CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'armée de l'anti-France

Aller en bas 
AuteurMessage
Fombecto
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: L'armée de l'anti-France   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:42

Vendredi 29 juillet 2011
L'armée de l'anti-France

Cérémonie Invalides La Rouge du 1er RCP - Photo Claude Millet

Dans le dernier numéro de Rivarol, on peut trouver cet excellent article de Pierre Vial . Faut-il remettre en cause le principe d'une armée française destinée à tout accepter au nom de la discipline ?

....Depuis (la fin de la guerre d'Algérie), le pouvoir en place (« de droite » ou « de gauche »… mais où est la différence ?) a tout fait pour remplacer les guerriers par des fonctionnaires.
En application des principes du politiquement correct, l’esprit enseigné jusqu’alors aux Cyrards a été totalement
modifié : certains aspects jugés trop “mili” sont bannis, les futurs officiers étant priés (fermement) de prendre en compte, désormais, leur nouvelle vocation d’assistants humanitaires pour populations dites déshéritées (c’est-à dire des gens déterminés à venir vivre, en France, aux crochets de ces braves abrutis de Français).
Ce qui n’empêche pas le gouvernement français d’envoyer les soldats français se faire trouer la peau aux quatre coins de la planète pour répondre aux besoins de l’impérialisme yankee, tandis qu’au nom de la “diversité” l’armée “française”, par son recrutement, devient un fourre-tout mutiracial, dont les éléments non-européens constitueront, le jour venu, la force de frappe des envahisseurs africains.
Mais, après tout, un pays a l’armée qu’il mérite. Nous plaignons les officiers, sous-officiers et soldats d’origine
européenne, dignes d’estime, qui voudraient encore trouver un sens à leur métier. Mais nous leur disons que l’heure de vérité viendra bientôt : il leur faudra alors choisir entre trahir leurs frères de race ou se battre à leurs côtés. Il n’y a pas d’autre alternative.


Nous nous indignons devant la pression morale appliquée par ceux qui disent pleurer les morts pour la France en Afghanistan et qui a pour but en réalité d'empêcher toute réflexion sur la finalité de cette Opex menée avec l'Otan. La mystique patriotique entretenue à St-Cyr n'est en définitive qu'un leurre destiné à ce que les futurs officiers acceptent de se sacrifier sans broncher pour la finance apatride.

Vu dans le blog de Simon DUPLESSIS

La situation semble si dramatique et désespérée, qu'il n'y a plus qu'à prendre un billet à destination de la galaxie "la Croix du Sud" pour y construire "un monde meilleur"
Fombecto

_________________
« A la Grèce, nous devons surtout notre raison logique. A Rome, nos maximes de droit et de gouvernement. Mais à l'Evangile nous devons notre idée même de l'homme. Si nous renions l'Evangile, nous sommes perdus. » Maréchal de Lattre de Tassigny (mort le 11 janvier 1952).
Revenir en haut Aller en bas
battement zéro
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Dim 7 Aoû 2011 - 20:08

Merci de l'info!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
RAGUS60
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Jeu 8 Sep 2011 - 21:36

Bonsoir à tous,

Voici quelque chose que l'on m'a transmis et qui, je pense, a toute sa place dans ce post...


Lettre à un ami Pied-noir


« L'avenir, il n'est pas nécessaire de le prévoir ; il s’agit de le permettre » (Antoine de Saint Exupéry) Plus de soixante ouvrages et des articles innombrables, en grande majorité élogieux, furent consacrés en 2008-09 à la «chienlit » de mai 1968, alors que les media presque unanimes ont tiré un voile pudique sur le cinquantenaire des évènements de mai 1958 et sur la forfaiture qui suivit. La communauté pied-noir en conserve le souvenir douloureux, que nous sommes nombreux à partager avec elle. Il est certes important, sur un sujet aussi dramatique, de ne rien oublier, de ne rien renier et de ne rien pardonner, mais... Un nouveau drame se dessine, qui pourrait bien, celui-là, être définitif, car il porte sur la substance même de notre peuple, que menace la démission de nos dirigeants face à la déferlante migratoire. A cet égard, l’avenir de la France se présente sous des auspices bien sombres. Pour n’en considérer que l’aspect démographique, si la tendance se poursuit, la population française de souche européenne ou DOM-TOM sera minoritaire sur son propre sol vers le milieu du présent siècle, face à une immigration allogène très majoritairement arabo-africaine et musulmane qui a entrepris de s’imposer chez nous, avec la complicité active ou passive de nos « élites ». Je n’ai pas besoin, à ce sujet, de vous rappeler les propos de Houari Boumediene et ceux de Mouamar Kadhafi, nous prédisant le triomphe prochain de l’Eurabia et la dhimmification de notre peuple. Le processus est engagé. Si nous laissons faire, le Liban et le Kosovo préfigurent ce qui nous attend. Les Pieds-noirs devraient jouer un rôle essentiel dans la prise de conscience et dans l’organisation de la résistance face à ce péril d’une ampleur sans précédent. Leur poids politique serait considérable s’ils étaient unis, mais force est de constater le formidable émiettement de cette communauté (des centaines d’associations) et son repli sur les aspects mémoriels et commémoratifs, fondés sur le souvenir de « là-bas »… Votre expérience d’un passé douloureux devrait vous inciter à lutter à nos côtés pour prévenir un nouveau désastre, dont vos enfants comme les nôtres seraient victimes. Au rythme actuel de la substitution de population, dans une ou deux décennies, la Françarabie sera devenue réalité. Nos compatriotes n’ont pas voulu de l’Algérie française, ils auront la France algérienne (et marocaine, sénégalaise, malienne, turque) s’ils ne réagissent pas, comme l’a prédit le seul politicien d’envergure nationale dont l’engagement aux cotés des PN n’a jamais failli. Les Français - rapatriés compris - l’ont abandonné lors des élections de 2007, cédant aux promesses sarkoziennes, aussitôt violées. Depuis, la place n’étant plus défendue, vos stèles sont démantelées, les « rue du 19 mars 1962 » prolifèrent et on a même vu un préfet de la République interdire le Chant des Africains lors d’une cérémonie patriotique ! La « mémoire », pour être constructive, doit préparer l’avenir en tirant les leçons du passé. Si elle n’est que nostalgie, elle se transformera en renoncement et s’éteindra avec ses derniers détenteurs. Or nos cheveux blanchissent… Beaucoup de Français haussent les épaules ou détournent le regard pour ne pas affronter une réalité dérangeante : la France est malade, peut-être en voie d’extinction. Les PN versent bien une larme de temps en temps, déposent une gerbe, mais sur le fond, je le crains et j’espère me tromper, beaucoup d’entre eux (à l’exception notable de quelques associations clairvoyantes) adoptent la même attitude résignée : la cause est perdue, on n’y peut rien, les Français décadents n’ont que ce qu’ils méritent ! Or notre civilisation est toujours vivace. Elle n’est pas morte en Algérie. Elle mourra lorsque nous aurons renoncé à la défendre. Il n’est pas trop tard pour la sauver, mais l’urgence est grande. Pieds-noirs, Français de conviction, anciens combattants que le Pouvoir voudrait reléguer à un rôle passif de gardiens de la mémoire, ne baissons pas les bras ! Robert SCHILLING (rjp.schilling@wanadoo.fr)

- « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974)

Cette même année 1974, à la tribune de l'ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, avait également déclaré : « Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire »

- « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman » (Mouammar Kadhafi, ex-Président Libyen dans Le Figaro du 19 décembre 2006)

Paramicalement
RAGUS60
Revenir en haut Aller en bas
http://amicale-13-rdp.org/
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: qui suis-je? que suis-je?   Dim 2 Oct 2011 - 22:57

C'est le soir qui tombe sur l'oued,avec grand-père "baba hassen" je regarde le soleil se coucher derrière les montagnes du nord ouest de la TUNISIE.

j'ai 16 ans et lui environ 70 mais comment déterminer l'age de cet homme droit et fier

il m'a demandé de rester avec lui ce soir.

Pour une fois il me parle en français,je me dis qu'il à enfin compris que j'ai du mal à comprendre son arabe de terroir mélange de littéraire et de berbère.

Moi le métis, le français en Tunisie et l'arabe en France.

nous restons un long moment sans parler,puis à la faveur de la lune ronde et crémeuse il me dit "la lune c'est une mère qui allaite son enfant,c'est la France qui t'as allaité tu dois la protégé et l'aimer"

Je suis soudain très surpris,je suis de Montreuil,tous mes potes sont étranger je n'ai qu'un copain français Mickaël mais bon ça va il est juif.
Je ne peut pas aimer la France, même si mon père veux que je respecte les profs, la police etc.. etc... toutes ces institutions avec qui, NOUS les jeunes de quartiers n'avons aucune envie de communiqué,mais elles le veulent-elle?

J'écoute cet homme qui se met à me parler de choses qu'il n'avais que très rarement transmises.

septembre 1939 (il ne m'a pas donné la date exact donc j'extrapole) il est en France chez un ami français continental rencontré durant l'exposition coloniale de 1931.

Il est là lorsque que la guerre éclate,il peux rentrer chez lui,mais il se dit que, l'on va, de toute façon le mobiliser alors, autant y aller tout de suite.

Il part attendre la drôle de guerre sur la ligne Maginot

Il est fais prisonnier dans la poche de Dunkerque,pour que les anglais,continue la guerre.

Il réussi à s’évader en octobre 1942 il rejoint la zone libre puis la Tunisie en passant par l’Italie ou il se fait passer pour un libyen sous domination italienne.

Arrivé en Tunisie via la Sicile la pause sera de courte durée car il est intégrer d'office au sein du 4eme régiment de tirailleur tunisien pour libérer le pays.

il participe a la campagne d’Italie et sera très marqué par le monte cassino ,puis il remonte jusqu'en Allemagne ou il sera blessé (une balle perdue dans la cuisse gauche).

il est démobilisé en 1945

il retourne à ses champs d'olivier...

Je n'en crois pas mes oreilles,MON grand père est un ancien combattant et il à combattu pour la France.

Je ne comprend pas pourquoi il me dit tout ça... alors je lui demande.

Sa réponse fut simple mais efficace.

"si tu es un bon musulman tu ne fera de mal ni avec tes mains ni avec ta langue et si tu es un bon français tu respectera et tu aimera TON pays"

il venais de me dire tout simplement que j'étais français et musulman et que rien ni personne ne pouvais changer cela mais que moi qui ne savais pas encore qui j'étais. je devais faire ce choix.

c'étais la dernière fois que je parlais "en français" avec mon grand-père.

je suis rentrer en France et à 17 ans je faisais ma PMP et l'année suivante en septembre 1989 je signé mon contrat de 3 ans au 3eme R.P.I.Ma

je l'ai annoncé à mon grand père par téléphone je lui est envoyé une photo de moi lorsque j'étais à l'ETAP.

Ma grand-mère m'a dis qu'il avais pleuré en voyant la photo.

Je suis fier de mes origines,je suis fier d’être français,je suis fier d’être musulman et surtout je suis fier d’être PARA .

personne ne m'obligera à faire un choix et fidèle à mes habitudes j'irai encore l'année prochaine seul en la basilique Ste Thérèse de LISIEUX...

le 29 septembre pour la st Michel penser à mon grand-père qui est parti en 1994

Revenir en haut Aller en bas
Kéo
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Dim 2 Oct 2011 - 23:26

Salut Sami,
J'aurais aimé connaitre ton grand-père, mais je ne comprends pas:
Citation :
Moi le métis, le français en Tunisie et l'arabe en France.
@+

Revenir en haut Aller en bas
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Dim 2 Oct 2011 - 23:36

j'étais un jeune con de 16 ans je ne savais pas qui j'étais vraiment.. en France on me disais que j'étais un arabe parce que je me comportait comme beaucoup de jeune de banlieue qui ont besoin de revendiquer une identité différente. Et en Tunisie j'étais le français car je montrait mes fringues trop cher pour eux et ma frime de jeune qui avait la chance de vivre là bas.

j'éspére que j'ai répondu à ta question.

Merci pour ta participation KEO cela fais du bien de parler de lui.. c'étais un grand monsieur et plein d'humilité j'aurai du mal a lui arriver à la cheville.
Revenir en haut Aller en bas
lio21121
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 8:02

Bonjour Sami
Bonjour à tous,

Sami je te lis sur tes interventions et j'interviens que rarement.....

Je suis persuadé d'une chose.... '' Tout se mérite et rien n'est acquis '' Cette phrase d'un Para mort bien trop jeune ( 52 ans ) après avoir vécu DBP et les camps Vietminh......Cette phrase me permet, à 62 ans , de grandir.....grandir en sagesse et en tolérance et de penser à mon oncle au quotidien, il aura été pendant des années mon guide.....Que ton Grand-Père le soit et te permettre de continuer à être ce que tu es déjà....
Amicalement
lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://paras-colos.over-blog.com/
Charly71
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 8:39

...à vous lire Fombecto, Ragus et Sami, cela donne beaucoup à réfléchir, on pourrai même disserter sur le sujet...
...merci de provoquer des interrogations, des réflexions...
Revenir en haut Aller en bas
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 9:26

Merci les gars,chers camarades.

Ce forum est décidément très sympa.

j'regrette pas d’être venu

Vous savez moi aussi j'avais beaucoup d'a priori avant d'intégrer la grande famille des PARA.

si je rencontrai quelqu'un qui semblait plus aisé que moi je lui en voulais mais je n'ai jamais agressé personne gratuitement. si je croisé un sympathisant nationaliste je me battais, c'étais l'époque il fallait choisir son camp.

et puis j'ai rejoint le grand 3

je me suis fait des copains adhérent du FN skins ultra du parc des princes des années 80,des kanaks ,des créoles,des provinciaux,des riches,des pauvres,des cons mais sympa, des sympa un peu con. et puis NOS chefs, NOS gradés que l'on a détesté puis respecté puis suivi partout ou ils nous disaient d'aller. Ces vieux loups qui savaient tout et nous RIEN.

moi comme eux avons du dépasser nos différents, se consacrer au dépassement de soi pour tenter d'apercevoir l'esprit PARA.

Nous n'avions plus le temps de nous haïr, alors on s'est respecté puis aimé.

C'est ma philosophie aujourd'hui!

Personne n'est a haïr,personne n'est à aimé plus qu'un autre.

J'exerce mon droit de réserve.

Je vote comme tous bon citoyen. mais je ne vote pas pour moi,je vote pour mes enfants.

En espérant qu'elles s'en sortent (j'ai 3 filles)

Une chose est sur,si demain, mon pays à besoin de moi,je répondrais présent, même si je ne suis pas toujours d'accord avec les politiques mise en place ,qu'elle soit de droite ou de gauche.

j’espère avoir atteint une forme d’Esprit PARA qui fait que chez nous c'est "TOUS DIFFÉRENTS TOUS ÉGAUX"

VIVE LA FRANCE et par ST MICHEL VIVE LES PARA , PAR DIEU VIVE LA COLONIALE.

Revenir en haut Aller en bas
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 20:10

Citation :
Ma grand-mère m'a dis qu'il avais pleuré en voyant la photo.
Sami, mes respects à tes grands-parents!
Revenir en haut Aller en bas
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 20:18

merci beaucoup ils m'ont beaucoup appris
Revenir en haut Aller en bas
lebé
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Lun 3 Oct 2011 - 23:57

la génération de combatants africains,arabes et musulmans,qui ont défendus les valeurs de la france,durant les conflits passé,l'ont fait aux prix de sacrifice culturels et plus souvent humains.respecter leurs mémoires et leurs sacrifices reste un devoirs pour les générations futurs,ne mélangons pas ces hommes aux situations qui boulverse aujourdhui nos sociétés.
ton histoire sami est commune (dans les années 80) à nombre de jeunes musulmans qui ont rejoints des unitées parachutistes,ou l'esprit l'emporte sur les différences,tous unis,tous fréres,tous para.
Mais aujourdhui il est vrai que l'on peut douter des intentions,des manipulations qui lentement éfface le sacrifice de ces hommes.
L'esprit para n'est pas légion partout.
j'ai moi aussi partagé des opex (dans les années 80)avec des fréres d'armes d'origine arabe,et crois moi,méme dans la poussière du liban ,ils restent mes meilleurs souvenirs.
Par St michel.
Revenir en haut Aller en bas
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Mar 4 Oct 2011 - 0:21

merci lebé,

Aujourd'hui et surtout depuis le 11 septembre 2001,nombre de jeunes musulmans se sentent stigmatisé car des manipulateurs barbus leur disent qu'ils ne peuvent plus appartenir à une nation si elle n'est pas régie par les lois de la charria.

C'est un combat quotidien que je mène pour prouver à ces jeunes en pleine recherche de leur identité qu'ils ne seront des hommes qu'en respectant les fondements même de l'islam et de la république "LIBERTÉ EGALITÉ FRATERNITÉ".

Je suis tout a fait d'accord avec ce que tu écrit...

C'est pourquoi nous créons avec des animateurs professionnels des animations autour de l’esprit de camaraderie que j'ai si bien connu.

en mettant en avant cet esprit, nous pouvons sortir ces jeunes de leur problème identitaire j'en suis convaincu et aussi leur apprendre les règles de base de la vie en communauté dans le respect des différences de chacun.

ENCORE MERCI pour le soutien que vous m'apportez sur ce forum... cela me donne encore plus de gniaque pour continuer a faire ce que je fais

un petit aperçu sur mon avatar lors d'un grand jeu en foret avec des jeunes de mon quartier. j'ai quelques photos de ces animations mais je ne sais pas comment les inserer

Revenir en haut Aller en bas
FOUQUET66
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   Mer 5 Oct 2011 - 10:18

Bonjour Sami
C'est avec un très grand intérêt que j'ai lu tes mails.
J'ai passé une bonne partie de ma jeunesse en Tunisie (où je suis retourné plusieurs fois) puis en Algèrie (où je ne suis jamais retourné...)J'ai gardé de très bons contacts avec mes amis tunisiens,de Bizerte (où est né mon plus jeune frère) à Zarzis.
Tes grands parents ,s'ils étaient simples,étaient emplis de sagesse,et ton grand-père t'a enseigné une chose essentielle ""si tu es un bon musulman tu ne feras de mal ni avec tes mains ni avec ta langue et si tu es un bon français tu respecteras et tu aimeras TON pays"...Il n'y a rien à ajouter,si ce n'est de continuer à suivre la voie de ton grand-père.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.legionetrangere.fr/
sami
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: merci   Mer 5 Oct 2011 - 11:29

merci pour tous ses messages cela fait chaud au coeur!!!!

je suis persuadé que l'esprit de camaraderie qui nous anime tous et toutes nous rend plus fort et nous donne envie de nous dépasser encore chaque jour.

Cet esprit para qui nous lie et dont nous sommes si fier

Nous pouvons les transmettre aux générations futurs afin qu'elle comprennent que la cohésion et la solidarité, qualités acquises dans la rigueur et la discipline, ne sont pas de vains mots dans cette époque si troublé ou ils sont bien souvent en manque de repères.

les prières d'un homme sont vaines s'il ne prie que pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'armée de l'anti-France   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'armée de l'anti-France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: L'ACTUALITE DU JOUR, LES BREVES-
Sauter vers: