CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !

Aller en bas 
AuteurMessage
Charbonnier
Expert
Expert
Charbonnier


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyVen 4 Fév 2011 - 9:31

4.2.11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! par Lochaberaxe 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! 04.49
Projet de Loi

Bruno Le Roux, habituel pourfendeur du droit de posséder légalement une arme, s’en prend à ceux qu’il désigne comme des « fêlés de la gâchette » ; à noter que ce député PS de la tristement connue zone tribale de Seine Saint-Denis ne s’en est jamais pris avec autant de violence contre les voyous dont les familles constituent la base de son électorat. Bizarre, vous avez dit bizarre ?Bruno Le Roux, Député PS du « SaintDenistan » vient de « produire » une proposition de loi visant à restreindre de manière drastique l’accès de certaines armes (catégorie 1) aux tireurs, mais non content de faire en plus la déclaration suivante où il entre ouvertement en conflit avec les tireurs sportifs et les chasseurs :

« Mais bien souvent, ces personnes tout à fait responsables sont occultées, dans le débat public, par quelques « fêlés de la gâchette », ceux qui hantent nos forums, ceux qui m’adressent les messages les plus abominables – je ne vous les transmettrai pas, monsieur le ministre – qui nécessiterait des plaintes à répétition, ceux qui envoient des menaces. En restant convaincu que la possession d’une arme à feu doit demeurer un droit en France, en contribuant à faire voter ce texte ce soir, en reconnaissant la totale légitimité de ceux qui représentent les chasseurs et les autres utilisateurs légaux, en dotant la législation d’outils élaborés en concertation avec eux, j’ai le sentiment de faire reculer ces fêlés de la gâchette, ces fêlés des forums sur internet qui n’ont d’échanges que sur leurs armes à feu, très certainement parce qu’ils sont incapables de parler d’autre chose. »


Selon donc Bruno Le Roux, les tireurs licenciés et les chasseurs de France et de Navarre sont des « fêlés », qui seraient obnubilés par une seule chose, leurs armes, mais non seulement des malades mentaux incapables d’envisager tout autre processus de réflexion hormis leur passion maladive !


Les intéressés, à n’en pas douter, sauront agir en conséquence au moment de mettre leur bulletin de vote dans l’urne des prochaines élections... et se rappelleront pour mémoire que Bruno Le Roux, triste sire, n’était pas le seul à soutenir cette initiative qui consiste par le truchement d’un amendement liberticide à supprimer ni plus ni moins que toutes les armes de catégorie 1.


En effet, ce nouveau texte a été élaboré avec la complicité de deux députés UMP, Jean-Luc Warsmann Député des Ardennes, et Claude Bodin, député du Val d’Oise.Ce qui nous intéresserait maintenant, c’est de connaître les propositions de ces gens, et en particulier les déclarations de Bruno Leroux, sur les armes de guerre qui circulent de manière illégale dans les zones tribales du 9-3 par exemple !


Et il nous tarde encore plus d’entendre Bruno Leroux dénoncer ces « fêlés de la cité », ainsi que ces rappeurs « qui adressent des messages abominables qui nécessiteraient des dépôts de plainte en permanence », ces « fêlés de forums sur internet » qui appellent régulièrement à casser du « céfran », buter du flic et niquer la France.Mais dans mon for intérieur, une petite voix me dit que ce n’est pas demain que Bruno Leroux insultera ainsi ses électeurs...Source : Euro-Reconquista
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert
avatar


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyVen 4 Fév 2011 - 9:55

Il faudrait expliquer à ce Bruno Le Roux et ses compagnons de lutte, que les vrais "fêlés de la gachette" (quand ce ne sont encore que des armes de cette taille), se foutent de ses propositions à l'Assemblée Nationale, de ses études de salons...

Ils se procurent leur matériel en toute illégalité dans les pays de l'Est, ou les volent !.... Quant à la Loi, elle est le cadet de leur souci....
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: 11 Un député PS accuse les tireurs sportifs d'être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyVen 4 Fév 2011 - 18:34

Si il y a bien un fou en liberté ,c'est bien le Bruno Le Roux qui n'en est pas à sa première tentative envers les tireurs sportifs car faire du tir sportif ,c'est le parcours du combattant du point de vue paperasse,visite médicale,coffre-fort obligatoire ,sans oublier un casier judiciaire vierge .Qu'il en demande autant à toute la racaille et tous les voyous des cités de sa circonscription qui grace à leurs trafics de drogues peuvent se procurer à volonté des armes et des munitions ,pas cher,et sans autorisation préfectorale.Donc en tant que responsable de la section Paratir de Toulon ,il faut que je trouve dare-dare un asile d'aliénés pour nos vieux jours.
_____________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
parage joel
enregistré
enregistré
parage joel


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyDim 8 Mai 2011 - 9:49




Bonjour à tous,

Ce Monsieur Leroux ne doit pas savoir ce qu'est un tireur sportif!!!
nous sommes tous en légalité avec la loi et soumis à des contrôles sévères par les autorités.
Certains eux ne sont soumis à aucune contraintes,ils profitent de trafics différents pour s'acquérir des
armes en toutes illégalités et commettre des méfaits.
S'il y avait moins de social pour aider ces gens qui se disent Français que pour percevoir des allocations
et autrement nous insulter et salir notre nation, ils seraient moins nombreux en France.
Nous sommes avant tout des adultes responsable et avons une passion qui est le tir.
Il est sûr qu'il est plus facile de gérer des dossiers assis à un bureau que d'être sur le terrain
pour connaitre les vrais problèmes et les endiguer comme font nos gendarmes et policiers.

Amicalement à tous JP

QUI OSE VAINCRA







[b]
Revenir en haut Aller en bas
PAPIN Jean-Michel
enregistré
enregistré
PAPIN Jean-Michel


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyDim 8 Mai 2011 - 22:05

ENTIEREMENT D'ACCORD AVEC TOI
JM P
Revenir en haut Aller en bas
Michel CAVET
Pro !
Pro !
Michel CAVET


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyLun 9 Mai 2011 - 11:57

En attendant, le sinistre Bruno Leroux, a introduit un projet de réforme de la réglementation sur les armes depuis rès d'un an, ce projet a été renvoyé suite aux démarches des tireurs, des chasseurs, notamment et principalement suite à l'intervention d'une association de tireurs, chasseurs et autres détenteurs, l'UMPACT.
Suite aux différents mots d'ordre de cette association, des centaines de tireurs de chasseurs ont écrit à leurs députés lorsque c'était en débat à l'assemblée nationale, puis saisis les sénateurs pour leur expliquer le problème et l'attitude fasciste de ce député d'opérette anti-armes, anti-chasse, autrement dit anti-français, et demander le renvoi de cette loi devant l'assemblée. Je suis du mombre de ces "réacs". Le combat a porté ses fruits, le texte a été revu, pas encore comme on le souhaiterais, mais une grande avancée grâce au sénateur Poniatowsky. Un nom qui parle chez les parachutistes

Je vous place le document relatif au dernier projet en date( problème avec slideshare...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Michel CAVET
Pro !
Pro !
Michel CAVET


11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! EmptyLun 9 Mai 2011 - 12:09

Voici en bleu le dernier communiqué de l'UMPACT qui résume la situation après les interventions notamment la dernière auprès du ministre de l'intérieur



Vous pourrez constater que les initiatives conseillées, défendues par l'UNPACT ont porté leurs fruits, tout n'est pas fini, mais maintenant si les chasseurs et tireurs participent aux débats, les chances de sauvegarde de nos intérêts sont en bien meilleures mains.

Souhaitons qu'il en soit de même pour la réforme de piégeage que certains réclament dans le seul but de scalper le piégeage. mais ceci est un autre sujet qu'il faudra également suivre.


L'UNPACT au ministère de l'Intérieur
Une délégation de l'UNPACT (le président, V. Houette, le secrétaire, G. Proffit, A.-F. Gheerbrant et Ph. Dumortier, membres du CA de l'UNPACT) a été reçue par le conseiller juridique du ministre de l'Intérieur ce jeudi 28 avril à 16 H 30...

Monsieur Laurent Marcadier nous a consacré un peu plus d'une heure pour cette première rencontre, laquelle, nous le savons à présent, n'était que le prélude de nombreuses réunions de travail à venir.

L'UNPACT a présenté l'ensemble de ses éléments de réflexion et explicité de façon détaillée ses positions par rapport aux différents textes en cours d'examen, en insistant au passage sur le caractère apolitique de notre association et son entière liberté vis-à-vis des partis, nos adhérents présentant la même diversité politique que la moyenne des Français.

La capacité à apporter un avis technique, les documents et dossiers technico-juridiques que nous avons fournis ou qui sont présents sur notre site ont été accueillis avec beaucoup d'intérêt, la compétence et la représentativité de l'UNPACT sont désormais formellement reconnues.

Il nous a été confirmé que l'UNPACT sera appelée à participer aux séances de travail à venir sur le sujet et que nos dossiers seront pris en considération avec beaucoup d'attention.

Monsieur Marcadier nous a affirmé que l'objectif du gouvernement est d'aboutir à une législation claire, lisible, stable et respectueuse de la directive européenne. Note au passage : les résultats des travaux de la commission Molle appartiennent désormais au passé.

Les textes actuels sont en attente de passer à l'ordre du jour pour la PPL 2929 votée à l'Assemblée nationale le 25 janvier et en Commission des lois pour la proposition 10-369 du sénateur Poniatowski. Il y a une forte probabilité qu'ils ne passent pas en séance avant la fin de la session parlementaire en cours (fin juin 2011). L'UNPACT regrette que l'agenda du Sénat ne permette pas l'inscription de ces textes à l'ordre du jour des séances au cours de la session actuelle.

Pour cette raison et pour éviter le paiement d'amendes à la Commission européenne, des décrets sont en cours de rédaction pour effectuer une transcription de la directive européenne en droit français sans même attendre le vote d'une loi.

Ultérieurement, après le vote d'une loi, d'autres décrets d'application viendront compléter la loi. Tout ce travail nécessitera notre contribution et nous serons partie prenante de ces réflexions.

Monsieur Marcadier nous a par ailleurs vivement conseillé de prendre contact avec le ministre de la Défense et avec son homologue de ce ministère qui travaille en parallèle avec lui sur le dossier.

L'omission du ministère de la Défense dans la réponse que nous avait faite l'Elysée est un simple oubli, le texte à venir sera bien partie intégrante du code de la Défense, et c'est bien le ministre Gérard Longuet qui représentera le gouvernement lors des séances de lecture et d'adoption de la loi au Sénat comme à l'Assemblée nationale.

Nous devons également rencontrer prochainement le sénateur Poniatowski pour évoquer avec lui nos remarques par rapport à la proposition N°369.

En synthèse, nous avons repris la liste des sept préoccupations majeures de l'UNPACT :

1- Que de vrais chasseurs, tireurs et collectionneurs soient associés à la réflexion et au travail préparatoire des lois et décrets ;
2- que les propriétaires d’armes français soient autant respectés que leurs homologues européens ;
3- qu’on ne « fabrique pas des délinquants » à travers un volet pénal trop zélé ;
4- que la loi soit lisible, précise et stable ;
5- que la notion de calibre ne soit pas utilisée de façon arbitraire pour diaboliser certaines armes en vue de leur interdiction ;
6- qu’on abandonne la notion sibylline et absurde de « dangerosité », pour ne pas laisser le champ libre à l’interdiction progressive de toutes les armes ;
7- que le droit de propriété soit durablement respecté, sans menaces de confiscation ni de spoliation.

Nous avons rappelé à Monsieur Marcadier que nous avions un devoir de restitution et de transparence à l'égard de nos adhérents. Notre interlocuteur n'a vu aucun inconvénient à ce que nous fassions un compte-rendu exhaustif de nos échanges.



Le drame est la division chez les tireurs, les chasseurs.
Maintenant que la réaction est lancée, certaines associations veulent récupérer pour leur propre compte le travail des autres, c'est ainsi que CPNT côté chasse tente de récupérer cette action défensive, que chez les tireurs, le Comité Guillaume Tell tente la même chose sous la conduite d'un professionnel expert en lobying Thierry Coste, qui veut faire du pognon sur l'affaire, comme quoi toute méthode est bonne....

C'est écœurant de voir des politiques vouloir faire récupération d'une action des tireurs, chasseurs et collectionneurs, une action menée contre d'autres politiques bolcheviques anti-tout.
En un mot on nous prend pour des c..s !

Alors, que nous soyons, tireurs, chasseurs, collectionneurs, ou tout simplement amateur, restons groupir !


Dernière information :


http://www.armes-ufa.org/spip.php?article770

Contre proposition Poniatowsky à télécharger


Proposition Ponia
Revenir en haut Aller en bas
http://www.papysauvage.fr/index.html
Contenu sponsorisé




11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty
MessageSujet: Re: 11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !   11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
11Un député PS accuse les tireurs sportifs d’être des fous !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: RECORDS SPORTIFS PARAS - PARATIR :: PARATIR et TIR SPORTIF-
Sauter vers: