CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe MULLER
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 19:25

lundi 15 novembre 2010

L'auteur présumé d'un important vol d'armes, commis en octobre dernier, a ouvert le feu dimanche matin sur les gendarmes du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) venus l'interpeller.

Suite à une enquête menée par la SR de Bourges, concernant un vol d'armes important, 25 gendarmes du GIGN sont intervenus dimanche matin dans la zone industrielle de Dijon.

Un jeune homme dangereux et armé, soupçonné d'avoir volé en octobre dernier une vingtaine d'armes à feu ainsi qu'un lot important de munitions (14 armes de poing, 4 carabines, 1 fusil, 3050 cartouches...), passait la nuit dans un hôtel.

La scène s'est déroulée vers 06 heures du matin. Au moment où les militaires du GIGN pénètrent dans la chambre de l'individu, particulièrement déterminé et dangereux, celui-ci tire à plusieurs reprises dans leur direction. Plusieurs projectiles touchent le bouclier derrière lequel l'équipe d'assaut progresse. Les gendarmes du GIGN réussissent rapidement à le maîtriser, sans qu'il n'y ait de blessés.

Celui-ci est immédiatement placé en garde à vue. Un premier suspect, âgé de 18 ans, avait été interpellé en Côte -d'Or le 05 novembre dernier.

Sources : GIGN

Credits photo : GIGN

Contact : GIGN
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 19:52

J'espère qu'il va rester au trou celui-là, à moins qu'un de nos Chers Magistrats, ne lui trouve les éternelles circonstances atténuantes....

Avec un tel arsenal, que comptait faire cet individu, probablement pas aller à la chasse aux canards !
Revenir en haut Aller en bas
vvdd66
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 20:18

comme il y a de forte chance que ce soit un "suédois" sinon ils auraient donner son prénom dans 3 mois il sera dehors
Revenir en haut Aller en bas
http://sacree-soiree-11.frenchboard.com/index.htm
Arcimboldo_56
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 21:18

Sources : GIGN

Credits photo : GIGN

Contact : GIGN

Le lien et les photos de l'ancien lycéen de 20 ans qui avait raté son bac !

Où peut-on les trouver ?

Cela serait très intéressant, n'est-ce pas VVDD66 ?

;o)))))
Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 22:06

Si la Gendarmerie en a d'autres à "loger" il est peut-être bon pour elle que le nom de l'individu demeure encore inconnu !....

Nous le saurons un de ces jours.... Un "Suedois" probablement !.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pérignon
Expert
Expert
avatar


MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 23:07

Citation :

Dijon. Coups de feu sur les gendarmes du GIGN dans un hôtel de la ville.
Le jeune homme qui a tiré dimanche sur les gendarmes est un ancien lycéen dijonnais. Il avait un complice, interpellé à Jouey.

Nous relations, dans nos éditions d’hier, l’interpellation, par une équipe d’assaut de gendarmes du GIGN, d’un jeune homme âgé de 19 ans, dans sa chambre de l’hôtel Les Balladins, au cœur du Village Auto, dans la zone industrielle Nord de Dijon. L’homme avait ouvert le feu sur les gendarmes venus l’interpeller, sans faire de blessé.Hier, Eric Lallement, procureur de la République, le colonel Janus, commandant le groupement de gendarmerie de la Côte-d’Or, et le lieutenant-colonel Hans, commandant la section de recherches de Dijon, en ont dit un peu plus sur l’intervention et les motifs de l’interpellation. Sans révéler l’identité du tireur, « pour les besoins de l’enquête ».
Huit tirs sur les gendarmes L’on a d’abord appris que l’homme avait fait feu à 8 reprises sur les gendarmes. Trois balles se sont logées dans le bouclier protégeant le groupe d’assaut. Les hommes du GIGN ont tiré une seule fois, un tir qui n’était pas destiné à atteindre la cible mais à la désorienter. L’enquête avait débuté lorsque, au cours de la nuit du 20 au 21 octobre, deux hommes avaient littéralement détruit un stand de tir à Châteauroux avec une pelle mécanique, pour s’emparer de 13 armes de poing, de deux fusils et de munitions. L’affaire était sérieuse, et les gendarmes de la section de recherches de Bourges avaient été saisis.Les deux hommes avaient commis ensuite plusieurs agressions violentes, et les gendarmes avaient fini par identifier les deux voleurs d’armes : deux amis, âgés de 19 et 20 ans, domiciliés l’un à La Châtre, dans le Berry, l’autre à Dijon. Deux jeunes qui s’étaient rencontrés dans un lycée dijonnais au sein duquel ils avaient tous deux manqué leur baccalauréat. A force d’écoute, de filatures, d’auditions de proches, les gendarmes savaient que, dans leur escalade d’apprentis malfaiteurs, s’entraînant l’un l’autre, mus par une sorte de jusqu’au-boutisme, les deux jeunes gens étaient devenus dangereux.
Arrestation près d’Arnay-le-DucLe premier avait été interpellé discrètement et sans coup férir à Jouey, près d’Arnay-le-Duc, le 5 novembre. Le second courait toujours, mais les enquêteurs savaient qu’il se trouvait dans la région dijonnaise. Tous les membres des forces de l’ordre avaient sa photo dans leurs véhicules de patrouille, et savaient que le jeune homme était dangereux et armé. Le week-end dernier, il a été repéré par une patrouille de police au centre-ville de Dijon, puis suivi jusqu’à l’hôtel de la zone cap nord. Le GIGN a été alerté. A 6 heures du matin, dimanche, il était interpellé, dans les conditions que l’on sait. Plusieurs armes chargées ont été retrouvées sous son lit, et d’autres encore dans sa voiture.Hier, les gendarmes et le procureur se sont félicités de la coopération avec les policiers. Le tireur a été incarcéré, et sera prochainement, transféré dans le Cher, où le juge d’instruction de Châteauroux s’apprête à l’entendre.
Source : Le Bien Public

Charmant jeune homme ! Dehors dans 3 mois, tout de même peu probable, parce qu' il y a eu tentative d'homicide volontaire sur des gendarmes, il risque donc théoriquement perpète, alors même avec un juge gauchiste, un avocat marron et deux faux témoins, il va avoir un peu de mal ! D'autant qu'il va devoir s'expliquer sur ses exploits antérieurs (casse du stand de tir, braquages etc.), ce qui ne va pas arranger ses bidons !





Revenir en haut Aller en bas
en archive
Expert
Expert



MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   Mar 16 Nov 2010 - 23:36

Beau boulot, les Ptits Gars !

Entre ce qu'il prendra, à partager avec son complice, et ce qu'il purgera, il y a une sérieuse différence !

Avec les remises de peine, s'il fait 5 ans, ce sera merveilleux ! Il y a tentative d'homicide, mais Dieu merci, pas de casse.... Quant aux braquages de dépots d'armes, je ne sais pas combien cela coute, mais perpète, j'en doute ! Hélas.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il ouvre le feu sur les gendarmes du GIGN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: ACTUALITES DIVERS :: VEILLE ACTUALITE MILITAIRE-
Sauter vers: