CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   Mar 30 Aoû 2011 - 8:05

Le Général Elrick Irastorza quitterait ses fonctions de CEMAT, officiellement demain 31 Août, il serait remplacé par le Général Bertrand Ract-Madoux.

Cette info, nous a été donnée hier lors de l'hommage au Père Casta !.....

Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   Mar 30 Aoû 2011 - 8:18

En effet Sylviane, et on peut même se passer du conditionnel :

Citation :
Le général Bertrand Ract-Madoux, prochain chef d’état-major de l’armée de Terre

22 juin 2011 – 17:38

Le général Bertrand Ract-Madoux a été nommé, ce 22 juin, en Conseil des ministres, aux fonctions de chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) et succédera ainsi, à partir du 1er septembre prochain, au général Elrick Irastorza, qui occupe ce poste depuis juillet 2008.

Né en 1953, le général Bertrand Ract-Madoux est diplomé de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. En 1975, ayant choisi l’arme blindée cavalerie, il est affecté au 8ème Régiment de Hussards à Altkirch.

Au cours de sa carrière, cet officier a effectué plusieurs opérations extérieures, notamment en ex-Yougoslavie. Après avoir été lieutenant-colonel au 2ème Régiment de Chasseurs, il devient, en 1995, chef de corps du 1er Régiment de Spahis, de Valence.

Comme le général Bruno Cuche, le prédécesseur de l’actuel CEMAT qui avait démissionné de ses fonctions après la fusillade de Carcassone, le général Ract-Madoux a commandé la 2ème Brigade Blindée, après avoir été adjoint au chef du bureau « Etudes et stratégie militaire » à l’Etat-major des armées.

Commandant adjoint de la Force Licorne, en Côte d’Ivoire, de 2003 à 2004, le général Ract Madoux a occupé les fonctions d’ajoint au major-général à l’EMA, avant de devenir, en 2007, le numéro 2 de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

http://www.opex360.com/



Citation:
Le général d'armée Elrick Irastorza, chef d'état-major de l'armée de terre (cemat), quitte ce matin ses fonctions au terme d'un demi-siècle passé sous l'uniforme. Un grand Cemat s'en va ; il aura beaucoup fait pour une armée à laquelle il est attaché de toutes ses fibres.

Sous son allure rustique de berger basque, "Totor" camoufle une vive intelligence. Elle lui permet d'aller à l'essentiel. Alors qu'il était en charge du recrutement (2000-02) d'une armée en pleine professionnalisation, il avait résumé d'une phrase le défi que l'armée de terre devait relever : "Avec le service national, nous n'avions qu'à aller chercher les jeunes sur le quai de la gare dans les villes de garnison. Maintenant, nous devons les convaincre de monter dans le train".

Né en 1950, Elrick Irastorza entre, à onze ans, au collège militaire d'Autun. Après Coëtquidan (1970-72), il choisit l'infanterie de marine. Il servira dans plusieurs unités (3ème RIma, 2ème RPIMa, RIMAP) mais surtout au "grand 8", le 8ème RPIMa de Castres dont il sera chef de corps (1991-93). Il participe à des opérations extérieures au Tchad, au Cambodge et en Cote d'Ivoire, comme patron de l'opération Licorne. Il a également commandé l'Ecole d'application de l'infanterie à Montpellier.

Major-général en 2006, il est programmé pour devenir Cemat à l'automne 2008, quand survient le drame de Carcassonne (des civils blessés par des tirs lors d'une journée portes-ouvertes) qui entraine la démission du général Cuche. Dans un contexte de crise, Irastorza lui succède le 2 juillet. Dès le mois d'aout, l'embuscade d'Uzbine ouvre une nouvelle phase de l'engagement militaire en Afghanistan. Dès lors, le Cemat devra régulièrement accueillir les corps des tués, recevoir les familles, visiter les blessés.

L'armée de terre s'est profondément transformée au cours de ses dernières années et Irastorza restera comme l'un des principaux acteurs de cette transformation. Au plan humain, la professionnalisation est réussie. Quant aux matériels, ils sont en plein renouvellement : VBCI, Tigre, Caesar, PVP, Félin, etc.

Certes, des points difficiles subsistent et le moral s'en ressent. La création des Bases de défense ne convainc pas tout le monde... "Totor" n'a pas que des amis et ses relations avec quelques "chapelles" - comme la Légion - n'ont pas toujours été au beau fixe.

Reste que, sur le plan des valeurs, le général Irastorza a été un homme de conviction en ne tolèrant pas, dans son armée, les comportements qu'il jugeait insupportable. Un souci de l'homme discrètement mais fermement exprimé.


http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/
Revenir en haut Aller en bas
NDL
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   Mar 30 Aoû 2011 - 13:07

"Avec le service national, nous n'avions qu'à aller chercher les jeunes sur le quai de la gare dans les villes de garnison. Maintenant, nous devons les convaincre de monter dans le train". Général Irastorza
Très très vrai!
Et même pas le temps de prendre un crème au buffet de la gare!
Les cabots et serpat de service nous avait déjà repéré et chargé dans les gmc en file indienne, direction le casernement. Un autre vie pour nous commençait.
Quelle merveilleuse époque!
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   Mar 30 Aoû 2011 - 15:51

Citation :
Ce n'était pas le ban et l'arrière-ban de l'armée de terre française, néanmoins un panel représentatif a été réuni ce matin aux Invalides pour les adieux aux armes du général Elrick Irastorza, CEMAT. C'était même, dit-on, la première fois que tous les commandant de brigades étaient réunis avec une section d'un de leurs régiments.

La suite (avec photos) ici : http://lemamouth.blogspot.com/2011/08/hakka-et-biniou.html
Revenir en haut Aller en bas
Charbonnier
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   Mar 30 Aoû 2011 - 17:09

NDL a écrit:
"Avec le service national, nous n'avions qu'à aller chercher les jeunes sur le quai de la gare dans les villes de garnison. Maintenant, nous devons les convaincre de monter dans le train". Général Irastorza
Très très vrai!
Et même pas le temps de prendre un crème au buffet de la gare!
Les cabots et serpat de service nous avait déjà repéré et chargé dans les gmc en file indienne, direction le casernement. Un autre vie pour nous commençait.
Quelle merveilleuse époque!

Sans commentaire, seulement entièrement d'accord avec tes propos NDL !
Quelle merveilleuse époque!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'adieu aux armes du général Irastorza - CEMAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: