CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les blessés de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Les blessés de guerre    Mar 22 Fév 2011 - 21:06

Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Les blessés de guerre    Mar 22 Fév 2011 - 23:38

Les Aides ne seront jamais trop nombreuses pour assister ces blessés phyques et psychologiques...

600 blessés à ajouter aux 54 morts ! Malgré tout le modernisme apporté aux équipements, le professionalisme des hommes, la guerre reste la guerre. Des vies brisées à jamais et en cascades, car qu'en est-il de l'avenir de la famille lorsqu'un père de famille rentre au pays handicapé à vie ?...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: L’Institution nationale des Invalides, un centre d’accueil privilégié pour les victimes de la guerre   Mer 23 Fév 2011 - 20:59

Source : ASSOCIATION SOUTIEN À L'ARMÉE FRANÇAISE Mercredi, 23 Février 2011 15:41



Citation :


Le mercredi 23 février, le Ministre d'Etat Alain Juppé visite l'Institution nationale des Invalides (INI). Lui seront présentées toutes les structures dédiées à la prise en charge des pensionnaires. Un centre médico-chirurgical de pointe et un centre de recherche sur l'appareillage des handicapés notamment, favorisent la qualité du service rendu.

« Un hostel royal pour y loger tous les officiers et soldats tant estropiés que vieux et caduques ».
Ce fut une volonté de Louis XIV de construire un édifice pour les soldats invalides afin qu' « ils passent le reste de leurs jours dans la tranquillité ».

Après lui, Napoléon 1er tint à accroitre la renommée de l'établissement et choisit l'Eglise du Dôme pour la cérémonie de remise des premières Légions d'Honneur.

Aujourd'hui, c'est le Président de la République qui reprend le rôle de protecteur des Invalides.

Il est représenté auprès des blessés militaires hospitalisés sur place, par le gouverneur des Invalides.

L'Institution nationale des Invalides (INI) est placée sous la tutelle du ministère de la Défense et des Anciens combattants et dirigée par un médecin général du service de santé des armées.

Il est chargé d'accueillir les vétérans victimes de lourds handicaps liés à des blessures de guerre (une quarantaine issus de la guerre 39-45, mais aussi d'Indochine, d'Algérie...) ou au poids des ans, et bénéficiaires des dispositions du Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre. L'INI accueille aussi bien des militaires que des civils, hommes et femmes. Au total 91 chambres individuelles sont aménagées pour les patients.

L'institution dispose d'un centre médico-chirurgical qui dispense des soins, en hospitalisation ou en consultation, aux malades et aux blessés en vue de leur réadaptation fonctionnelle, professionnelle et sociale.

Autre service, le centre d'études et d'appareillage des handicapés (CERAH) conduit des recherches sur l'appareillage et les aides techniques afin de favoriser l'autonomie des pensionnaires invalides.

l'INI a également établi des partenariats avec différentes associations intervenants auprès des malades : l'Association du Foyer des Invalides organise sorties culturelles et sociales ; le Cercle sportif de l'INI, qui favorise la réadaptation et la réinsertion des personnes handicapées moteurs par le sport.

En plus d'être un centre hospitalier, l'Institution nationale des Invalides est donc un espace de vie privilégié permettant aux pensionnaires, parfois hospitalisés pour une longue durée, de profiter d'un cadre intime et personnalisé.

Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Les blessés de guerre    Mer 23 Fév 2011 - 22:15

Une fois de plus Merci Philippe de mettre la lumière sur un sujet peu connu...

L'INI où vient de s'éteindre Lartéguy, se doit de demeurer à la pointe des technologies médicales, car les occupants ne sont hélas pas près de manquer...

Les guerres sans nom, en fournissent régulièrement
Revenir en haut Aller en bas
junker
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Les blessés de guerre    Dim 27 Mar 2011 - 9:19

Que deviennent nos grands handicapés suite aux bléssures de guerre ,car certains sont de trés grands invalides ,mais comment vivent-ils leur handicap ,et les soins intensifs ?ce milieu est assez fermé, car parler de nos blésses ,gène une partie de nos concitoyens, et pourtant eux ne sont pas dans la tombe et continuent à souffrir dans leurs chairs et dans leurs têtes mille maux, que sont-ils devenus.??
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Les blessés de guerre    Dim 27 Mar 2011 - 10:12

Junker, là tu rêves !

Parler de nos blessés, ne dérange personne, car on les ignore, tout simplement....

Plusieurs associations leur viennent en aide, les hôpitaux de la région parisienne sont parfaitement équipés, notre amie Marie pourrait en dire long sur le sujet !....

Mais nous savons que toute la médecine du monde, ne reconstruira jamais l'âme !..... Les blessures psychologiques, sont à mon avis plus difficiles à soigner que celles du corps....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les blessés de guerre    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les blessés de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: