CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 le 14 juillet à Pamiers...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude Millet
Fondateur
avatar


MessageSujet: le 14 juillet à Pamiers...!   Mar 15 Juil 2008 - 19:49

Cérémonie du 14 juillet à Pamiers


Remis au goût du jour en son temps par le préfet Yves Guillot, on ne peut désormais envisager un 14 juillet sans sa cérémonie officielle et son traditionnel défilé.

Après Foix en 2007, c’est à Pamiers que se sont déroulées place Millane les cérémonies présidées par Jean-François Valette, préfet de l’Ariège, accompagné par Marie-Thérèse Delauney, nouvelle sous-préfète de Saint-Girons, André Trigano, maire de Pamiers et son conseil, Rolande Sassano, Conseillère régionale ainsi que tous les représentants des corps constitués.

Une cérémonie orchestrée par le Lieutenant-colonel Dominique Delluc, DMD,
qui faisait là sa dernière apparition en public avant de faire valoir ses droits à la retraite et de s’installer d’ici quelques jours dans les Hautes-Pyrénées, département dont il est originaire.

C’est le célèbre romancier ariégeois Georges-Patrick Gleize, que l’on a pu découvrir sous un autre jour, celui de colonel de réserve dans l’armée de l’air, qui a commenté cette cérémonie à laquelle participait un détachement des Rapaces, rappelant au passage que le premier Régiment de Chasseurs parachutistes, créé à Fès au Maroc en 1943, est le plusancien des régiments de parachutistes.

Il est actuellement présent au Gabon, en République Centrafricaine, en Guyane ainsi qu’en Nouvelle Calédonie. Aux ordres du capitaine Cognon, la 3e compagnie est en ordre de combat (armement et peintures camouflage sur le visage), symbolisant le fort engagement opérationnel de son régiment.

En effet, le 1er RCP a projeté, en l’espace de 12 mois, 950 de ses hommes en Afghanistan et au Gabon, dans le cadre de missions planifiées, mais aussi sur alerte.

Parmi les forces en présence sur la place, sept motocyclistes de l’escadron départemental de sécurité routière appartenant au groupement de gendarmerie départementale de l’Ariège, cette unité est chargée de la sécurité routière sur le département. Au-delà des missions sur la route, elle participe largement aux actions de prévention, en milieu scolaire, associatif et au sein des entreprises.

D’un effectif de 28 militaires de la gendarmerie, l’escadron regroupe trois brigades motorisées à Foix, Pamiers et Saint-Girons.

La Police nationale est représentée par des policiers et deux véhicules
appartement à la Direction Départementale de la sécurité publique de
l’Ariège qui regroupe les commissariats de Pamiers, Foix, Montgailhard
et Ferrières.

Ils sont particulièrement sollicités en cette période estivale, sur certains évènements festifs comme la Fiesta de Pamiers ou le Tour de France.

La Croix Rouge est représentée par six véhicules et leurs équipages de secouristes. Comptant 200 bénévoles et six salariés, la Croix rouge en Ariège intervient au profit de l’ensemble de la population dans différents
domaines: le secourisme en assurant prévention et premiers secours sur les manifestations importantes (dernier Teknival à La Tour du Crieu); dans le domaine social, au profit des plus démunis (notamment dans le cadre du plan grand froid) ou dans les opérations d’urgence, par exemple au profit des victimes des inondations des vallées de la Lèze et de l’Arize en mai 2007.

Enfin la Croix Rouge participe à la formation aux premiers secours: 400 personnes ont été formées en 2007, auxquelles il convient d’ajouter 1400 jeunes formés au cours de la journée d’appel de préparation à la défense.

Les Sapeurs pompiers ariégeois, spécialistes de la sécurité civile, sont présents avec le drapeau du corps départemental, un détachement de jeunes sapeurs pompiers volontaires et 7 véhicules. Forts de 650 volontaires et 50 professionnels, le corps des sapeurs pompiers de l’Ariège a
effectué en 2007 près de 8800 interventions.

D’abord une cérémonie de pied ferme sur la place Millane avec les honneurs au drapeau du 1er régiment de chasseurs parachutistes, installé à Pamiers
depuis 1999. Après l’arrivée des autorités, le colonel Frédéric Blachon, délégué militaire départemental et chef de corps du 1er RCP, a procédé à la revue des troupes avant la remise des décorations.

Le lieutenant-colonel Ramière a remis l’ordre national du mérite au capitaine Jean Raulet, le colonel Blachon a remis la médaille de défense nationale échelon or aux adjudants chefs Andrès et Rosset, aux caporaux chefs Bion, Nassufu et Bisseux. Enfin le Préfet a remis l’insigne de porte-drapeau à Raymond Alvarez.

Un défilé à pied a suivi sur l’Esplanade, ouvert par la 3e Cie du 1er RCP, plus
particulièrement entraînée aux techniques de combat en milieu urbain.
Arborant le passant noir, la 3e Cie a été projetée le 2 février dernier à Libreville, au Gabon, pour renforcer le dispositif d’évacuation de ressortissants suite aux attaques de rebelles au Tchad.

Le défilé motorisé a été ouvert par les motos de l’escadron départemental
de sécurité routière commandé par le capitaine Serge Cheval.

Ensuite les véhicules de la Police puis les secouristes de la Croix Rouge et pour clore cette manifestation républicaine.

Photos: ©AriegeNews 2008

_________________

RASURA_________SER
1er RCP - 257.174

« Il n'y a pas de sens de l'Histoire, il n'y a pas de vent de l'Histoire car ce qui fait l'Histoire, selon notre conception occidentale et chrétienne qui est vérifiée par tous les faits historiques, c'est la volonté des hommes, c'est l'intelligence des hommes, ce sont leurs passions, bonnes ou mauvaises. »Colonel Bastien THIRY procès Petit Clamart
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/intelligencearmee/
 
le 14 juillet à Pamiers...!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.C.P. - Régiment de Chasseurs Parachutistes - :: Actualité et vie du régiment-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: