CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mort du dernier "poilu" américain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Mort du dernier "poilu" américain    Lun 28 Fév 2011 - 23:04

Source Le Figaro.fr :

Citation :
Frank Buckles est mort "paisiblement" dimanche à l'âge de 110 ans. Avec lui disparaît le dernier ancien combattant américain de la Première Guerre mondiale, qui avait menti sur son âge pour s'enrôler en 1917 et auquel le président Obama a rendu lundi un hommage appuyé.

Buckles "s'est éteint paisiblement" dimanche de mort naturelle à son domicile près de Charles Town (Virginie Occidentale, est), a indiqué David DeJonge, un porte-parole de la famille. Lorsqu'il avait fêté ses 110 ans le 1er février, sa famille avait prévenu que sa santé était défaillante depuis un an.

Frank Buckles avait servi comme ambulancier de l'armée américaine en Europe durant la Première Guerre mondiale. Après guerre, il avait travaillé dans la marine marchande. Durant la Seconde Guerre mondiale, il avait été capturé par les Japonais aux Philippines, où il était représentant d'une compagnie maritime, et était resté prisonnier de guerre pendant plus de trois ans avant sa libération par les troupes américaines. Né dans le Missouri en 1901, Frank Buckles s'était empressé de se porter candidat pour partir sur le front au moment où les Etats-Unis entraient en guerre en avril 1917.

Le corps des Marines américains et celui de l'US Navy l'avaient dans un premier temps refoulé, le considérant comme trop jeune - il avait 16 ans à l'époque -, mais il avait finalement réussi à leur faire croire qu'il avait 21 ans. Dans un hommage appuyé, le président des Etats-Unis Barack Obama a affirmé que "les états de service et la vie" de Buckles avaient été pour lui et son épouse Michelle une source d'"inspiration".
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Mort du dernier "poilu" américain    Lun 28 Fév 2011 - 23:13

Bien triste info !....

Sincères condoléances à sa famille et ses compagnons d'armes....

S'il était le dernier Américain, sachant qu'il n'y en a plus en France, sait-on s'il reste encore des vétérans parmi les pays alliés, je ne pense pas qu'il en reste en Allemagne...
Revenir en haut Aller en bas
airborn
confirmé
confirmé
avatar


MessageSujet: Re: Mort du dernier "poilu" américain    Mar 1 Mar 2011 - 17:09

sinceres condoeances a sa famille , esperons que meme s'il ne reste plus aucun veteran de cette tragedie , nous puissions transmetre le souvenir de la grande guerre à nos enfants ....
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Mort du dernier "poilu" américain    Mar 1 Mar 2011 - 18:07

Recherches faites sur le Net, il resterait un britanique Claude Choules, né le 3 Mars 1901, résidant depuis des années en Australie. Il s'était engagé dans la Royal Navy en 1916...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort du dernier "poilu" américain    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort du dernier "poilu" américain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: AU PANTHEON DES PARACHUTISTES, tous égaux devant la mort, St MICHEL ne fait aucune distinction de grade :: LE DEVOIR DE MEMOIRE-
Sauter vers: