CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Caméléons de l'Atlas Téllien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Les Caméléons de l'Atlas Téllien   Sam 9 Avr 2011 - 20:24

Les Caméléons de l'ATLAS TELLIEN
-------------------------------------
3éme Régiment de Parachutiste Coloniaux. Colonel TRINQUIER
-----------------------------

Opération zone de DJELFA ,..7 juillet 1958...
----------------------
J'ai retrouvé ma jeep pour cette opération dans la zone de Djelfa ou des bandes rebelles font la loi par la térreur ,et sévices sur la population de ce secteur semi désertique ce sont de vastes étendues un peu rocailleuses,entrecoupées de montagnes arîdes ou ne poussent qu'une plante ..de l'ALFA ,cette derniére est coupée régulièrement par des habitants de la région, l'exploitation de sa fibre et transformé en usine.
Le 3eme RPC au complet,embarque dans les GMC ,Alors que nous partons avec jeeps et 4 X 4
l'Escadron,notre Capitaine Calès remplace le Ctp.Leboudec,en fin de temps,tout le 3 est remanié ,dans mon équipe à peuprés les mêmes. Moi chef de pièce,Fleurat,Martignon,Covillers,Scheid un nouveau depuis 6 mois,Cpl.Mills voltige:Cadet,Jamoteau,Mignot,Hamelin,Joubert,Bader,caporal/chef Thévenon.
Adjudant/chef Rébouillé,Sgt.Robitaille,Sgt Dalmasso.
Sommes partis de SIDI-FERRUCH ,ont roulent direction Djelfa ,traverse Boufarik,Tablat,Sidi Aïssa,nous arrétons dans une oliveraie a moitier à l'abandon ,les jeeps bien positionnées pour un départ rapide,l'endroit est calme,nous faisons nos emplacements pour la nuit,je suis peinard,plus de fatigue ,les provisions dans la jeep,l'eau à discrétion même quelques bières ont fait la route enveloppées dans des chiffons humidifiés.
Petit feu discret pour faire le potage en sachet des boites de rations,chacun a déballé son repas , certains n'ont pas tout mangés.et les restes sont regroupés pour être enfouis dans le sol . En attendant nous avons fait un peu le tour de l'endroit ,ce ne sont que des oliviers ,mais vite je découvre les habitants de ce bois ,des Caméléons dans chaque arbre au moins un Caméléon trés façile à attraper mais attention il pince avec sa gueule qui possède des formes de dents en cartilage trés ferme , il pince trés fort..
ET alors il change de couleur trés rapidement pour s'adapter au décor ou il se trouve. Comme des gamins ont s'amusent à les poser sur des couleurs différentes , en colère il devient rouge c'est vraiment une bête extraordinaire . Bon ,la nuit arrive et tout le monde dans son sac de couchage s'endort, , sauf les tours de garde...
Mais quand tout est calme une heure plus tard,des bruits insolites me sorte du sac de couchage j'ai une torche électrique que j'allume sur les lieux de ce remue ménage ,quel surprise les Caméléons sont descendus de leurs perchoirs et curieux ,attiraient par l'odeur sont montaient à l'assaut des restes de nourriture sur le sol , sans ce gêner ils crapahutent sur les sacs de couchages pour aller fouiner dans les boites et les restes de nourriture.
 
ils y en a partout ,j'en attrape deux et les met dans un coffre de la jeep ,pour les ramener à la base arrière , le lendemain c'est a qui aura son Caméléon . Quel curieux animal avec ses yeux qui tourne à 360° il voit tout,je m'amuse à attraper des sauterelles qu'il engloutit lentement mais sûrement, du moment qu'il mange il se familiarise vite sa langue visqueuse forme comme une boule de glue, qu'il projette a une vitesse inouie..
 
6 Caméléons à bord c'est pas des plus facile a gérer,bientôt le départ est proche il faut être raisonnable , j'en garde que 2 ,nous sommes partis sur DJELFA ,je perd un Caméléon en route,il passe par dessus la jeep...adieu la bête...!
Je crois qu'une dizaine de Caméléons reviendrons à Sidi Férruch ,ils auront fait l'accrochage dans la zone des Monts Desolad Naïl , où un chef de Katiba sera mis hors de combat ainsi que plusieurs fells...
C'est une autre histoire de mon parcours mouvementé au ...3éme RPC..
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Les Caméléons de l'Atlas Téllien   Sam 9 Avr 2011 - 21:29

Parcours mouvementé, mais qui en douterait ?....

Merci Gus de nous le faire partager. Quel témoignage !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Caméléons de l'Atlas Téllien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: NOS GUERRES COMPTEMPORAINES et les OPEX :: ALGERIE 1954 -1962-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: