CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  entrée en matière pour mon livre ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: entrée en matière pour mon livre ..   Lun 15 Aoû 2011 - 20:55

J'ai comme tant d'autres anciens combattants d'Afrique du Nord, voulu faire connaitre avant que cela tombe dans l'oubli,à l'aube de mes soixante quinze ans ,la vie que j'ai mené pendant plusieurs mois, comme 2ème classe voltigeur, tireur au fusil mitrailleur 24/29 et Chef de pièce FM, au sein d'une unitée combattante parachutistes, une des meilleures de ces troupes aéroportées qui se trouvée à la pointe des combats durant la guerre d'Algérie de 1955 à 1958, toujours sur la brêche pour éffectuer des opérations coup de poing ou d'envergures, avec à coté des régiment d'élites comme le 1er R.E.P ,commandé par un Chef prestigieux le Colonel Jean-Pierre, indicatif,"SOLEIL".

Mon unitée s'appellait le 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux et ses Chefs le Lieutenant/Colonel Bigeard et le Colonel Trinquier ,deux figures emblèmatiques de deux grands chefs parachutistes, c'est incontestablement le Lieutenant/Colonel Bigeard qui me laisse la plus grande empreinte dans mon esprit et mon dans coeur, l'aura qui marquait les hommes l'approchant, les laissaient à jamais marqués par son prestige de CHEF incontesté, mais jalousé par certains de ses supèrieur, ainsi va la gloire.

Retrouver les souvenirs soigneusement gardés dans des petits carnets, que je notais chaque fois que le temps me le perméttait, ma poussais à écrire les mémoires de nombreuses anecdotes joyeuses, loufoque, fortes, dures, tristes, dramatiques,poignantes, que l'on ne peut retracer si l'on a plus le repère des lieux et des dates.

Mon commandant de compagnie, le Capitaine Lucien Le Boudec, un chef de grande classe a marqué de son prestige tout mes pas sur ces" pistes sans fin", ses combats d'Indochine, rescapé de l'enfer de Diên Biên Phu et très gravement blessé, laissé pour mort ,c'est un miraculé de la vie,devenue Général et agé de 88 ans,je lui dédie ce livre ainsi qu'à mon chef de section, le Sous/Lieutenant Jacques Michel blessé à mes côtés en 1957.

Je dédie ce livre à tout mes camarades encore vivants, et surtout à tout ceux tombés au combat, à tout ceux blessés dans leurs chairs, cela à pris une place importance et vitale dans ma vie.
Me souvenir de ces "PARAS" qui ont tout donnés, de mes chefs qui ont su nous inculquer l'honneur et le respect, l'endurance, la force d'aller plus loin...un pas... encore un pas..!

Me souvenir de mes camarades que j'ai gardé dans ma mémoire pour ne pas les laisser dans l'indifférence, dans le néant de l'oublie, que les générations montantes ne restent plus dans l'ignorance et quelles ne passent pas sans connaitres les récits de leurs ainés, en particulier ceux qui ont combattus au sein de la prestigieuse unitée du: 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux ;







Revenir en haut Aller en bas
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: entrée en matière pour mon livre ..   Lun 15 Aoû 2011 - 21:05

Je n'ai pas l'intention de faire un livre sur l'Algérie, ni sur le déroulement des évènements de cette guerre abandonnée !! Simplement écrire ce que j'ai vécu à mon niveau de soldat ,homme de troupes aéroportés,mais plus souvent à pied qu'en voiture, malgré mon unité au nom pompeux d'Escadron de Jeeps Armées
Revenir en haut Aller en bas
 
entrée en matière pour mon livre ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: