CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les légionnaires passent à l’action

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rasura
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Les légionnaires passent à l’action   Mar 21 Déc 2010 - 11:52

Les légionnaires
passent à l’action


Pons Frédéric


16 décembre
2010


Valeurs
Actuelles


Il a une gueule, de l’énergie, un
passé et des idées. Président de la Société d’entraide des membres de la Légion
d’honneur (SEMLH), le général Hervé Gobilliard a décrété la mobilisation
générale de ses 60 000 sociétaires, des personnalités distinguées par “la Rouge”
pour leur mérite et leur action.


L’objectif est ambitieux :
développer les actions d’entraide pour aider la société à progresser. Issu des
paras (il commanda le prestigieux 1er régiment de hussards parachutistes de
Tarbes), le général Gobilliard a lancé l’opération avec la détermination qui l’a
rendu célèbre, le 27 mai 1995, à Sarajevo : c’est lui qui ordonna l’assaut du
pont de Vrbanja contre des miliciens serbes, action qui lava l’honneur des
soldats français (au prix de deux marsouins tués).


Cette fois, il mobilise son “armée”
de volontaires dans le cadre de la campagne baptisée “L’honneur en action”,
déclenchée le 7 décembre dernier : « Je suis convaincu que nos 60 000 membres
attendent un nouvel élan, une réoxygénation, du sens à donner à notre action,
dit-il. Notre décoration est une étape, pas une fin. Ce n’est pas une simple
consécration mais une ardente obligation à continuer d’agir.
»


“L’honneur en action” veut
mobiliser les légionnaires autour de projets concrets “pour faire avancer la
société”. « Ne pas rester silencieux ou inerte devant les problèmes ou les
mutations difficiles de notre société », insiste le général. Ouverte en mars
dernier, la boîte à idées a permis le dépôt de près de 150 projets, étudiés et
validés par un comité de sélection présidé par Xavier Emmanuelli, ancien
ministre et ancien président de Médecins sans
frontières.


La sélection finale a retenu trente
projets pour l’année 2011. Ils concernent une quinzaine de départements en
métropole, La Réunion et même le Brésil. Le financement est raisonnable : 70 000
euros, apportés par la SEMLH et de généreux donateurs. « Nous comptons huit
projets à 5 000 euros, budget plafond, et sept qui ne coûteront rien », se
réjouit le général.


Les thèmes de cette première
édition sont très divers. Ils traduisent le sens du concret des légionnaires :
parrainer un jeune au concours de meilleur ouvrier de France ; aider des
demandeurs d’emploi, de la rédaction du CV à leur suivi dans l’exécution ;
s’occuper de détenus sortant de prison ; mettre des hébergements gracieux à la
disposition des étudiants ; récompenser un jeune pour son comportement civique ;
promouvoir la lecture par la gratuité des livres ; aider à l’insertion
professionnelle de jeunes apprentis…


« Les idées ne manquent pas, sourit
le général. Notre banque de projets est d’ores et déjà à la disposition de tous.
» Chacun pourra l’utiliser pour s’en inspirer et améliorer son propre projet
mais les volontaires, souvent habitués aux responsabilités et à la prise de
décision, savent que chacun doit formaliser son projet, en évaluer la
faisabilité, fixer les conditions logistiques ou humaines et les délais : « La
démarche de ceux qui s’engagent est volontariste, déterminée.
»


L’autre objectif du général est de
redonner une visibilité à cette vénérable Société d’entraide des membres de la
Légion d’honneur, un peu assoupie au fil des années. La mobilisation concerne
les 130 sections françaises et les 59 sections étrangères, dans 53 pays. Le
général Gobilliard revient d’ailleurs d’Asie, où il vient d’ouvrir des sections
nouvelles au Laos et au Cambodge. « Nous voulons mieux faire connaître la SEMLH,
la rendre plus attractive afin que les légionnaires non sociétaires aient envie
de nous rejoindre. »


Le chantier est immense. L’ordre de la Légion d’honneur compte au total 92 766 titulaires français. Le général Gobilliard et son avant-garde de volontaires sont prêts à tous les recruter pour
les mobiliser au service de “l’honneur en action” : « La nation a reconnu que
nous avions fait un peu plus que les autres. Elle nous demande d’en faire encore
plus. Si nous nous arrêtions là, quel serait le sens de notre Ordre ?
»


Sur Internet :
www.lhonneurenaction.
fr
Revenir en haut Aller en bas
 
Les légionnaires passent à l’action
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: