CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES - BCAAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur



MessageSujet: LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES - BCAAM   Jeu 4 Aoû 2011 - 16:39

BCAAM

Bureau Central d'Archives Administratives Militaires
Place de verdun, caserne Bernadotte, 64023 Pau cedex

Mise à jour juillet 2009

Téléphone: +5 59 40 46 92 fax: +5 59 40 45 53


LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES


21 décembre 2007

Créé à Pau le 1er mai 1961, il a permis de regrouper les archives administratives de l'armée de Terre, disséminées jusqu'alors dans divers établissements de métropole et d'Afrique du Nord.

Le BCAAM reçoit, chaque année, quelques 270 000 correspondances. Il produit 100 000 états de service, 29 000 travaux de décoration et vérifie 25 000 à 30 000 demandes de cartes du combattant.

Depuis 1976, le BCAAM fait partie de la direction du service national (DSN). La direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) conserve, pour sa part, le contrôle technique de l'archivage.

Détenir, conserver et exploiter.

- Les dossiers individuels des sous-officiers et militaires du rang nés entre le 01 janvier 1917 et le 31 décembre 1956 (classes de 37 à 76), dégagés des obligations du service national.
- Les dossiers des officiers de l'armée de Terre, de la gendarmerie nationale et des services communs rayés des cadres depuis le 1er janvier 1971,
- Les dossiers. du personnel féminin né avant le 1er janvier 1983,
- Les dossiers des étrangers ayant servi dans l'armée française (hors légion étrangère),
- Les dossiers des ressortissants de l'ex-communauté ayant servi dans l'armée française.
- Les archives collectives, administratives et médicales, des formations de l'armée de Terre depuis 1937, des unités dissoutes, des unités d'active après 5 ans de conservation au corps.
- Les fichiers des citations et ordres généraux de 1914 à nos jours (hors Air et Mer).

Comment obtenir ?

- Un extrait des services
Adresser une demande écrite sur laquelle seront précisés les nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse et si possible le numéro d'immatriculation militaire
(document à télécharger). Les ayants cause doivent joindre à la demande une photocopie du livret de famille établissant le lien de parenté et faisant mention du décès de l'intéressé.

- Une copie de dossier médical ou de document administratif
Demande à formuler exclusivement par courrier postal accompagnée d'une copie de pièce d'identité (document à télécharger).

- L'homologation de vos services aériens parachutistes
Demande à formuler exclusivement par courrier postal accompagnée d'une photocopie de votre carnet de sauts (document à télécharger).

- Une consultation de votre dossier
Formuler une demande par courrier pour obtenir un rendez-vous.

- Une décoration
Le BCAAM peut vous délivrer les documents relatifs aux citations, aux médailles commémoratives, à la médaille d'outre-mer. Pour cela suivre la procédure de demande d'extrait des services. (document à télécharger)

Le BCAAM étudie les candidatures pour la Légion d'honneur, la médaille militaire, l'ordre national du Mérite, la croix du combattant volontaire (CCV), la médaille des évadés. Les demandes de décorations (quelles qu'elles soient) sont présentées par les candidats eux-mêmes. Dates limites des candidatures, médaille militaire : avant le 1er juillet ; Légion d'honneur et ordre national du Mérite : avant le 1er septembre.

- Cas particulier des dossiers des anciens militaires originaires des ex-colonies et protectorats français. Pour obtenir un état signalétique et des services, une attestation de services ou une attestation de position administrative, un document médical, une décoration au titre du ministère de la défense, préciser sur votre demande : Nom, prénom, date et lieu de naissance, filiation ( Nom et prénom des parents). Joindre Obligatoirement :
- un acte de naissance complet, (si la personne est décédée, joindre également la copie de pièces établissant vos liens de parenté avec le défunt)
- toute information sur la nature des services effectués au titre de l'armée française.

Bureau Central d'Archives Administratives Militaires

Place de verdun, caserne Bernadotte, 64023 Pau cedex, téléphone: 05 59 40 46 92 fax: 05 59 40 45 53.

DEMANDES NON TRAITEES au BCAAM:

- La carte du combattant
S'adresser à l'office national des anciens combattants et victimes de guerre du département de résidence.

- Ancien sous-officier ou soldat âgé de plus de 90 ans : Archives départementales du lieu de recensement.

- Ancien officier rayé des cadres avant le 01/01/1971 : Service Historique de la Défense – département terre BP 166 00468 ARMEES

- Sous-officier ou militaire du rang né après 1955 : Bureaux du Service National. (voir liste BSN/CSN en téléchargement)

- Officier ou sous-officier honoraire de l'armée de l'air: B.A.R.A.A. Base aérienne 102 BP 02 21998 DIJON ARMEES

- Ancien marin : C.T.I.R.H BP 413, 83800 TOULON NAVAL

- Ancien militaire originaire d'un département ou d'un territoire d'outre-mer : Centre du Service National de rattachement (voir liste BSN/CSN en téléchargement)

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
PETIT
Pro !
Pro !



MessageSujet: Re: LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES - BCAAM   Jeu 4 Aoû 2011 - 17:33

Merci Claude pour toutes ces informations ou précisions ! study
Revenir en haut Aller en bas
MORIN
confirmé
confirmé



MessageSujet: Re   Lun 29 Aoû 2011 - 9:38


Plusieurs fois, j'ai eu à me rendre au BCAAM, à la Caserne Bernadotte de PAU, pour différents dossiers à traiter et il me faut souligner la qualité de leurs Services .

Peu ou pas d'attente. L'accueil très aimable et attentionné . .
La compétence du personnel et son efficacité, seraient à prendre en exemple dans bien d'autres Services de notre Administration .

MORIN Ernest

Revenir en haut Aller en bas
DENYS
confirmé
confirmé



MessageSujet: Re: LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES - BCAAM   Mer 31 Aoû 2011 - 12:09

Tout à fait d'accord avec toi Morin
J'ai eu la malchance, habitant à l'Aiguillon sur mer, d'être sinistré suite à la tempête Xinthia;
Habitant de pain-pied, tous mes documents civils et militaires, sont restés pendant plus d'une journée sous 1,20m d'eau de mer. Inutile de dire qu'ils n'ont pas appréciés.
Je me suis adressé à Pau pour faire un duplicata de ces documents et à part mon livret militaire pour lequel je n'ai eu pour le moment qu'un extrait signalétique des services, j'ai pu avoir le duplicata de mes autres documents
Il est aussi à souligner la gentillesse et l'amabilité du personnel de la caserne Bernadotte, et, ainsi que le souligne Morin, beaucoup d'administrations feraient pas mal d'en prendre de la graine
Revenir en haut Aller en bas
zriri
Pro !
Pro !



MessageSujet: Le BCAAM de PAU à l'aube d'une nouvelle vie   Ven 10 Fév 2012 - 11:32

Le BCAAM de PAU à l'aube d'une nouvelle vie
Mercredi, 18 Janvier 2012 22:24



Bureau central des archives administratives militaire
Place de Verdun, caserne Bernadotte, 64023 Pau cedex.
Téléphone: +05 59 40 46 92.
Dès le 1er janvier 2012, le BCAAM de Pau quittera la tutelle de la DSN (Direction du Service National, laquelle dépend du Secrétariat Général pour l'Administration) pour être rattaché au Service Historique de la Défense.
Il prendra alors l'appellation CAPM, centre des archives du personnel militaire.
Ce centre gère et conserve les dossiers (26 millions) des français ayant effectués leur service, jusqu'à ce que les intéressés aient atteint l'âge de 90 ans (les dossiers sont ensuite reversés aux archives départementales), ainsi que ceux des étrangers ayant servi dans l'armée française.
Il est chargé de détenir, de conserver et d'exploiter les archives administratives du service
national, de l'armée de Terre et des services communs, pour permettre la défense des droits des particuliers et la sauvegarde des intérêts de l'État, le BCAAM est à la fois un dépôt d'archives, un service public et un organisme d'administration.
Le BCAAM est chargé de conserver et exploiter les archives individuelles du service national et collectives des formations de l'Armée de Terre pour permettre la défense des droits des particuliers et la sauvegarde des intérêts de l'État.
- dossiers d'officiers de l'armée de Terre et des services communs des grades de
sous-lieutenant à colonel inclus, rayés des cadres depuis le 1er janvier 1971.
- dossiers des sous-officiers et militaires du rang relevant du Livre II du code du service national jusqu'à leur 90ème anniversaire, à l'exception des sous-officiers honoraires de l'armée de l'Air et des officiers mariniers honoraires.
- dossiers des professionnels des armées relevant du Livre I du code du service national -
dossiers d'étrangers (sauf légionnaires) ayant servi dans l'armée française.
Dépôt d'archives collectives, archives administratives et médicales, des unités dissoutes de l'armée de Terre, détenues depuis plus de 5 ans dans les unités d'active de l'armée de Terre.
S'y trouve notamment les fichiers des citations de 1914 à nos jours (comprenant les ordres
généraux correspondants) y compris les décorations «Résistance ».
Le BCAAM exploite ces archives au profit des particuliers et des administrations et délivre les documents et renseignements suivants :
- attestations diverses (services militaires, services aériens etc.);
- copies de pièces médicales et administratives;
- copies de citations;
- vérifications des demandes de carte du combattant;
- copies certifiées conformes d'actes d'état-civil.
Organe d'administration des ressortissants dont il conserve les dossiers, il assure :
- la rectification et la mise à jour des pièces en fonction d'éléments nouveaux ayant force probante, produits par les intéressés eux-mêmes ou résultant d'enquêtes effectuées dans les archives collectives.
- la rédaction des mémoires de proposition pour toutes décorations (légion d'honneur, médaille militaire, ordre national du mérite, médaille des évadés, etc.).
Mais plus que l'appellation ou la tutelle, c'est une réorganisation de taille que se prépare à vivre le BCAAM.
L'objectif à long terme est que le CAPM devienne un véritable centre d'archives au service du public.
Il sera alors un guichet unique et verra ses missions évoluer. C'est ainsi qu'il recevra la totalité des dossiers individuels des officiers des 3 armées.
Ce CAPM sera composé uniquement de personnels civils, et son effectif sera porté à 276
personnes conservatrices du patrimoine, toutes formées aux métiers des archives. Bien
entendu c'est un travail à long terme qui sera mené sur plusieurs années.
A ce jour, le BCAAM a numérisé l'intégralité des fiches nominatives de contrôle depuis la classe 1968, ce qui facilite la communication des pièces administratives aux administrés.
Le bureau central des archives administratives militaires joue un rôle important dans l'attribution des décorations ainsi que dans la tenue des fichiers des citations et récompenses, il vérifie également la validité des demandes de cartes du combattant formulées par l'office national des anciens combattants.
Ainsi chaque année le BCAAM traite 200 000 demandes provenant des particuliers et des
administrations.
Avec l’aimable autorisation de la FSALE
Revenir en haut Aller en bas
 

LE BUREAU CENTRAL D'ARCHIVES ADMINISTRATIVES MILITAIRES - BCAAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT et APRES VOUS ETRES INSCRIT :: Pour être un bon forumeur CMP-
Forum gratuit | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Créer un forum