CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême.

Aller en bas 
AuteurMessage
junker
Expert
Expert
junker


Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême. Empty
MessageSujet: Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême.   Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême. EmptySam 20 Aoû 2011 - 18:51

passage des permis de conduire et conduite en terrain extrême

-----------------
3 décembre 1955: Formation de l 'Escadron pour le 3ème RPC.

7 décembre :Nous partons en formation pour le centre de formation de conduite de Fréjus, je retrouve mon copain Nono, qui va être muté au 6ème RPC.

20 décembre: Après du retard nous partons par le train pour Fréjus, arrivée au camps de la FRACC, gros centre de formation école de conduite et de mécanique auto. Nous habitons dans des bâtiments en bois avec une structure basse en dure, la propreté règne dans le camp à tout les niveaux, encadrés par des sous/officiers non parachutistes, d'où un certain conflit, quelques non respects et un peu de jalousie vis à vis des paras et des non paras, le stage de conduite commence sur « home trainer » ( jeep montée sur des rouleaux, permet de passer les vitesses sans problèmes de conduite et dans la foulée stage de mécanique et de dépannage.
Le stage s'appelle 151ème stage de la FRACC, camp Lecocq, Frejus dans le VAR.
L'instruction bat son plein, conduite sur GMC – 6 x 6 – 4 x 4 – jeep – semi/remorque. Je roule beaucoup, 200/250 kilomètres par jour, nous longeons les bords de mer, les calanques, jusqu'à St.Tropez, St Raphaël, St Maxime etc..
Examens des permis de conduire à lieu le 21 janvier 1956, puis le temps d'une restructuration de la compagnie, nous sommes dirigés sur un autre camp d'entrainement vers Nîmes, au lieu dit le camp des Garrigues, pour un stage de perfectionnement tout terrain . Il fait très froid, glacial -15°sous zéro, encore un baraquement en bois à 30 lits au milieu , un gros poêle qui ne chauffe que les lits à proximités, les autres claques des dents, le bois vient à manquer..!Les conduites d'eau éclatent partout, l'eau continu à s'écouler à extérieure faisant une véritable patinoire ou viennent s'amuser les familles d'officiers, chaussées de patins à glace, dans la chambrée pour faire du feu , on forme un commando pour démonter la nuit un hangar désaffecté paraissant à l'abandon, les autres chambres font de même, il n'y a bientôt plus une planche sur les parois du hangar, Pour laver les affaires et faire notre toilette, un bâtiment gardé ou l'on peut étendre le linge, qu'il faut surveiller à cause des vols ou des échanges, des gars viennent avec des affaires sales et échange leur treillis dégueulasses contre des treillis propre de la même taille qu'ils repères avant,et cela se n'est pas toujours des paras, mais d'autres unités qui logent dans les coins. Donc il faut veiller au grain et ne pas se faire piquer notre bien.

Ce stage à pour but de nous apprendre à rouler en situation extrême, dans n'importe quel condition. J'ai une jeep d'affectée. Nous avons un foyer avec salle de jeux et télévision, c'est la 1er fois que je peux admiré un programme télé en noir et blanc, que c'est chouette!!. Le 18 mars 1956 nous faisant un saut dans les garrigues en Nord Atlas 2501

Le 19 mars: le stage se termine, je suis rodé à la conduite des GMC, 6 x 6, 4 x 4, Jeep, dans des conditions les plus imprévues, je roule sur des murets tremblants, enjambe des cours d'eau de l'eau jusqu'aux pédales de jeep, suspendu sur des rochers par la plaque de protection du moteur, en équilibre dans le vide, treuillé par l'engin du 6 X 6, le câble accroché sur un arbre ou un rocher, descendre des pentes en rupture de glissade,
Revenir en haut Aller en bas
junker
Expert
Expert
junker


Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême. Empty
MessageSujet: Re: Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême.   Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême. EmptySam 20 Aoû 2011 - 19:02

 

sortir d'un trou par ses propre moyens, presque grimper aux arbres, la totale quoi !!.


26 mars 1956: Retour de 8 jours de permission, çà sent le départ, tout le monde piaffe et se pose des questions. Je suis chauffeur du Lieutenant Subrégis, un colosse avec une paire de moustache à la mongol, qui lui donne un air de bouledogue mal léché. Je perçois ma solde de 1836 francs (ancien ) + 8 paquets de troupe et 2 paquets de tabac.




28 mars: Subrégis qui est adjoint du Capitaine Le Boudec, commandant l'Escadron de Jeeps Armées, Schmitz est chauffeur du Capitaine copain de Daniel Belot , je correspond avec ce dernier après 54 ans sans nouvelles de lui .


29 mars 1956: Je part à Montpellier en jeep avec la remorque que j'ai attelé, le Lt. Subregis m'accompagne, nous allons chercher des vêtements.


Mercredi 4 avril 1956: branle bas dans la compagnie, tout le monde embarqué, destination Marseille, en convoi avec remorque et les paquetage aux complets, ordre de route :Schimtz chauffeur du Cpt. Le Boudec, moi avec le Lt. Subrégis tout les véhicules suivent avec la compagnie formée de 120 paras, Nous parquons nos véhicules dans un enclos gardé et montons dans le transport de troupe, les yeux rivé sur cette terre d'Afrique ou mon père se retrouva un jour de 1922 dans la guerre du Rif.

Revenir en haut Aller en bas
 
Pasage des permis de conduire et conduite en terain extrême.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gav et permis de conduire
» permis de conduire
» Comment consulter le solde des points restant sur son permis
» CVV DUPMS+Pin ,permis de conduire(documentationteam414@gmail.com
» epilepsie et permis de conduire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: