CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 conditions de vie des gendarmes mobiles

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: conditions de vie des gendarmes mobiles   Mer 16 Fév 2011 - 16:12


Des mesures pour améliorer les conditions de vie des gendarmes mobiles
16 février 2011 – 15:11

A la veille de l’hommage rendu par la Gendarmerie à 15 de ses militaires ayant perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions l’an passé, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, s’est rendu auprès des gendarmes mobiles de l’escadron 34/7 de Troyes, actuellement en mission à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).

Après l’épisode de la dissolution annoncée des escadrons de gendarmerie mobile (EGM) de Nantes et de Rennes, laquelle s’inscrit dans un processus de réduction des unités amorcé en 2010, le ministre de l’Intérieur s’est donc attaché à renouer les fils avec les moblots, qui vivent mal les récentes décisions les concernant alors que, dans le même temps, la place Beauvau a renoncé à fermer deux compagnies républicaines de sécurité (CRS) après un mouvement d’humeur des policiers.

Citation :
Ainsi, Brice Hortefeux a affirmé vouloir, « dans les prochains moins, s’impliquer personnellement pour l’amélioration (des) conditions de vie et de travail » des gendarmes mobiles.
Parmi les mesures annoncées, le ministre a évoqué une « nouvelle planification » de leur activité afin que les périodes d’indisponibilité soient prévues « beaucoup plus tôt » pour les militaires puissent être « plus présents dans (leurs) familles sans remettre en cause la qualité de (leur) engagement professionnel ». En outre, Brice Hortefeux a souhaité que leur « engagement inopiné » soit limité « au strict nécessaire », en particulier lors des week-ends.

Par ailleurs, le ministre a également promis « la prise en compte des temps de trajet dans le calcul des durées de service », ainsi qu’une « indemnité » de 30 euros par jour pour les missions de renforts saisonniers.

Enfin, en prenant l’exemple du Fort de Nogent où sont logés les militaires de l’EGM 34/7 et pour lequel 90.000 euros seront investi pour des travaux de rénovation, le locataire de l’Hôtel Beauvau a indiqué que « l’effort de mise aux normes (…) des cantonnements sera poursuivi ».

Revenir en haut Aller en bas
 
conditions de vie des gendarmes mobiles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Actualité qui n'a vraiment rien à voir avec les paras...!-
Sauter vers: