qu'on génère des nuisances. C'est pour cela que j'ai tenu à avoir toutes ces actions de rayonnement car on ne peut résumer l'activité militaire à Caylus aux nuisances qu'elle génère inévitablement. Au-delà de la partie militaire, ce camp recoupe une autre dimension que je me dois de développer : richesse patrimoniale avec la Drac, environnement avec le conservatoire d'espace naturel de Midi-Pyrénées, la Dreal, la société de chasse

On parle d'allongement de la piste d'atterrissage du camp. Qu'en est-il ?


Des études ont été lancées pour que la piste sommaire qui accueille les Transall soit mise aux normes de l'A.400M, peut-être dès l'année prochaine si les financements suivent et les autorisations tombent. Il manque 300 mètres. L'A.400 m est un avion moderne qui n'a pas la rusticité du Transall ; Il lui faut aussi une surface beaucoup plus plane. Si cela se confirme, on donnerait à Caylus un horizon dégagé. Je suis persuadé que l'Escadron Touraine d'Orléans par exemple serait intéressé pour faire des vols d'instruction jusqu'à Caylus et faire des poser sur la piste si elle était adaptée…

Propos recueillis par Pierre Mazille
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Empty
MessageSujet: Re: Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"   Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" EmptyMer 3 Juil 2019 - 11:05

Bonjour Yvon,
J'ai bien connu le lieutenant-colonel Mercury du temps du 1er RCP.
Il me favorisa dans mes démarches de l'époque.


Citation :
Il rejoint Ajaccio en tant que délégué militaire départemental de Corse du Sud.

Ce n'est pas mal, car le 2ème REP, un prestigieux régiment para y est stationné !

Revenir en haut Aller en bas
LAUCHERE
Expert
Expert
LAUCHERE


Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Empty
MessageSujet: Re: Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"   Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" EmptyMer 3 Juil 2019 - 12:50

Bonjour Claude
oui, le lieutenant-colonel René Mercury est un officier de grande valeur, il a commencé sa carrière au 9ème RCP, et à été pendant un moment commandant en second du 1er RCP
Toujours disponible pour rendre service (même aux anciens).
Je lui souhaite une très bonne continuation à Ajaccio en tant que délégué militaire départemental.

Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Dscn2110
Le lieutenant-colonel René MERCURY lorsqu'il était commandant en second  du 1er RCP à l'inauguration de la rue du 1er RCP à Lavelanet (09)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Empty
MessageSujet: Re: Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"   Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lieutenant-colonel Mercury René "La jeunesse qui s'engage"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve A. Chappuis
» Inauguration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: