CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LEBORGNE Guy - général

Aller en bas 
AuteurMessage
RC4
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: LEBORGNE Guy - général   Sam 15 Déc 2007 - 9:35

Bonjour à tous,

J'apprends à l'instant le décés du Gal Guy LEBORGNE en date de mercredi dernier
Encore une grande figure de l'Indo-Algérie qui fait le grand saut !


Le général de corps d'armée Guy Le Borgne, qui fut l'un des grandes figures des parachutistes de l'armée française, est décédé mercredi à Paris à l'âge de 87 ans, ont annoncé ses proches jeudi soir à l'AFP.

Né le 6 janvier 1920 à Rennes, Guy Le Borgne, saint-cyrien, avait rejoint les Jedburghs fin 1942 depuis l'Afrique du Nord.

Les Jedburghs, du nom d'une ville écossaise, étaient des équipes mixtes de trois officiers anglais, américains et français parachutées derrière les lignes de l'armée allemande en France et en Hollande, à partir du débarquement du 6 juin 1944, pour renforcer les liaisons avec les résistances locales, les encadrer et les équiper.

Le lieutenant Le Borgne avait ainsi été parachuté en Bretagne en juillet 1944 dans une équipe Jedburgh. Il avait ensuite rejoint le 4e SAS (Spécial air service) avec qui il avait participé à l'opération "Franklin" dans les Ardennes puis à celle d'Amherst en Hollande.

Après la guerre, Guy Le Borgne avait notamment commandé le 8e bataillon de parachutistes coloniaux (BPC) en Indochine (1952-1953), le 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine (Rpima) en Algérie (1960-1961) et la 11e division parachutiste (DP) à Pau (1973-1975).

Le général Le Borgne avait terminé sa carrière, avec le grade de général de corps d'armée, comme gouverneur militaire de Lyon.

En 1980, il avait été élu président de la Confédération nationale des parachutistes français. Amateur de peinture, il était notamment l'auteur d'un tableau montrant des parachutistes français des SAS, sautant par la porte de leur avion, au dessus de laquelle étaient écrit les mots : "Maréchal, nous voilà".

Le général Le Borgne était grand officier de la Légion d'honneur. Il était titulaire de la Croix de guerre 1939-1945, de la Médaille de la Résistance, de la Military cross britannique et de la Croix de guerre hollandaise.

Que son âme repose en paix !

Bien cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
Administrateurs
Administrateurs
Administrateurs
avatar


MessageSujet: Message du Président national de l'UNP   Lun 17 Déc 2007 - 12:58

Message du général Piquemal président de l'UNP

Les parachutistes une nouvelle fois en deuil… La communauté parachutiste perd encore un grand soldat.

Après le général Datin et le colonel Ceccaldi, décédés cet été, le général Guy LE BORGNE, grande figure des troupes aéroportées, nous a quittés le mercredi 12 décembre à l'âge de 87 ans.

Né le 6 janvier 1920 à Rennes, Guy Le Borgne, saint-cyrien promotion 1939-40, avait rejoint les Jedburghs fin 1942 depuis l'Afrique du Nord.[/size]
Les Jedburghs, nous le rappelons, étaient des équipes mixtes de trois officiers (anglais, américains et français) parachutées derrière les lignes de l'armée allemande en France et en Hollande, après le débarquement du 6 juin 1944, pour renforcer les liaisons avec les résistances locales, les encadrer et les équiper.

Le lieutenant Le Borgne fut parachuté en Bretagne en juillet 1944 dans une équipe Jedburgh. Ensuite, au sein du 4e SAS il participa à l'opération "Franklin" dans les Ardennes puis à celle d'Amherst en Hollande.

Après la guerre, il a plusieurs fois commandé des unités parachutistes prestigieuses. Il a notamment commandé le 8e bataillon de parachutistes coloniaux (BPC) en Indochine (1952-1953), puis le 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine (RPIMa) en Algérie (1960-1961) avec lequel il s'illustra dans l'opération sur Bizerte. Il assure ensuite le commandement de l'ETAP et enfin celui de la 11e division parachutiste (DP) à Pau (1973-1975).

Le général Le Borgne termina sa carrière, avec le grade de général de corps d'armée, comme gouverneur militaire de Lyon de 1976 à 1980.

En 1980, il fut élu président de la Confédération nationale des associations parachutistes, ancêtre de la FNAP. Il était membre du comité d'honneur de l'UNP depuis 1988.

Amateur de peinture, il était notamment l'auteur d'un tableau montrant des parachutistes français des SAS, sautant par la porte de leur avion, au dessus de laquelle étaient écrit les mots : "Maréchal, nous voilà".

Le général Le Borgne était grand officier de la Légion d'honneur et Grand Croix de l'ONM. Il était titulaire de la Croix de guerre 1939-1945, de la Médaille de la Résistance, de la Military cross britannique et de la Croix de guerre hollandaise.

Ses obsèques auront lieu le jeudi 20 décembre à 10 heures aux Invalides à Paris. L'éloge funèbre sera prononcé par le général François CANN, président de l'Amicale du 8e RPC et 8e RPIMa.

Afin de lui rendre l'hommage solennel qu'il mérite, je demande que le maximum de membres de l'UNP soient présents en tenue à la cérémonie ce jour-là. Par avance, je vous en remercie. Je compte sur vous!

Avec ma fidèle amitié parachutiste.

Général (2S) Christian Piquemal
Président national de l'UNP

_________________
"Prenons garde que ces volontaires ne deviennent les victimes silencieuses d'un pays qui ne se rappellerait plus, ni de leur mérite, ni de leur utilité, ni même d'avoir un jour exigé leur sacrifice. Nous ne les touverions simplement plus" général Lambert
Revenir en haut Aller en bas
 
LEBORGNE Guy - général
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: