CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le pilote d’essais Jean Boulet s’est éteint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le pilote d’essais Jean Boulet s’est éteint   Jeu 17 Fév 2011 - 19:25

Le pilote d’essais Jean Boulet s’est éteint
17 février 2011 – 10:17







L’industrie aéronautique français doit beaucoup à Jean Boulet, décédé le 5 février à l’âge de 90 ans.

Polytechnicien, officier de l’armée de l’Air, breveté pilote de chasse aux Etats-Unis et, diplômé de l’Ecole nationale supérieure de l’aéronautique (Sup’Aero), Jean Boulet entre en 1947 à la Société nationale des constructions aéronautiques du sud-est (SNCASE), qui deviendra plus tard Sud Aviation, puis Aerospatiale.

Après avoir été le 7ème français à obtenir une licence de pilote d’hélicoptère aux Etats-Unis, Jean Boulet devient pilote d’essais en 1952 puis ingénieur d’essais cinq ans plus tard.

En 1953, il est le premier pilote français à s’éjecter d’un avion de combat à réaction, en l’occurrence d’un Mistral, un appareil dérivé du De Havilland Vampire britannique. Mais c’est surtout dans le domaines des voilures tournantes que Jean Boulet va s’illustrer, en prenant la direction des essais de la division hélicoptère de la SNCASE.

C’est ainsi qu’il va prendre une part active à une quinzaine de programmes emblématiques, en effectuant les premiers vols de la série des Alouette, Frelon, Super Frelon, Gazelle et Puma et en participant à la mise au point du premier hélicoptère à turbine.

Au cours de sa carrière de pilote d’essais, Jean Boulet a totalisé 9.000 heures de vol, dont 8.000 sur hélicoptère pour accumuler pas moins de 17 records internationaux concernant les voilures tournantes. Le 21 juin 1972, il avait ainsi battu le record d’altitude en volant à 12.440 mètres aux commandes d’un Lama.

Par ailleurs, Jean Boulet a réalisé les premiers vols d’hélicoptères en haute-montagne afin de venir au secours des alpinistes en difficulté.

Officier de la Légion d’Honneur, Jean Boulet avait reçu d’autres dinstinctions prestigieuses, dont la Grande Médaille de l’Aéro-Club de France et la « Pilot of the year award » de l’Helicopter Association of America.




UN GRAND PILOTE NOUS QUITTE ? ESPERONT QU'IL PUISSE VOLER AVEC LES ANGES /MB
Revenir en haut Aller en bas
 
Le pilote d’essais Jean Boulet s’est éteint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: