CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 Aux côtés des paras de La Réunion

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET



Aux côtés des paras de La Réunion  Empty
MessageSujet: Aux côtés des paras de La Réunion    Aux côtés des paras de La Réunion  EmptyLun 7 Nov 2022 - 16:02

KATELL FARIA
Aux côtés des paras de La Réunion

« Je me suis engagé pour le drapeau. »
Cette phrase me laisse sans voix. Je la reçois avec d'autant plus de force que l'adjudant-chef G. ne l'a pas prononcée d'un ton bravache, mais avec simplicité. Hier, il faisait mine d'acheter mon esprit critique en glissant quelques bouteilles de la « bière du para » dans mon sac à dos :
« N'oublier pas de dire qu'il n'y a pas mieux que le 2e RPIMa » blaguait-il.
Mais ce matin, ce gaillard à la belle carrure, au regard espiègle et à la mine joviale semble presque grave. Il pèse chacun de ses mots, au point que j'en oublie sa volubilité habituelle. Je l'interroge sur son engagement. Aujourd'hui encore, après dix-huit années de service et alors qu'il vient de réussir le concours de major — chose remarquable pour un homme si jeune —, il lui arrive de se poser des questions.
Mais point trop quand même : « Je dois tout à l’armée. Aussi lorsque j’en entends se plaindre  de l’institution, j’ai envie de les prendre par les épaules et de leur demander droit dans les yeux s’ils se sont vraiment donné les moyens de réussir, ou s’ils se contenté du service minimum. A l’armée, la méritocratie n’est pas un concept. »  
L'adjudant-chef porte un nom que les militaires considèrent comme légendaire — mais qu'une fois de plus on ne peut citer. Est-ce à cause de cette figure de seigneur au destin tragique qu'il s'est engagé à 20 ans comme simple volontaire de l'armée de Terre, avant de rejoindre Saint-Maixent pour devenir sous-officier ? Peut-être…[...]
« Cinq de nos sous-officiers sont chevaliers de la Légion d'honneur. C'est la médaille des guerriers. Celle de la sueur et du sang. »
Le major B. ne cherche pas d'effets de style. Je lis dans ses yeux, très expressifs, que chacune de ses paroles est d'une sincérité totale. Il dit ce qu'il pense être la vérité. Et nous en avons la même définition.
Le major poursuit « Vous vous souvenez de l'adjudant J., l’homme qui est venu vous chercher à aéroport l'autre jour ?
- Bien sûr. Un homme adorable, serviable...
- J'imagine que vous ignorez ses états de service ? Il a participé à l'opération de libération d'otages de 2019, au Burkina Faso, celle ou sont morts les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, du commando Hubert... De manière générale il n'y a que des gens à gros bagage opérationnel, au 2e RPIMa. Pourtant, ici, même nos soldats les plus expérimentés ont le sentiment de revenir aux fondamentaux de leur métier tir, combat, rusticité, aguerrissement... L'île est idéale, pour ça. » […]

"Cinq de nos sous-officiers sont chevaliers de la Légion d'honneur. C'est la médaille des guerriers"
Le Figaro Magazine novembre 2022

le 6, claude.d et marienneau jean-michel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux côtés des paras de La Réunion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des paras aux côtés des élèves sous-officiers
» Ces pauvres gens qui venaient de traverser la Méditérannée "JETEZ LES A LA MER"
»  Défilé du 14 juillet : sautez aux côtés des as de la voltige
» En atttendant.....Joyeux NOEL 2021 à tous paras et les amis des paras!!!!!
» BRUNET Félix aviateur - a sa place avec les paras pour avoir facilités la vie des Paras en AFN - initiateur du H34 Mammouth.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 2ème RPIMa - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine --
Sauter vers: