CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Afghanistan : Un char AMX-10 RC déclenche l’explosion d’une bombe artisanale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Afghanistan : Un char AMX-10 RC déclenche l’explosion d’une bombe artisanale   Mer 2 Fév 2011 - 17:55


Afghanistan : Un char AMX-10 RC déclenche l’explosion d’une bombe artisanale
1 février 2011 – 20:36






Une compagnie et l’escadron blindé du battle group Richelieu, principalement armé par le 2ème Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) ont participé, les 25 et 26 janvier derniers, à l’opération Koumac consistant à mener une reconnaissance dans la vallée de Bedraou, en Kapisa, avec le kandak 24 (bataillon) de l’armée nationale afghane, accompagné par ses instructeurs français du dispositif OMLT (Opertational Mentoring Liaison Team).

Au deuxième jour de cette mission, et après avoir fouillé plusieurs site et rencontré la population civile, une section française a été prise sous le feu des insurgés alors qu’elle était en train de visiter une maison suspecte dans les environs du village de Shatoray. L’accrochage s’est terminé suite à une riposte précise et rapide, sans dégâts pour la coalition.

Quelques heures plus tard, c’est le kandak 24 qui est à son tour accroché à l’arme lourde par les insurgés, toujours à proximité de Shatoray. Là encore, la riposte immédiate a pu mettre un terme à l’attaque.

Mais c’est à la fin de cette opération qu’un char AMX-10 RC a été victime d’un engin explosif improvisé, l’arme de prédilection des insurgés. Selon l’Etat-major des armées, les 4 hommes de l’équipage du blindé ont été « très légèrement blessés ». Toutefois, ils ont cependant été évacués par hélicoptère vers l’hôpital militaire français de Kaboul.

L’escadron blindé du battle group Richelieu est fourni par le Régiment d’Infanterie Chars de Marine (RICM) de Poitiers, pendant que les véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI) sont mis en oeuvres par le 92ème RI de Clermont-Ferrand. Les marsouins du 2ème RIMa sont épaulés par les bigors du 11ème Régiment d’Artillerie de Marine (RAMa), les sapeurs du 6ème Régiment du Génie et une section du 132ème bataillon cynophile de l’armée de Terre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan : Un char AMX-10 RC déclenche l’explosion d’une bombe artisanale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: