CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Hommage au colonel Yves GODARD

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMar 19 Avr 2016 - 20:40

Site UNP Haute-Savoie a écrit:
Au nom de tous les membres de l’UNP, le Conseil d’Administration déposera une gerbe au cimetière de Thônes, sur la tombe du Colonel Yves Godard qui, en 1944, reconstitua le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins (27e BCA) dont il prit le commandement. Ancien chef de corps du 11e Bataillon Parachutiste de Choc, commandant de la colonne « Crèvecoeur » qui se dirigea vers Dien Bien Phu avec pour mission de recueillir les possibles rescapés, évadés de la cuvette ; chef d’état-major de la 10e Division Parachutiste puis directeur de la sûreté en Algérie. Après l’échec du Putsch, il entra dans la clandestinité et participa à l’organisation de l’OAS dont il devint l’un des principaux responsables. Il décéda en 1975 en exil en Belgique et est enterré à Thônes. Il était une grande figure des parachutistes.



Merci à nos camarades de l'UNION NATIONAL des PARACHUTISTES 074 (Haute-Savoie) d'honorer le colonel Godard.
L'occasion du congrès national donnera une dimension exceptionnelle à l'hommage de ce grand soldat.
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMar 19 Avr 2016 - 20:59

Belle initiative mes chers camarades parachutistes.
Hommage à ce grand para condamné à mort par contumace par de gaulle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rivoil
Pro !
Pro !
Rivoil


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMar 19 Avr 2016 - 23:33

J'aime beaucoup:


Citation :
Au nom de tous les membres de l’UNP, le Conseil d’Administration

Colonel Yves Godard: Un grand soldat, un homme d'honneur et grand parachutiste de l'époque Algérie pour la solution la plus française du problème algérien.

_________________
« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »Commandant Hélie de Saint-Marc dernier chef de corps du 1er REP
Revenir en haut Aller en bas
Camp d'Idron
Pro !
Pro !
Camp d'Idron


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMar 19 Avr 2016 - 23:47

Nous autres jeunes paras qui n'avons pas connu sur le terrain les évènements de la fin de l'Algérie Française, sommes en admiration devant ces grands parachutistes tels que le colonel Godard.
Ce sont ces militaires qui ont motivé notre engagement dans les troupes aéroportées.

_________________
Hommage au colonel Yves GODARD 601e_g11    Hommage au colonel Yves GODARD 1er_rc13    Hommage au colonel Yves GODARD 602e_g11
  601° GIA                          602° GIA

« La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
brog
confirmé
confirmé
brog


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 0:07

Dans ma famille, les évènement d'Algérie étaient la source permanente de discussions.
La fin tragique de cette période française en Algérie fut un déchirement.
Je me souviens particulièrement l'attente dans l’anxiété du verdict du général Jouhaud: la condamnation à mort par un tribunal d’exception.....!!!!!
Le colonel Godard et bien d'autres grandes figures soutenant la solution française furent le centre de nos conversations.
Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
Kéo


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 12:16

Merci de nous rappeler une épopée dramatique de notre histoire militaire.
Qu'en particulier, les anciens de notre famille parachutiste réalisant l’ignominie politique gaulliste avaient tenu tête à un gouvernement félon et à son chef de gaulle.
La répression fut terrible: 5 condamnations à mort dont 4 furent exécutées, de multiples condamnation à mort par contumace.
L’élite de notre armée fut "décapitée" par de multiples réclusions criminelles.
Hommage au colonel Yves GODARD, officier parachutiste d'élite qui avait connu la guerre de Corée, l'Indochine et l'Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
FOUQUET66


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 14:26

Hommage au colonel Yves GODARD, grand para et officier parachutiste d'élite condamné à mort par contumace par de gaulle et qui avait connu la guerre de Corée, l'Indochine et l'Algérie.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
Alerte Guépard


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 14:55

Hommage au colonel Yves GODARD 0paras10


LES PARAS DANS LA VILLE
Les trois batailles d'ALGER
Colonel Godard - FAYARD

Hommage au colonel Yves GODARD
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
Alerte Guépard


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Biographie du Colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 15:09

Hommage au colonel Yves GODARD Z
Officier
Yves Godard est un colonel de l'armée française, né le 21 décembre 1911 à Saint-Maixent (Deux-Sèvres), mort proscrit le 3 mars 1975 (à 63 ans) à Lessines (Belgique) et inhumé au cimetière de Thônes (Haute-Savoie), combattant de la Seconde Guerre mondiale, des guerres d'Indochine et d'Algérie.
Naissance : 21 décembre 1911, Saint-Maixent
Décès : 3 mars 1975, Lessines, Belgique
Formation : École spéciale militaire de Saint-Cyr
Récompenses : Ordre national de la Légion d'honneur


Biographie

Élève-officier à Saint-Cyr dans la promotion 1930-1932. Il est affecté au 27e bataillon de chasseurs alpins (BCA) à la sortie de l’école.
En 1939, il est instructeur des skieurs des Beskides en Pologne d'où il part en Roumanie avec les débris de l'armée polonaise.

Seconde Guerre mondiale

En mai et juin 1940, il combat avec le 27e BCA sur l'Ailette. Prisonnier des Allemands le 16 Juin à Maizières (Aube) , envoyé en Silésie, il tente plusieurs fois de s’évader et réussit en mars 1944 à la troisième tentative.
Il rejoint en mai 1944 la Haute-Savoie et devient le chef départemental de l'AS. Il organise les combats des FFI pour la libération de la Haute-Savoie sous les ordres du chef FFI Nizier (Lambroschini). Après la Libération, le 27è BCA reconstitué, il en reçoit le commandement au sein de la Division alpine et combat en Tarentaise jusqu'à l'armistice.
En mars 1948, promu chef de bataillon, il prend le commandement du 11e Bataillon de Choc (11e BChoc), pour en faire une unité d'élite, et de la Citadelle de Montlouis l’École Française de Commandos Parachutistes

Guerre d'Indochine

Muté à sa demande en Indochine, il sert sous les ordres du général Gilles, du général Roger Gardet et du colonel de Crèvecœur. Il commande la colonne dite « Crèvecoeur » qui, au printemps de 1954, se dirige, à partir du Laos, en direction de Dien Bien Phu avec pour mission de recueillir les possibles rescapés ayant réussi une éventuelle sortie du camp retranché (vidéo d'archive)1.

Guerre d'Algérie

Article détaillé : Bleuite.
En Algérie en 1955, il est chef d’état-major du Groupe parachutiste d’intervention (GPI) commandé par le général Massu et qui deviendra, peu après, la 10e division parachutiste. À l’automne 1956, il participe à ce poste à la campagne de Suez à Port-Fouad et Port Saïd.
En 1957, il ne participe pas à la première phase (janvier-juin) de la « Bataille d'Alger ». En juin, à la suite de la décision du général Massu de réorganiser son E-M, il forme avec le capitaine Paul-Alain Léger le binôme « renseignement » de la seconde phase (juin-octobre). Alors infiltration et manipulation remplacent la coercition pour éliminer la ZAA2. L'opération d'infiltration et d'intoxication à grande échelle, nommée « Bleuite », atteint ses objectifs et entraîne des purges internes extrêmement meurtrières au sein de l'Armée de libération nationale (ALN) et en particulier de la wilaya III dirigée par le colonel Amirouche Aït Hamouda3.
En mai 1958, le général Salan confie au colonel Godard la direction de la sûreté en Algérie. Outre les forces de police, cette direction regroupe les 36 antennes de renseignements et les 18 Dispositifs Opérationnels de Protection (DOP) où sont interrogés et torturés par des équipes mixtes, militaires, gendarmes, policiers, les suspects. Ces DOP sont habituellement présentés comme des centres de torture institutionnels. Dans cette direction on trouve aussi les centres de tri et de transit, où sont regroupés les personnes assignées à résidence.
Yves Godard a indiqué que l'assassinat de Maurice Audin, par le sous-lieutenant Gérard Garcet, aurait été ordonné par le général Massu et organisé par les hommes du général Paul Aussaresses4.
Après la Semaine des barricades de janvier 1960, il est muté à Nevers. Au moment du putsch des généraux du 22 avril 1961, il est à Alger avec les quatre généraux et prend le commandement de la zone Nord-Algérois. Après son échec, il entre dans la clandestinité et participe à l’organisation de l’OAS dont il devient l’un des principaux responsables en Algérie sous les pseudonymes de Claude, Khider, Françoise ou B15.
Il quitte l’Algérie à l’été 1962 et disparaît jusqu’en 1967. Pour ses actions au moment du coup d’Alger et dans l’OAS, Yves Godard est condamné à mort par le Haut tribunal militaire, puis à vingt ans de détention criminelle par le tribunal militaire spécial et, de nouveau, à la peine de mort par la Cour de sûreté de l’État. Amnistié en 1968, il termine sa vie en Belgique à la tête d’une petite entreprise de fabrication de plafond en plâtre et aluminium à Lessines. Il meurt là, le 3 mars 1975, et est enterré à Thônes.
Commandeur de la Légion d’honneur, Yves Godard avait entrepris la rédaction d’un ouvrage intitulé « Les trois batailles d’Alger » dont un seul tome a été publié par Fayard en 1972 sous le titre : « Les paras dans la ville ». (Des extraits du deuxième tome ont été publiés dans « Soldats du djebel » de François Porteu de La Morandière, SPL 1979)

Notes et références

Notes

Références

Bibliographie


  • Jean-Louis Gérard, Dictionnaire historique et biographique de la guerre d'Algérie. Éditions Jean Curtuchet - 2001 - (ISBN 9782912932273)
  • Achour Cheurfi, Dictionnaire de la Révolution Algérienne (1954-1962), Casbah Éditions, 2004, (ISBN 9661644786[à vérifier : ISBN invalide])

[th]
Hommage au colonel Yves GODARD 12px-Info_Simple.svg
[/th]Source Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Alerte Guépard
Pro !
Pro !
Alerte Guépard


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 15:16

Complément d'information:

Citation :
En Algérie en 1955, il est chef d’état-major du Groupe parachutiste d’intervention (GPI) commandé par le général Massu et qui deviendra, peu après, la 10e division parachutiste. À l’automne 1956, il participe à ce poste à la campagne de Suez à Port-Fouad et Port Saïd.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


Hommage au colonel Yves GODARD Empty
MessageSujet: Re: Hommage au colonel Yves GODARD   Hommage au colonel Yves GODARD EmptyMer 20 Avr 2016 - 15:41

Kéo a écrit:
Merci de nous rappeler une épopée dramatique de notre histoire militaire.
Qu'en particulier, les anciens de notre famille parachutiste réalisant l’ignominie politique gaulliste avaient tenu tête à un gouvernement félon et à son chef de gaulle.
La répression fut terrible: 5 condamnations à mort dont 4 furent exécutées, de multiples condamnation à mort par contumace.
L’élite de notre armée fut "décapitée" par de multiples réclusions criminelles.
Hommage au colonel Yves GODARD, officier parachutiste d'élite qui avait connu la guerre de Corée, l'Indochine et l'Algérie.

 Merci à vous TOUS Camarades de nous rappeler que le colonel Yves GODARD fut un de ces officiers courageux qui tenu tête au gouvernement félon gaulliste.... Vive l'OAS !
Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage au colonel Yves GODARD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: HONNEUR à nos MILITAIRES d'ALGERIE ayant eu jusqu'au bout le respect de la parole de soldat :: Colonel Yves GODARD-
Sauter vers: