CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -17%
[CDAV] Apple AirPods 2 avec boitier de charge filaire ...
Voir le deal
99 €

 

 Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
battement zéro
Pro !
Pro !
battement zéro



Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  Empty
MessageSujet: Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.    Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  EmptyMar 8 Mar 2016 - 11:13

Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte
Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  M6_bez10
Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.


Le numéro d’« Enquête exclusive » sur M6 devait être consacré, dimanche soir, à Béziers. « Deux ans après l’élection de Robert Ménard », précise Midi libre, comme si cela n’allait pas sans dire. Comme si cette ville parmi les plus pauvres de France avait, avant l’accession de Robert Ménard à la mairie, un quelconque intérêt aux yeux des grands médias.

Actualité calaisienne oblige, le reportage a été repoussé à la semaine prochaine. Mais le peu qui en a filtré laisse circonspect.

Durant six mois, le journaliste Olivier Azpitarte – collaborateur de Bernard de La Villardière – et son équipe « se sont penchés sur Béziers », rapporte encore Midi libre. Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.

Un journaliste d’investigation, c’est bien connu, doit résister à deux inavouables tentations, intimement liées : celle de savoir, avant de partir, ce qu’il va rapporter. Et s’il ne le trouve pas, d’insidieusement le susciter.

On peut comprendre Olivier Azpitarte. Les façades ravalées, la féria apaisée, les petites dames sur le marché se réjouissant d’une sécurité retrouvée – comme on le voit au début de la bande-annonce de l’émission -, cela va deux minutes, mais ce n’est pas très affriolant. Il ne s’appelle pas non plus Jean-Pierre Pernaut.

Et on peut se demander s’il n’a pas succombé à l’envie irrépressible de faire craquer une ou deux allumettes.

Pour quel motif, sinon celui de mettre un peu d’ambiance dans son reportage, aurait-il, un soir de conseil municipal, fait entrer le chef de file – récemment converti et bien connu pour son activisme virulent anti-Ménard – d’une association islamiste locale en le faisant passer pour un journaliste de M6 ?

Par quel extraordinaire, fantastique, improbable hasard était-il déjà sur les lieux LE soir où la police municipale, appelée pour un feu de palettes dans le quartier de La Devèze, a trouvé, en regagnant son véhicule, « un attroupement d’une trentaine de jeunes de la cité qui vociféraient » et ses pneus lacérés, petite scène opportune permettant d’affirmer – c’est aussi dans la bande-annonce – que « certaines décisions de Robert Ménard choquent et attisent les tensions intercommunautaires », que « dans les quartiers périphériques la colère monte » et que « Béziers [est] une ville sous haute surveillance » ? Pot de cocu… ou échange de bons procédés, la couverture pour pénétrer dans le conseil municipal contre l’occasion d’avoir le bon caméraman au bon moment ?

On le sait, Olivier Azpitarte n’en serait pas à son coup d’essai. Le Nouvel Obs et Télérama rapportaient, en 2013, les conditions pour le moins troubles d’un tournage du même journaliste pour « Zone interdite » : l’idée était de filmer trois Camerounais, partis du Sud libyen pour rejoindre la France clandestinement. Pour ce faire, « les journalistes [les] ont incités à [se] rendre clandestinement en France en [leur] promettant monts et merveilles […] ils ont même pris en charge une partie du billet. À [leur] arrivée à Paris, mi-juillet, ils [les] ont abandonnés. »

Le Nouvel Obs commentait : « Ce n’est plus alors du reportage, mais de la mise en scène à la limite de la télé-réalité. »

Rien n’interdit à Bernard de La Villardière de se rêver en Benjamin Castaldi. Mais encore faut-il prévenir les téléspectateurs.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
cpa
confirmé
confirmé
cpa



Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  Empty
MessageSujet: La cérémonie (parodique) des Bobards d’or distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Palmarès…   Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  EmptyJeu 17 Mar 2016 - 14:24

Vidéo : Bobards d’or : le palmarès
 Hier
La cérémonie (parodique) des Bobards d’or distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Palmarès…

Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.  Bobard10

voir la vidéo, cliquer ICI
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveaux candidats pour les Bobards d’or : M6 et son journaliste Olivier Azpitarte Olivier Azpitarte et son équipe « se sont penchés sur Béziers ». Penchés si fort qu’ils ont peut-être chuté. Déontologiquement parlant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’équipe militaire de saut en chute libre au Palais royal
» il me parait indispensable de fournir un éclairage concernant ce que je suppose être la position de l'Association de Soutien à l' Armée Française et dont tous les lecteurs n'ont peut être pas conscience
» Moi président: son équipe devait être irréprochable.
» Rétablir la peine de mort en France pour les tueurs au nom d’Allah ! Rien ne peut excuser l’agissement de nos gouvernants, laxistes et complices sous couvert du bien vivre ensemble : ils sont responsables de ces tueries engendrées par leur angélisme
» du 9ème RCP qui étaient présents à DJIDJELLI le 25 novembre 1962

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Jean-Yves Le Gallou : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la cérémonie des « Bobards »-
Sauter vers: