CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 http://www.hotel-marine-paris.org/component/petitions/?view=petition&id=34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: http://www.hotel-marine-paris.org/component/petitions/?view=petition&id=34   Mar 11 Jan 2011 - 20:22

opex360.com 10 janvier 2011 – 18:21 a écrit :

Citation :
Le 9 janvier, aux environs de 14 heures, un homme âgé de 63 ans a tiré avec un fusil de chasse de marque Beretta sur cinq personnes, dont un enfant, qui se trouvaient dans une laverie du quartier des Tourettes, à Bayonne.

L’une des personnes touchées par le tireur, apparemment sous l’emprise de l’alcool, a été mortellement blessée au foie. Il s’agissait d’un jeune militaire de 25 ans, originaire du Var et appartenant au 1er Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa), venu dans cette laverie pour y nettoyer ses uniformes. Un autre homme de 31 ans, également gravement atteint, serait hors de danger.

Maîtrisé par un jeune homme qui se trouvait sur les lieux et qui a été également touché, le meutrier présumé a été placé en garde à vue. Selon le Parquet de Bayonne, il a affirmé avoir réagi à ce qu’il a cru être une agression contre une femme. Une alcoolémie de 1,96 mg/litre d’air expiré a été constatée.

L’auteur des coups de feu devrait être déféré devant la justice dès demain avec un mandat de dépôt à la clé. D’après Mme le procureur de la République de Bayonne, Anne Kayanakis, « il est trop tôt pour se prononcer sur son état psychiatrique ».

Mes pensées les plus fortes et les plus sincères se joignent à toutes celles qui, en ce moment même, vont à la famille et aux proches de ce militaire décédé. Je partage leur peine et m'associe à leur tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
 
http://www.hotel-marine-paris.org/component/petitions/?view=petition&id=34
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: 1er R.P.I.M.a - Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: