CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les insurgés afghans regardent (aussi) la télévision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les insurgés afghans regardent (aussi) la télévision   Ven 4 Mar 2011 - 17:25


Les insurgés afghans regardent (aussi) la télévision
4 mars 2011 – 16:38

Le quotidien « La Dépêche du Midi » a publié, cette semaine, une série de reportages concernant le 3ème Régiment du Matériel (RMat) de Muret, qui fournit l’essentiel des effectifs du bataillon de logistique et de soutien (BatLog) de la brigade La Fayette en Afghanistan.

Et au détour d’un article plus général sur les troupes françaises en Afghanistan, le journal livre deux anecdotes saisissantes. La première concerne le camp de Warhouse, là où est basé le BatLog. A l’entrée de cette base, située à Kaboul, des commerçants locaux sont admis à y installer leur échoppe.

Et l’un d’eux faisait plus que de chercher à écouler sa marchandise puisque, selon la Dépêche, il a été prié de « plier boutique » dans les plus brefs délais à cause de son téléphone portable, qui avait en mémoire des numéros de « mauvaises relations » mais aussi et surtout des « photos confidentielles du camp ». Encore heureux que les activités suspectes de ce marchand à l’allure « jeune et sympa » ont pu être détectées à temps.

« C’est notre hantise : il y a 250 Afghans qui travaillent quotidiennement à Warehouse, ça se passe bien très bien mais on sait que parmi eux, il y en a probablement qui font du renseignement » a expliqué au journal un officier français.
La seconde anecdote est plus surprenante. Cette fois, elle concerne le COP Rocco, situé au coeur de la vallée d’Uzbeen. Un reportage télévisé réalisé à l’intérieur de ce poste de combat a été diffusé en France. Et les images prises à l’intérieur n’ont pas été, a priori, perdue pour tout le monde. A moins de croire au hasard…En effet, « le lendemain, explique l’officier français au quotidien, ils se sont faits ‘chicomer’ (*) en règle. Tout est lu, visionné, dépouillé et chaque fois qu’on voit quelqu’un téléphoner en regardant passer un convoi, on se demande aussi qui il prévient et pourquoi ». Comme quoi, il y a plutôt intérêt à faire attention à ce que l’on filme, montre et dit.




C'est a quoi je repondai sur mon post dernierement , ces afghans equipe par les americains quand ces derniers se retireront des vallees reprendront systematiquemment le passage a l'ennemi !!!!!! tout en conservant leurs soldes c'est pas beau la fidelite!!!!!! MB No


Revenir en haut Aller en bas
 
Les insurgés afghans regardent (aussi) la télévision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: