CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le préfet Mancini pressenti pour devenir le prochain coordonnateur du renseignement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le préfet Mancini pressenti pour devenir le prochain coordonnateur du renseignement   Mar 22 Fév 2011 - 16:55


Le préfet Mancini pressenti pour devenir le prochain coordonnateur du renseignement
22 février 2011 – 16:48






L’actuel préfet de la Martinique, Ange Mancini, pourrait être nommé, lors du prochain Conseil des ministres, au poste de coordonnateur national du renseignement, laissé vacant depuis le départ de son premier titulaire, Bernard Bajolet, récemment désigné pour occuper la fonction d’ambassadeur de France en Afghanistan.

C’est donc à un ancien policier que devrait revenir la tâche de coordonner les activités des différents services de renseignement, dont la DCRI, née de la fusion de la DST et des Renseignements généraux, la DGSE, la DPSD et la Direction du Renseignement Militaire (DRM).

Né en 1944 dans les Alpes-Maritimes, fils d’un maçon italien, Ange Mancini, surnommé le « négociateur », a gravi un à un les échelons de la hiérarchie de la police nationale. Adjoint admininistratif contractuel à l’âge de 19 ans, il devient commissaire 10 ans plus tard.

En 1981, il est nommé directeur de la SRPJ d’Ajaccio, puis participe à la création, quatre ans plus tard, du RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion), l’unité d’élite de la police nationale qu’il a dirigée jusqu’en 1990 et avec laquelle il a pris part à l’arrestation des principaux membres du groupe terroriste d’extrême gauche Action Directe, qui s’étaient alors retranchés dans une ferme du Loiret, le 21 février 1987.

Par la suite, Ange Mancini a notamment occupé les fonctions de directeur du SRPJ de Versailles, l’un des plus importants de France, puis celles de sous-directeur des affaires criminelles de la Direction centrale de la police judicaire en 1993. Il devient ensuite directeur adjoint de la PJ deux ans plus tard.

Devenu préfet adjoint pour la sécurité auprès des préfets de la Corse-du-sud et de la Haute-Corse en 1999, il est versé dans la prefectorale en juin 2001. Un an plus tard, il est nommé préfet de la région Guyane, puis des Landes en 2006 avant d’être affecté en Martinique, où il a eu à gérer la crise sociale qui a paralysé l’île en 2009.

Revenir en haut Aller en bas
 
Le préfet Mancini pressenti pour devenir le prochain coordonnateur du renseignement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: