CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil intellectuel de ...
5.95 € 6.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 « On se bat contre des hommes rudes et violents » La France est-elle en guerre en Afghanistan ?

Aller en bas 
AuteurMessage
JNRO
confirmé
confirmé
JNRO


« On se bat contre des hommes rudes et violents » La France est-elle en guerre en Afghanistan ? Empty
MessageSujet: « On se bat contre des hommes rudes et violents » La France est-elle en guerre en Afghanistan ?   « On se bat contre des hommes rudes et violents » La France est-elle en guerre en Afghanistan ? EmptyJeu 14 Jan 2010 - 14:56

Le Colonel salazar a effectué deux missions en Afghanistan.

« On se bat contre des hommes rudes et violents »

Adjoint à la 11e brigade parachutiste (Toulouse), le colonel Manuel Salazar ne mâche pas ses mots sur l'utilité de la présence d'une force internationale en Afghanistan. Déjà envoyé deux fois sur ce théâtre d'opération, il raconte la rudesse d'une population hostile à une présence militaire autre que la leur.
La tension entre forces internationales et insurgés ne faiblit pas.
Qu'est-ce-qui a changé depuis votre première mission en 2006 ?
À l'époque, j'étais dans les forces spéciales mais c'était une mission de courte durée. La dernière que j'ai faite a duré six mois et elle s'est terminée en octobre 2009, j'étais conseiller militaire auprès de l'ambassadeur. Quand on est sur place on se rend compte de la complexité de la situation entre la population, les insurgés, les talibans, les politiques, la religion musulmane. C'est un pays rude.
Kaboul se situe à 1 800 m d'altitude. Les hommes sont extrêmement rudes, très différents de ceux qu'on peut côtoyer sur d'autres continents, comme l'Afrique.
La France est-elle en guerre en Afghanistan ?
Pas au sens où la France aurait fait une déclaration de guerre, mais sur place on peut appeler ça une guerre. Les talibans sont en guerre contre nous et nous devons répondre avec nos moyens. Le président de la République l'a redit récemment : il n'est pas question de quitter le pays car notre mission est de combattre ce qui peut mettre en péril nos républiques démocratiques.
Le danger pour les soldats est-il permanent autour de Kaboul ?
Le sous-officier et l'officier qui ont été tués dans une embuscade lundi l'ont été dans le cadre d'une mission qui va au-delà de la simple patrouille militaire. Ils assuraient la formation de l'armée afghane.
Par définition, toutes les missions sont dangereuses. En Afghanistan, les bombes piégées sont une véritable plaie. On se bat contre des gens déterminés, très violents et qui défendent leurs intérêts. Par le biais du renseignement, on arrive à lutter. Mais un Afghan ressemble à un autre Afghan et les insurgés sont des Afghans. Pour un militaire sur place, il n'y a aucune différence entre celui qui vous veut du bien et celui qui veut vous faire du mal. Évidemment, on ne tire pas sur quelqu'un qui n'est pas menaçant.
Pensez-vous que la mission de la France est compromise ?
Je pense que ceux qui appartiennent aux forces de sécurité - l'armée afghane - ont vraiment envie de sortir leur pays du marasme mais la corruption est encore partout.
Revenir en haut Aller en bas
 
« On se bat contre des hommes rudes et violents » La France est-elle en guerre en Afghanistan ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 11e B.P. - Brigade Parachutistes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: