CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Répondre au sujetPartagez
 

 Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement Empty
MessageSujet: Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement   Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement EmptyMer 29 Déc 2010 - 19:09

« A l'Elysée, on reste prudent sur la libération des otages de France 3 |
29.12.2010



Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement 67410410



Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement
Aujourd'hui, cela fait un an, jour pour jour, que Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière ont été enlevés avec leurs trois accompagnateurs afghans, au nord-est de Kaboul. Le 29 décembre 2009, personne ne pensait que nous aurions besoin de nous mobiliser, un an plus tard. Personne ne s'attendait à un tel enlisement de la situation.



Aujourd'hui, il est temps de secouer l'opinion publique et le gouvernement. Pourquoi est-ce aussi long ? Pourquoi les négociations paraissent si lentes ? Pourquoi les autorités afghanes ont-elles l'air de ne pas lever le petit doigt pour les otages français ?



Ce matin, avant le lever du jour, nous avons projeté les visages de Hervé et Stéphane sur l'Arc-de-Triomphe. J'espère que les images vont largement circuler. Il faut se mobiliser davantage pour eux. Il ne faut surtout pas les oublier au fil du temps. Et puis, cette projection sur l'un des symboles de la France s'adresse aussi aux autorités, au gouvernement. Vous dites faire tout votre possible. Et bien, visiblement, cela ne suffit pas. Il faut faire plus encore.


Il y a un an, ces deux reporters expérimentés et leurs trois accompagnateurs afghans étaient kidnappés par un groupe armé. Ils accomplissaient leur travail d'information. Aujourd'hui, l'inquiétude se mèle à la colère face à cette prise d'otage interminable. En projetant leurs visages sur l'Arc de Triomphe, nous souhaitons rappeler aux autorités françaises que les promesses d'une libération prochaine ne nous suffisent plus. Au Président Nicolas Sarkozy de faire du sort des deux journalistes une priorité nationale.

Avec le soutien de la presse quotidienne française, nationale et régionale, une campagne pour la libération des deux journalistes paraît dans les éditions du mercredi 29 décembre d'une quinzaine de titres hexagonaux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Otages en Afghanistan : il faut secouer l'opinion publique et le gouvernement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thème "par défaut"
» Kunar (Afghanistan)
» votre opinion personnelle gendarmes
» Quand faut-il s'inquiéter pour le poids?
» Faut-il manger les animaux - Jonathan Safran Foer

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: Actualité instantanée :: Coup de gueule envers nos chers politiciens-
Répondre au sujetSauter vers: