CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

  Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


 Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  Empty
MessageSujet: Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes     Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  EmptyMar 2 Mar 2021 - 15:35

Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  

 Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  Logo


 Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  Indo_810

Septembre 1953, sur une digue proche de Nam Dinh, au Tonkin. En tête, le capitaine Tourret commandant le 8ème CHOC,
et son équipe: le caporal Guesnier, le sergent-chef Dubessey, le lieutenant Baumler-Rouselle et le capitaine Lamouliatte
Photo C.ECPAd

Par Maxime Coupeau et François d'Orcival

Publié le 28/02/2021 à 13:00
       
Il y a soixante-dix ans, le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine naissait à Hanoï au cœur des combats d'Indochine. Formé pour la contre-guérilla, il sera en première ligne à Diên Biên Phù.
Notre père, c'est de Lattre, notre mère, l'Indochine. Cette maxime résume les racines du 8e Rpima. Son actuel chef de corps, le colonel Pierre Prod'homme, salue l'esprit de ses “pères fondateurs” : « Celui qui ne lâche rien et fait un culte de la mission et de la recherche de l'excellence, qui rêve d'aventures et de barouds, celui qui demande la tourmente et la bagarre… » Prod'homme est un pur para du “8” ; chef de section au début des années 2000, il y est revenu en 2006, a fait l'École de guerre en 2010-2012 avant d'y retourner dès 2014 pour veiller à la formation des hommes. En prenant son commandement, l'été 2019, comme 37e chef de ce bataillon devenu régiment, il savait qu'il en célébrerait les 70 ans cette année. Or, le 8 a le trait particulier d'être l'un des deux bataillons de parachutistes à avoir été créés (avec le Bep des légionnaires) sur leur théâtre d'opérations, en Indochine.

Des fortes têtes aux frères d'armes

Le 8 n'existerait pas sans de Lattre. L'Indochine française faisait face à une insurrection des communistes de Hô Chi Minh depuis cinq ans lorsque le gouvernement français décida d'envoyer sur place le général Jean de Lattre de Tassigny, qui avait été le chef de la Ire armée, pour y redresser la situation.
Nommé haut-commissaire en Indochine en décembre 1950, il est vite convaincu qu'il ne peut retourner la situation militaire, dans ce pays escarpé et montagneux, qu'avec des parachutistes. Il dispose alors de six bataillons de paras, il va en créer trois de plus. Et le 28 février 1951, à Hanoï, il signe la création officielle du 8e bataillon de parachutistes coloniaux (BPC). Il le confie, le lendemain 1er mars, au capitaine Pierre Gautier.
De Lattre l'estime parce qu'il a déjà une belle carrière. C'est un officier de Saumur qui s'est battu pendant la campagne de France, a été capturé, s'est évadé, devenant un chef de la Résistance armée à la Libération. « Je vous confie des fortes têtes », lui dit de Lattre, en désignant ses trois compagnies. Gautier leur fait suivre un entraînement intensif.
« On dit que les paras s'entre-admirent, c'est vrai, dit le sergent-chef Bauchet, qui était l'un des leurs. Au 8, il y avait en plus la rigueur. On parle souvent d'esprit de corps ; au 8, c'était plutôt une fraternité de corps ! »
Citation :
Eh bien, ça ne va pas être du gâteau !
En juin 1951, l'unité toute neuve se déploie dans le secteur de Nam Dinh, zone de ravitaillement des Viêts. Le 19 juin, à l'aube, retentissent les premières rafales des mitrailleuses. Embuscade ! Les bérets rouges résistent aux assauts viêts. L'ennemi abandonne une trentaine de morts et d'importants moyens matériels. Le lendemain, celui-ci reprend son attaque. Le 8 tient bon. Et sa résistance est aussitôt saluée par de Lattre, qui le décore de sa première palme.
Fort de ce succès, Gautier renforce l'identité de
 Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  Qiotasession

le 6 et claude.d aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
sgt8
Pro !
Pro !
sgt8


 Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  Empty
MessageSujet: re -la longue mémoire du 8    Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes  EmptyMer 3 Mar 2021 - 14:05

AVE à tous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

70 ans , et ,toujours le même esprit, et la même manière de fonctionner au "grand 8 "


sgt8
Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre d'Indochine : la longue mémoire du 8e régiment des parachutistes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: INDOCHINE 1945 -1954-
Sauter vers: