CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude

Aller en bas 
AuteurMessage
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro


L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude Empty
MessageSujet: L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude   L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude EmptyMer 27 Mai 2020 - 20:11

L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude Cropped-zm-logo-290px
 

L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude
par Laurent Lagneau · 26 mai 2020

L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude A400m_10

Le développement des capacités tactiques de l’avion de transport militaire A400M « Atlas » a donné du fil à retordre à Airbus. Mais, peu à peu, des solutions finissent par être trouvées.
Ainsi en est-il, par exemple, de la possibilité de larguer des parachutistes par les deux portes latérales de l’appareil, ce qui n’a pas été possible pendant longtemps, les largages se faisant par la soute. En octobre dernier, l’industriel a indiqué qu’un A400M avait réalisé avec succès les « essais en vol de certification pour le déploiement simultané par les deux portes latérales de 80 parachutistes [40+40] avec leur équipement complet, en un seul passage », dans le cadre d’une campagne menée en étroite coordination avec la Direction générale de l’armement [DGA] dans le sud de la France.
Cela étant, la traduction opérationnelle peut se faire attendre… Comme cela a été le cas pour la capacité à larguer des parachutistes par l’une des deux portes latérales. Cette dernière n’a été validée que le 12 mai par le ministère des Armées, à l’occasion d’un exercice organisé par l’École des troupes aéroportées [ETAP] de Pau.
Autre capacité qui se fait attendre non sans impatience : celle consistant à ravitailler des hélicoptères en vol. Des essais « prometteurs », selon Airbus, ont été récemment réalisés, en coodination, une fois encore, avec la DGA.

Enfin, l’A400M doit également être doté d’une capacité de vol automatique en suivi de terrain [Terrain masking low level flight – TM-LLF]. Cette option, qui n’a, a priori, pas été demandée par la France, vise à d’optimiser la trajectoire en basse altitude l’appareil afin de tirer profit des masques offerts par le relief afin d’échapper aux radars adverses.
Or, via un communiqué diffusé ce 26 mai, Airbus a annoncé que l’A400M venait de franchir une « nouvelle étape décisive après la certification de sa capacité de vol automatique à basse altitude », en mode VFR [visual flight rules, vol à vue]. Ce qui, pour un avion de transport militaire, est une « capacité unique ».
La campagne de certification a été réalisé en avril, au-dessus des Pyrénées et dans le centre de la France, avec des vols effectués à 500 pieds d’altitude [150 mètres environ] et des profils de missions variés.
Une seconde phase est prévue pour le second trimestre 2021 afin de certifier cette capacité en mode IFR [instrument flight rules, vol aux instruments].
« Inhérent au monde des avions de chasse et capacité unique pour un avion de transport militaire, les vols automatiques à basse altitude rendent l’avion moins détectable dans les zones hostiles et moins sensible aux menaces », fait valoir Airbus.
Photo : copie d’écran

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Charly71
Pro !
Pro !
avatar


L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude Empty
MessageSujet: Re: L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude   L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude EmptyJeu 28 Mai 2020 - 10:21

merci de l'info
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude Empty
MessageSujet: Re: L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude   L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude EmptySam 30 Mai 2020 - 17:36

J'ai eu le plaisir de voir jeudi dernier, un vol en basse altitude de deux A400M "Atlas".
Ils se dirigeaient vers Toulouse.

Je revoyais les vols d'antan de nos bon vieux "Transall" en exercice cherchant a se dissimuler proche du relief...


Citation :
Or, via un communiqué diffusé ce 26 mai, Airbus a annoncé que l’A400M venait de franchir une « nouvelle étape décisive
après la certification de sa capacité de vol automatique à basse altitude », en mode VFR [visual flight rules, vol à vue].

Cet article publié par notre camarade "Battement zéro" confirme bien les essais en vol de l'Atlas!

Pendant ces deux derniers mois sans aucun bruit de vol d'avion: ce fut quelque part un plaisir d'entendre
dans notre espace aérien, un nouveau ronronnement de ce bel oiseau.

Autre hypothèse: largage à partir de A400M sur le camp de CAYLUS proche de chez moi pour entrainement Sahel.

Bon Week-end de Pentecôte à tous!
Revenir en haut Aller en bas
 
L’A400M Atlas obtient une première capacité de vol automatique en suivi de terrain à basse altitude
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES AVIONS MYTHIQUES et récents des PARAS :: A400M AIRBUS MILITARY-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: