CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « La France ne prendra pas l'initiative d'une intervention militaire en Côte d’Ivoire »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: « La France ne prendra pas l'initiative d'une intervention militaire en Côte d’Ivoire »   Mar 11 Jan 2011 - 21:34

defense.gouv.fr Mise à jour :07/01/2011 - Auteur : NM a écrit :

Citation :
Aide aux ressortissants français et soutien à la mission de l’Onu : le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants, a rappelé le rôle des forces françaises présentes en Côte d’Ivoire. Un cadre de « non-ingérence » souligné par le chef de l’Etat lors de ses vœux aux armées.



« Les soldats de la France n'ont pas vocation à s'ingérer dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire », a déclaré le Président de la République, Nicolas Sarkozy, à l’occasion de ses vœux aux forces armées. Cela signifie que « la France ne prendra pas l'initiative d'une intervention militaire », avait précisé Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de la Défense et des Anciens combattants, le matin même sur Europe 1. « La Cédéao (la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest), c'est-à-dire les voisins de la Côte d'Ivoire, y réfléchissent. Je pense que c'est aux Africains de décider ».

La France possède une force militaire en Côte d'Ivoire : la force Licorne, stationnée à Abidjan, qui compte 843 militaires. Sa « première préoccupation » est aujourd’hui de protéger les ressortissants français, a souligné le chef de l’Etat.

Créée par le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2004, la force Licorne a également pour mission de maintenir la paix dans le pays et de soutenir l'Onuci.

Composée d’environ 8 000 hommes (dont 10 français), la mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire veille au soutien de l'organisation d’élections, contrôle l'application du cessez-le-feu et aide notamment le gouvernement de réconciliation nationale. « Nos troupes ne sont là-bas que dans le cadre des Nations unies , a précisé Alain Juppé. Le seul cas évidemment où nous interviendrions, c'est si nos nationaux - ils sont nombreux, plus de 15.000 - étaient menacés de quelque manière que ce soit . »

Si aucune intervention n’est prévue actuellement, la France n’en soutient pas moins le résultat des élections. « Le choix du peuple ivoirien s'est clairement exprimé », a déclaré le président de la République, ajoutant que « nul n'a le droit de bafouer la décision du peuple ivoirien ». La communauté internationale reconnaît la légitimité de l’élection d’Alassane Dramane Ouattara à la présidence de la Côte d’Ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
 
« La France ne prendra pas l'initiative d'une intervention militaire en Côte d’Ivoire »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: