CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bertrand
Pro !
Pro !
Bertrand


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptySam 27 Avr 2013 - 16:15

RGP a écrit:
Tous ces cercueils méritent de rejoindre notre hommage privilégié aux morts d'AFN...à toi de jouer Bertrand!

sacco83 a écrit:

Hello les amis, la belle faucheuse m'a donné un sursis (de justesse)
Plusieurs d'entre nous s’inquiétaient de ton absence, maintenant je crois comprendre...

Bonjour RGP,

Voir post: LE DEVOIR DE MEMOIRE sur le sujet!

Salut l'ami Lulu, ménage-toi...
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
SACCO83


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: ELITE   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptySam 27 Avr 2013 - 22:44

Ttout d'abord merci à tous pour votre accueil. ça fait chaud au coeur !!

Mes amis ne vous disputez pas. L'héroisme peut emprunter n'importe quel uniforme. Bien sûr nous avons la fierté de nos unités qui a été payée par le prix du sang. Mais tous nous sommes des camarades de combat. La rafale qui couchait un para ou un commando ou même un humble biffin était la même. Ceux qui s'en sont tiré indemnes physiquement, ne s'en sont pas tirés indemnes psychiquement. Tous méritent notre affection sans partage.
Soyez des frères d'armes !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyDim 28 Avr 2013 - 15:49



Heureux de te revoir Sacco
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: La D.B.F.M    La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 18:46

Content de voir que tout est rentré dans l'ordre surtout sur un forum ,ou quelque soit notre appartenance à une unité ou à une autre ,nous menons tous le même combat et nous avons tous les même valeurs . Mon petit coup de gueule était dûe au fait que j'ai eu deux de mes meilleurs copains tués dans le secteur de la frontière Marocaine ce qui explique ma réaction . Quand à l'épisode du Putsch ,chacun et chaque Unité ont fait selon leur âme et concience et ses convictions et il est évident que les Unités qui y ont participé (comme moi) ont été considéré comme des Parias ,ainsi va l'histoire et pour ma part comme chantait Edit Piaf : Je ne regrette rien .
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re...   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 19:37

En ce qui concerne le putsch je peux affirmer que si la DBFM n'a pas basculé c'est uniquement parce que les appelés se foutaient de l'Algérie Française. Ils ne pensaient qu'à une chose: la quille et ça peut se comprendre.
Lorsque Salan (par l'intermédiaire du L.V. Guillaume) a demandé au C.V. Roure qui commandait la DBFM s'il se joignait au putsch, Roure a fait la tournée des popotes pour avoir le point de vue des commandants de compagnie. Les cadres étaient partants mais pas les appelés. Roure a donc adopté une position mi-figue, mi-raisin en disant que la DBFM continuerait à poursuivre la mission qui lui avait été confiée, à savoir défendre la frontière algéro-marocaine contre toute intrusion rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: La D.B.F.M.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 20:01

Tout à fait d'accord ,sauf que "la mentalité" n'était pas partout la même ! les régiments Paras ayant participés au Putsch étaient en dehors du 1er REP presque TOUS des R C P ,régiments composés en majorité d'appelés ,1er RCP 'le mien " ,le 14 ème RCP et le 18 ème RCP ,le 9 ème RCP en opération n'ayant pas eu le temps de rejoindre Alger à temps et des commandos de l'air avec forte proportion d'appelés . Différence entre les appelés Paras et les autres ,l'Esprit Para ,confiance absolue en nos Chefs ,et en plus : l'Esprit Para et nous ne passions pas notre temps contrairement aux autre appelés à " Gueuler : la quille bordel . J'ai d'ailleur écrit un article sur le sujet su ce forum : " Les Appelés Parachutistes en Algérie "
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 21:54

gervez alexis a écrit:
Tout à fait d'accord ,sauf que "la mentalité" n'était pas partout la même ! les régiments Paras ayant participés au Putsch étaient en dehors du 1er REP presque TOUS des R C P ,régiments composés en majorité d'appelés ,1er RCP 'le mien " ,le 14 ème RCP et le 18 ème RCP ,le 9 ème RCP en opération n'ayant pas eu le temps de rejoindre Alger à temps et des commandos de l'air avec forte proportion d'appelés . Différence entre les appelés Paras et les autres ,l'Esprit Para ,confiance absolue en nos Chefs ,et en plus : l'Esprit Para et nous ne passions pas notre temps contrairement aux autre appelés à " Gueuler : la quille bordel . J'ai d'ailleur écrit un article sur le sujet su ce forum : " Les Appelés Parachutistes en Algérie "
______________________
Para un jour,Para toujours

---------------------------------------------------------

Absolument de ton avis Alex... J'ajouterais cependant une différence importante concernant les appelés en général et les appelés paras, De tout temps, les parachutistes étant concidérés comme unités dites " d'assaut " (une de nos chansons paras le confirme). Seuls le personnel APTE et VOLONTAIRE est accepté dans ce corps d'élite Donc, Appelés ou engagés les paras étaient avant tout des VOLONTAIRES sachant bien qu'ayant choisi les TAP, c'est en première ligne qu'on les enverrait, que cela soit en Indo en Algérie ou partout où " on meurt " Mon frère .
Ce qui fait que... Se promener avec une quille qui pendait au cou comme on le voyait souvent chez les bidasses... Chez nous, tu risquais de prendre une claque sur la gueule.


Dernière édition par jacky alaux le Lun 29 Avr 2013 - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:05

Chansons paras...

1- Debout les VOLONTAIRES, PARAS ET LÉGIONNAIRES,[/b] les parachutes sont prets pour l'aventure...

2 - NOUS SOMMES LES HOMMES DES TROUPES D'ASSAUT
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
SACCO83


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: APPELES   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 29 Avr 2013 - 22:43

jacky alaux a écrit:
gervez alexis a écrit:
Tout à fait d'accord ,sauf que "la mentalité" n'était pas partout la même ! les régiments Paras ayant participés au Putsch étaient en dehors du 1er REP presque TOUS des R C P ,régiments composés en majorité d'appelés ,1er RCP 'le mien " ,le 14 ème RCP et le 18 ème RCP ,le 9 ème RCP en opération n'ayant pas eu le temps de rejoindre Alger à temps et des commandos de l'air avec forte proportion d'appelés . Différence entre les appelés Paras et les autres ,l'Esprit Para ,confiance absolue en nos Chefs ,et en plus : l'Esprit Para et nous ne passions pas notre temps contrairement aux autre appelés à " Gueuler : la quille bordel . J'ai d'ailleur écrit un article sur le sujet su ce forum : " Les Appelés Parachutistes en Algérie "
______________________
Para un jour,Para toujours

---------------------------------------------------------

Absolument de ton avis Alex... J'ajouterais cependant une différence importante concernant les appelés en général et les appelés paras, De tout temps, les parachutistes étant concidérés comme unités dites " d'assaut " (une de nos chansons paras le confirme). Seuls le personnel APTE et VOLONTAIRE est accepté dans ce corps d'élite Donc, Appelés ou engagés les paras étaient avant tout des VOLONTAIRES sachant bien qu'ayant choisi les TAP, c'est en première ligne qu'on les enverrait, que cela soit en Indo en Algérie ou partout où " on meurt " Mon frère .
Ce qui fait que... Se promener avec une quille qui pendait au cou comme on le voyait souvent chez les bidasses... Chez nous, tu risquais de prendre une claque sur la gueule.

A la DBFM la grande majorité des combattants (78%), étaient des appelés. Ce fut trés inégal. Certains étaient de vrais baroudeurs qui participaient à 100%. les autres étaients des raleurs à la limite de l'indiscipline. Lorsque il y a eu cette affaire de putsch, un petit groupe d'appelés a refusé de faire les patrouilles en halft track. La hiérarchie en a pris acte.Ils n'ont même pas été punis, mais ventilés dans d'autres postes. L'un d'eux pontifie et joue au héros sur un site dédié au 3/DBFM. Ce n'était qu'un lâche. Le résultat c'est que les types "volontaires" ont du patrouiller tous les jours au lieu d'un jour sur deux.
Une troupe d'élite peuplée de volontaires ne voit pas ce genre de choses.
En fait ce groupe de petits c.ns a couté à la DBFM sa citation à l'ordre de l'armée pour le conflit vu le nombre de tués au combat. Ce fut une tâche sur notre honneur. Les voir s'agiter maintenant et bomber leur torse de laches me fait doucement rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Bertrand
Pro !
Pro !
Bertrand


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 30 Avr 2013 - 0:02

Claude Larue a écrit:
En ce qui concerne le putsch je peux affirmer que si la DBFM n'a pas basculé c'est uniquement parce que les appelés se foutaient de l'Algérie Française. Ils ne pensaient qu'à une chose: la quille et ça peut se comprendre.
Lorsque Salan (par l'intermédiaire du L.V. Guillaume) a demandé au C.V. Roure qui commandait la DBFM s'il se joignait au putsch, Roure a fait la tournée des popotes pour avoir le point de vue des commandants de compagnie. Les cadres étaient partants mais pas les appelés. Roure a donc adopté une position mi-figue, mi-raisin en disant que la DBFM continuerait à poursuivre la mission qui lui avait été confiée, à savoir défendre la frontière algéro-marocaine contre toute intrusion rebelle.

Claude, complément sur le sujet écrit par René Bail.


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 31_b_c10

Le capitaines de vaisseau Roure, écoutant un jeune éléve musulman.


Le 22 avril 1961, une nouvelle parvient à la DBFM et surprend tout le monde. Assurément, à la frontière, il y a toujours un temps de retard, presqu'un fuseau horaire... Alger est entré en dissidence contre le pouvoir, l'accusant de brader, d'abandonner l'Algérie. Le capitaine de vaisseau Roure, commandant la DBFM et le capitaine de frégate Cazalis de Fondouce, d'un commun accord ont envoyé un message de sympathie, de soutien au général Challe, qui a pris la tête du putsch, avec les généraux Zeller, Jouhaux et, plus tard le général Salan, venu d'Espagne. Le colonel Argoud a reproché aux officiers de la DBFM de ne pas s'être suffisamment engagés dans cette affaire.
Il ne fallait pas s'attendre à ce que la DBFM se mette en route pour Oran ou intercepte le général de Pouilly à Tlemcen. La frontière était là et pour ainsi dire, barrée à 1 'ALN. Les officiers de la DBFM, malgré la sympathie que certains pouvaient éprouver pour ce mouvement de révolte - étant donné les sacrifices consentis jusque-là ne pouvaient admettre ce coup de force. D'autant plus que ce pusch était mal préparé, à un mauvais moment et le général Challe a tout de suite compris qu'il s'était trompé. Les officiers, issus de la France Libre, vont protester directement auprès du commandant Roure et... le 25 avril tout est consommé.

L'amiral Cabanier, chef d'état-major de la marine, venu pour l'enterrement des onze marins tués au djebel Mazer, va, dès le 2 mai, relever Roure de son commandement. Le capitaine de vaisseau de Joybert prendra la suite. Il était le second de Ponchardier en 1956. Après Ponchardier, pour mémoire, les capitaines de vaisseau Vivier, Guillon, Merlet, Roure ont commandé la DBFM. Après de Joybert, c'est le capitaine de vaisseau Flichy qui sera le dernier commandant de cette belle unité.
Le 7 mars 1962, un ordre du jour annonce la dissolution de la demi-brigade de fusiliers -marins.

Le sort des harkis est à débattre, mais il sera en grande partie résolu, grâce à la générosité de la marine, à titre collectif et même individuel. L'Algérie devenue algérienne aura comme symbole, comme image, tous ces arbres coupés pour un usage immédiat, sans remplacer ceux que les marins avaient plantés ; une ouverture à la désertification... •

René Bail.

Lien :Au sujet du CV Roure, suite à la cérémonie officielle de l'enterrement des morts du 25 avril à l'hôpital de Tlemcen,


http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t12766-les-marins-du-djebel-mazerla-derniere-bataille-car-l-heure-de-l-independance-approche

Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 30 Avr 2013 - 0:03

Sacco... En ce qui te concerne, je suis certain que tu était loin d'être un lache.
Revenir en haut Aller en bas
Claude MILLET
Fondateur
Claude MILLET


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 30 Avr 2013 - 0:58

Belle documentation Robert, une réponse pour tout!
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: La D.B.B.F.M.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 30 Avr 2013 - 15:18

De toutes façons les amis (1) nous ne réécrirons pas l'Histoire,(2) de toutes évidence le Putsch était mal préparé et voué à l'echec,(3) chacun a donc fait en son âme et concience donc personne n'est à blamer.
Concernant les Harkis ,une chose est sûre c'est que c'est la Marine qui en a ramené le plus en France et qui s'en ai occupé après désobéïssant ainsi aux ordres donné par Mesmer ,et là ,honneur aux marins qui se sont "mouillé" contrairement à quelques expressions prêt à l'ensemble des autres unités qui les ont lâchement abandonné sur place tout en sachant le sort qui leur serait réservé . Tout comme pour le Putsch chacun a fait selon selon ses convictions . Qui sont les plus à blamer ? Les Putschistes? les non Putschistes ? ceux qui ont abandonné les Harkis ? ceux qui les ont ramené en désobéïssant aux ordres ? Ainsi va l'Histoire et les Militaires seront toujours les Cocus de l'Hisoire des Guerres que les Politicards déclenchent sans se soucier des c.nséquences qu'elles entraînent ,l'Indochine et l'Algérie en sont deux exemples parmis tant d'autres . Il devrait être INTERDIT aux Politiques de déclencher des Guerres ,ou alors qu'ils montrent l'exemple et aillent les faire eux même .
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: René Bail.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMer 1 Mai 2013 - 11:31

J'ai croisé la route de René Bail à Fort Lamoune (Oran) en 1957. Jeune matelot radio, j'étais arrivé un mois plus tôt dans ce fort qui était le P.C. radio de la IVe région maritime. La marque de l'amiral qui commandait prémar IV flottait sur le fort. René Bail portait un épais collier de barbe noire alors que la mienne était naissante. Il était, à cette époque, photographe aéro et ne se séparait jamais de son chien, un superbe berger allemand. J'étais de quart (minuit à quatre heures) lorsque le Slovenija, cargo yougoslave, fut arraisonné par le Cassard et ramené au port d'Oran. Cette nuit là, je devais me farcir, coup sur coup, deux messages "Flash" de 400 groupes chacun. A la suite du premier, je vis d'ailleurs déboulé l'amiral dans le P.C. radio. Inutile de vous dire que c'était la première fois que je voyais de si près des étoiles. On m'aurait mis une olive là où je pense que j'aurais produit un litre d'huile.
Revenir en haut Aller en bas
gervez alexis
Pro !
Pro !
gervez alexis


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: La D.B.F.M.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMer 1 Mai 2013 - 15:58

Je connais bien le Fort Lamoune ,j'ai bossé sur la Base Stratégique de Mers el Kébir à mon retour de chez les Paras de 1962 à fin 1967 ou j'ai fais la fermeture de la Base ,direction : Cherbourg , Tahiti et Toulon à la Direction des Constructions et Armes Navales .
______________________
Para un jour,Para toujours
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re...   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMer 1 Mai 2013 - 19:05

Pour ma part j'ai atterri à Lamoune en juin 57 et j'ai quitté l'Algérie en septembre 63 depuis le fort de Mers-el-Kébir. Nous en avons évacué des pauvres gens depuis ce fort.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Pro !
Pro !
Bertrand


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyDim 5 Mai 2013 - 23:36

La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 1_a_db10


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
laurent christian
Pro !
Pro !
laurent christian


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 6 Mai 2013 - 8:33

nos marins ont toujours été à cheval sur la tradition...
Revenir en haut Aller en bas
SACCO83
Pro !
Pro !
SACCO83


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: CHIFFRE   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyLun 6 Mai 2013 - 9:54

Claude Larue a écrit:
J'ai croisé la route de René Bail à Fort Lamoune (Oran) en 1957. Jeune matelot radio, j'étais arrivé un mois plus tôt dans ce fort qui était le P.C. radio de la IVe région maritime. La marque de l'amiral qui commandait prémar IV flottait sur le fort. René Bail portait un épais collier de barbe noire alors que la mienne était naissante. Il était, à cette époque, photographe aéro et ne se séparait jamais de son chien, un superbe berger allemand. J'étais de quart (minuit à quatre heures) lorsque le Slovenija, cargo yougoslave, fut arraisonné par le Cassard et ramené au port d'Oran. Cette nuit là, je devais me farcir, coup sur coup, deux messages "Flash" de 400 groupes chacun. A la suite du premier, je vis d'ailleurs déboulé l'amiral dans le P.C. radio. Inutile de vous dire que c'était la première fois que je voyais de si près des étoiles. On m'aurait mis une olive là où je pense que j'aurais produit un litre d'huile.

Claude il te faudrait expliquer à ceux qui ne savent pas que c'est que "400 groupes". J'ai commencé à chiffrer/déchiffrer à Bagdad avec ces fameuses tables qui étaient fabriquées par les condamnés à mort de l'époque. Puis sont arrivés les machines à déchiffrer/chiffrer Suisses. Là c'était du gateau sauf lorsque la réception radio était mauvaise.
As tu connu ces machines ?
C'était simple :
Un téléscripteur qui utilisait la bande perforée contenant ces fameux groupes, la machine qui utilisait la banque aléatoire du jour et la même machine ressortait une nouvelle bande perforée qu'on mettait dans le téléscripteur et le texte sortait en clair. Il y avait bien sûr possibilité de surchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
http://societe.volontaires65@sfr.fr
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Salut la compagnie.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyVen 10 Mai 2013 - 16:23

Je rentre à peine de Sicile. Le tour de l'île... sympa. Bons hôtels, bon repas sans oublier les pâtes à toutes les sauces.
Pour répondre à ta question Lucien, j'ai connu la machine "adonis" qui nous permettait de chiffrer et de déchiffrer les messages. Il suffisait de changer le tambour de la machine avec la nouvelle clé, ce qui se produisait tous les quinze jours. Les messages commençaient par CHALP, suivaient des groupes de 5 lettres et s'achevaient par CHALP. Pour la classification il y avait les messages "Routine", "Urgent", "Urgent opération", "Extrême urgent" et "Flash".
Sur les petites unités comme les patrouilleurs (P. 701), il n'y avait pas d'officier du chiffre, c'est le radio qui chiffrait et déchiffrait les messages.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: A propos des messages codés.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyJeu 16 Mai 2013 - 13:01

J'ai fait un bref séjour sur le L.C.H. 9055 qui était le "navire amiral" de la flottille navale d'assaut du C.I.O.A. Arzew. Un vieux rafiot qui se traînait à une dizaine de noeuds machines sur le pont, cadeau des américains après la deuxième guerre mondiale.
Peu après mon arrivée, je reçois un message codé et je vais donc au bureau du chiffre pour décoder le message. L'officier du chiffre me demande ce que je fais et je lui explique que je vais déchiffrer le message. Sacrilège... un jeune matelot tout juste embarqué et qui se permet de jouer les officiers du chiffre. Je me fais donc virer du bureau et trente secondes plus tard le commandant m'appelle.
- Il paraît que tu sais déchiffrer les messages Larue? (Le L.V. de Haro tutoyer tout le monde.)
- Oui, commandant.
- Montre-moi ça.
- Je m'installe donc devant l'Adonis et je déchiffre le message en expliquant qu'il faut changer de clé tous les 15 jours.
- Où as-tu appris cela?
- J'ai fait deux SURMAR sur les P.701 et P.703, cdt, et sur ces petites unités il n'y a pas d'officier du chiffre, c'est au radio de se débrouiller.
Pendant que mon "gambi" n'en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles, le commandant se mit à rire et me dit: "O.K. si l'officier du chiffre s'absente, je saurai à qui m'adresser."
Revenir en haut Aller en bas
TAYEB
Invité
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: cherche chirurgien de dbfm nemours   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyVen 17 Mai 2013 - 15:26

Bonjour je veux connaitre les nouvelles d'un chirurgien dbfm Nemours ayant pri ma mère en charge pour traitement.
Je felicite ce chirurgien pour son humanité (garantir à ma mère le transport depuis SOUANI en jeep et la prise en charge pour l'operation chirurgicale c'est madame TAYEB AICHA épouse TAYEB MOHAMMED toujourd vivante agée de 84 ans en 2013 .
- je suis son fils unique agée à l'epoque d'environ 05ans felicitation à tout qui m'aide à trouver ce chirurgion et merci pour ce geste
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re...   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyDim 19 Mai 2013 - 9:17

Difficile de retrouver ce toubib sans son nom ni la date de l'intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Claude Larue
Expert
Expert
avatar


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Joyeux Noël.   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 24 Déc 2013 - 16:47

Bonnes fêtes de fin d'année aux anciens de la DBFM, aux anciens paras et à tous les militaires qui ont combattu en Algérie.
Bonnes fêtes de fin d'année à la relève, sans oublier les familles.
Nous aurons, en ces jours de fête, une pensée émue pour ceux qui nous ont quittés.
JOYEUX NOEL ET BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUS ET TOUTES.
Revenir en haut Aller en bas
jacky alaux
Expert
Expert
jacky alaux


La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 EmptyMar 24 Déc 2013 - 18:43

Claude Larue a écrit:
Bonnes fêtes de fin d'année aux anciens de la DBFM, aux anciens paras et à tous les militaires qui ont combattu en Algérie.
Bonnes fêtes de fin d'année à la relève, sans oublier les familles.
Nous aurons, en ces jours de fête, une pensée émue pour ceux qui nous ont quittés.
JOYEUX NOEL ET BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUS ET TOUTES.

------------------------

MERCI POUR TES VOEUX CLAUDE. Je fais de même en vous souhaitant A TOUS un HEUREUX NOËL et LA SANTÉ pour 2014... Le reste, on s'en fout !  :sunny: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)   La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La D.B.F.M. l'élite de l'Ouest Algérien (frontière marocaine)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES PARACHUTISTES France et OM :: Fusiliers et Commandos - Marine-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: