CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué

Aller en bas 
AuteurMessage
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty
MessageSujet: la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué   la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué EmptySam 27 Nov 2010 - 11:46

Communiqué de l'ASAF du 25 novembre 2010


Vendredi, 26 Novembre 2010 14:36

la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Logoasaf
A l'occasion de la célébration du 92ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918, deux présidents d'association d'anciens combattants - la FNACA d'une part et l'UFAC d'autre part - ont exprimé ou cautionné des textes qui constituent une véritable offense à cette journée d'hommage, instant privilégié d'unité et de fierté nationales.



Comment accepter en effet que le président d'une association d'anciens combattants d'Algérie, la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions entre des représentants français et du FLN et dont la décision de cessez le feu a été immédiatement reniée par les Algériens eux-mêmes, soit assimilée à l'armistice de la Grande Guerre qui, certes, marquait la fin du conflit mais surtout la victoire des Alliés sur l'Allemagne ?

Comment imaginer que le 19 mars, qui marque avant tout le début d'enlèvements massifs, de tortures atroces et le massacre de dizaines de milliers de civils français et algériens, de soldats et de harkis par le FLN, puisse constituer la date de la réconciliation entre la France et l'Algérie ; un tel choix constituerait un véritable déni de mémoire et d'honneur ?

Cette date n'a de sens que pour des dirigeants associatifs politiquement engagés.
Il est difficile de croire que les adhérents de cette association qui se veut représentative, soutiennent une telle proposition dont l'objectif réel est en fait, de prendre date médiatiquement dans la perspective du 50ème anniversaire de l'indépendance de l'Algérie célébrée le 3 juillet 2012.



Comment croire ensuite que le texte élaboré par la Commission Permanente Civisme et Mémoire de l'UFAC et unanimement avalisé par son Bureau National, mentionne que maintenant, l'association «s'opposait à tout recours aux armes» pour le règlement des conflits ?

Là encore, comment imaginer que d'anciens soldats cautionnent un discours rejetant, quand les circonstances l'exigent, le recours aux armes ?
Doit-on laisser les plus faibles se faire massacrer sans chercher à les défendre notamment par la force des armes ? Fallait-il laisser Hitler conquérir le monde ?

De tels propos ne peuvent être tenus que par des démagogues irresponsables, aveuglés par des considérations et des calculs bien éloignés de l'intérêt national.
Ils constituent cependant une injure envers les Français morts hier pour la Patrie les armes à la main et une trahison pour nos soldats engagés aujourd'hui en Afrique, au Liban, au Kosovo et en Afghanistan.



Face à ces déclarations, l'ASAF souhaite qu'une réponse claire et ferme soit adressée par les dirigeants de notre pays.

Elle demande, à l'occasion des cérémonies du 5 décembre que l'Etat rappelle que cette date est la seule journée d'hommage national aux morts de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie et annonce que, dorénavant, aucun de ses représentants, civils ou militaires, ne participera aux éventuelles cérémonies organisées par d'autres associations le 19 mars.

Elle demande aussi que le caractère sacré du 11 novembre ne soit plus dévoyé.
Cette date doit signifier sans équivoque la reconnaissance unanime de la nation au devoir accompli par une génération de Français qui a porté avec honneur les armes de la France au prix du plus lourd impôt du sang de son histoire.


L'ASAF dont la devise est « mémoire et vérité » veillera à ce que l'histoire, notamment militaire, ne soit pas instrumentalisée ou détournée au profit d'intérêts particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert
avatar


la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty
MessageSujet: Re: la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué   la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué EmptySam 27 Nov 2010 - 12:18

FNACA et UFAC : mêmes combats.... Les champions de la démagogie !

Mais aussi des parasites qui distilent dans des esprits parfois naïfs des contre-vérités, des mensonges ! Espérons que nos gouverants ne se laisseront pas pièger par souci "électoraliste"....

Le 11 Novembre est, et doit rester le Jour du Souvenir de la Grandre Guerre !

Si on devait y associer la Mémoire de Combattants disparus, alors que ce soit Tous les Combattants, de quelque conflit que ce soit, hier, aujourd'hui et hélas demain !....

Le 19 Mars est le souvenir d'une défaite en salon, il n'y a pas de quoi sortir les fanions !
Revenir en haut Aller en bas
Fombecto
Expert
Expert
Fombecto


la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty
MessageSujet: Re: la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué   la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué EmptySam 27 Nov 2010 - 16:12

Citation :

Le 19 Mars est le souvenir d'une défaite en salon, il n'y a pas de quoi sortir les fanions !
La HONTE!
Bien dit Lothy!
Merci à l'ASAF et tout son staff d'être vigilant, entre autre à notre camarade Claude Millet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty
MessageSujet: Re: la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué   la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué EmptySam 27 Nov 2010 - 16:41


Citation :
Le 11 Novembre est, et doit rester le Jour du Souvenir de la Grandre Guerre !

Si on devait y associer la Mémoire de Combattants disparus, alors que ce soit Tous les Combattants, de quelque conflit que ce soit, hier, aujourd'hui et hélas demain !....

Le 19 Mars est le souvenir d'une défaite en salon, il n'y a pas de quoi sortir les fanions !

Nous allont tout de meme pas baisser notre pantalon , il est vrai que c'est monnaie courante ? des soumis et parjures sans aucuns complexes et valeurs patriotiques .
Honte a vous bandes de mecreants et degeneres .
MB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty
MessageSujet: Re: la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué   la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la FNACA, ait profité de cette date pour proposer au Président de la République que le 19 mars 1962, date de la fin des discussions - Comuniqué
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: Notre Monde associatif :: ASAF - Association Soutien à l'Armée Française-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: