CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le rayon d’action du F-35A serait trop court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le rayon d’action du F-35A serait trop court   Lun 16 Mai 2011 - 17:47


Le rayon d’action du F-35A serait trop court
16 mai 2011 – 15:58











En retard par rapport aux prévisions, Lockheed-Martin a mis les bouchées doubles depuis le début de cette année pour le programme F-35 Lightning II. Cet appareil, destiné à devenir l’épine dorsale de l’aviation américaine et à équiper quelques flottes aériennes européennes, fait l’objet de critiques récurrentes, notamment à cause de l’augmentation continue de son coût.

Ainsi, un récent du Joint Programme Office, chargé de gérer le projet pour le compte du Pentagone, a averti que le prix de chaque avion de la dernière tranche de production dite LRIP (Low Rate Initial Production), qui prévoit 35 exemplaires, sera de 5 à 7 millions de dollars plus cher qu’initialement prévu. Cette hausse est mise sur le compte du coût de main d’oeuvre et de certains équipements.

Au départ, et compte tenu du volume commandé, le prix d’un F-35 avait été évalué à 50 millions de dollars. Et désormais, il serait plutôt question de 90 millions de dollars, avec des écarts importants en fonction des trois versions (A pour l’US Air Force, B, à décollage court et atterrissage vertical pour le corps des Marines et C, pour l’US Navy).

Mais ce n’est pas tout. En plus de devenir coûteux, le F-35 ne présenterait pas les performances attendues. C’est du moins ce qu’indique un rapport de 53 pages du Pentagone publié par le site de la Federation American Scientists (FAS).

Selon ce document, intitulé « Selected Acquisition Report », le F-35A, c’est à dire celui qui équipera l’US Air Force, aurait un rayon d’action pour une mission de bombardement estimé à 584 milles nautiques, soit un peu moins des 590 milles nautiques minimum requis. Initialement, il était attendu que ce type d’appareil puisse frapper une cible située à 690 milles nautiques de distance sans avoir à être ravitaillé en vol. L’explication donnée par le rapport cible le moteur de l’avion, qui ne serait pas aussi performant que prévu.

Par ailleurs, un autre problème risque de se poser à ce programme : celui de l’approvisionnement en terres rares, qui est le nom donné un groupe de 15 éléments indispensables à l’industrie de haute technologie, à plus forte raison à celle de l’armement. Et bien évidemment, la fabrication des avions furtifs a un besoin important de ces métaux.

Principale pays exportateur de terres rares (97% de la production et plus de 50% des réserves), la Chine a restreint considérablement ses livraisons ces derniers mois, ce qui a eu pour conséquence une augmentation sans précédent du prix de certains éléments (la palme revenant au cérium avec une hausse de 2.500% en un an), au point qu’un rapport du Pentagone s’en était même inquiété en octobre dernier.


Revenir en haut Aller en bas
 
Le rayon d’action du F-35A serait trop court
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: