CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 6 Juil 2011 - 20:24



Pendant que les otages libérés faisaient leur cirque à France Télévision et que Mr. Pfimlin annonçait « Je suis heureux de nous voir enfin au complet »…







Sur les Champs Elysées, passait le corps de notre Camarade du 1° RCP Cyrille Hugodot, tué au combat en Afghanistan.







C'est la première fois que cette marque de respect était rendue à un soldat tué au combat.



Avez-vous vu cette retransmission sur FR 3 ? Sur A2 ? TF1 ?...

Bien sûr que non ils étaient bien trop occupés à faire la fête... Et puis, ça ne les intéressait pas vraiment....

Quand donnera-t-on un grand coup de balai dans cette termitière ou l'honnêteté intellectuelle est un concept ignoré ?

Il est malheureusement clair -c'est un journaliste qui l'écrit- que le poids médiatique d'un journaliste est bien supérieur à celui d'un simple parachutiste. Il n'y a pas de quoi être fier !....



Mais quand les journalistes sauront-ils ce qu'est la décence?

- D'un côté, un individu ment devant tout le monde....





Ghesquière fera avec son acolyte, qui lui sert de nounou, un bouquin qui expliquera pourquoi les talibans ne sont pas de si mauvais bougres et qui se vendra très bien parce que la télévision fera un gros battage et que beaucoup de français seront assez bêtes pour l'acheter...



- De l'autre, une famille pleure pour l’un des siens qui a donné sa vie pour la patrie et qu’une petite fille est devenue pupille de la nation…



Voici un message de circonstance qui reflète notre pensée de soldat, rédigé par le Général (2°S) Allamand :



Ce texte m’a été transmis par l’un de mes contacts parachutistes.





Bonsoir,

Maintenant que les deux otages français sont libérés (je veux parler vous l'avez compris, des deux seuls dont la presse parle), on peut enfin poser certaines questions... Notamment celle de savoir si les autorités militaires les avaient incités à ne pas se rendre là où ils ont voulu aller...
Je fais partie de ceux qui souhaiteraient que la presse fasse, pour nos soldats qui tombent "pour la France", ne serait-ce que le dixième de ce qu'elle a fait pour GHESQUIERE et TAPONIER... D'autant plus que certains d'entre eux sont probablement tombés en "travaillant" pour la libération des deux journalistes de FR3, et que d'autres vont peut-être tomber sous les coups de terroristes relâchés en contre partie de leur libération...
Dans ce registre je vous transmets ci-dessous, avec l'accord de l'auteur, le message adressé par mon camarade le Général Marc ALLAMAND au journaliste Dominique MERCHET, dont le Blog "Secret Défense" fait référence, depuis quelque temps...
Philippe Chatenoud

Monsieur Merchet,


Moi même, général en 2eme section, j'ai ressenti comme beaucoup de mes camarades ce sentiment du "deux poids deux mesures". Je me réjouis, comme tout le monde, de la libération de nos deux compatriotes, mais avouez que la profession en a fait beaucoup, beaucoup trop et que nous aimerions qu'elle en fasse, ne serait-ce que le dixième, chaque fois qu'un de nos soldats rentre dans un cercueil. Je vous félicite de votre prise de position courageuse pour déplorer cette différence de traitement et constate que vous êtes un des rares journalistes à honorer nos morts sur votre site. De la même façon, je vous félicite d'avoir contredit l'affirmation d'Hervé Ghesquière selon laquelle personne ne leur aurait rien dit.
Hervé Ghesquière menteur ? Voilà qui ternit l'image de héros qu'il a su se forger dès son arrivée aux yeux des français et bien sûr des journalistes présents sur le plateau de FR3 ou sur le tarmac de Villacoublay. J'ai même entendu l'un d'entre eux dire qu'ils avaient redonné leur fierté aux journalistes.
Bien sûr, ceux-ci doivent prendre des risques, comme tous ceux qui exercent leur métier dans des contrées difficiles. Mais aucun journaliste n'a relevé ce qui m'a frappé, moi, dans les paroles des deux ex otages. « Dès le départ, nous savions que nous ne risquions pas nos vies ».
S'ils avaient cette certitude, c'est qu'ils savaient que tout serait fait pour les libérer et que leur vie valait de l'argent aux yeux des ravisseurs. Cela donne une autre perception du courage et de la prise de risque, même s'ils ont passé un an et demi entre quatre murs, ce qui n'est pas rien, mais pourra leur rapporter gros. Vous abordez cette question de la rançon. J'espère simplement que s'il y a eu versement d'argent, celui-ci ne sera pas transformé en IED ou autre munition semant la mort dans nos rangs. Je serais curieux de savoir si cette idée a seulement effleuré l'esprit de nos deux héros.
Oui, nous sommes dans un cercle vicieux: la France fait tout pour libérer ses otages et cette assurance, pousse les gens à prendre le risque d'être otage. Finalement, les vrais héros ne sont sans doute pas ceux qui sont le plus médiatisés.
Général (2S) Marc Allamand.













Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 13 Juil 2011 - 9:00



DECU DU MANQUE DE COMMENTAIRES ?

NOS TENORS NE SONT PAS A LA HAUTEUR DE LEUR GOUARDISE !!!!!!!!

No Suspect Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 13 Juil 2011 - 9:46


Je suis autant dégoûté que toi par l'indifférence des médias envers Cyril.
Le sujet a déjà été bien traité sur le forum.
N'oublions pas non plus qu'un 64ème soldat français a perdu la vie cette semaine. Ce n'était pas un para, c'est vrai, et il a été touché par un tir ami accidentel.
Mais il représentait la France en terre afghane. Et la peine de sa famille et de ses frères d'armes n'est pas moins grande que pour Cyril et les autres paras tombés au combat.
Et on n'en parle pas non plus...
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 13 Juil 2011 - 10:50

Tout à fait d'accord avec toi sur le principe, nous l'avons dit et redit depuis près d'un mois !

C'EST INACCEPTABLE.....

Mais que fait-on pour le 64e ????? Ah j'oubliais, il n'est pas Para, et la thèse d'un accident est retenue.... Cependant à la lecture du Padre, il apparait clairement que l'ambiance n'est pas celle des casernes en France !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 13 Juil 2011 - 10:51

oui mon ami , tu connais ausi parfaitemment que moi cette celebre chanson ( Paroles Paroles Paroles ) en tout cas c'est malheureusement comme cela , a part quelques uns parmis nous qui ont la fibre , mais !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Mer 13 Juil 2011 - 10:54

OUI, comme tu dis para ou pas ce gamin décédé suite a un malencontreux incident ou accident , mais a autant d'honneur a recevoir qu' un TAP , mais mais !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
DG
enregistré
enregistré
avatar


MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   Ven 28 Oct 2011 - 0:35

Citation :
OUI, comme tu dis para ou pas ce gamin décédé suite a un malencontreux incident ou accident , mais a autant d'honneur a recevoir qu' un TAP , mais mais !!!!!!
et surtout plus d' honneur à recevoir de part son sacrifice, para ou pas, par rapport au retour de ces 2 journalistes revenus avec un visage bien joufflu, bien portants, le verbe facile, la reconnaissance bien limitée uniquement à leur potes du monde médias"" mensonges au RDV . C'était dangereux en afghanistan ""les militaires ne nous ont rrien dis, on a rien signé!!! Honte à eux et gloire à nos militaires. Si ces journaleux, osent un jour, faire un bouquin, il faudra monter au créneau.
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que vaut la mort d’un soldat français face aux journalistes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: