CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 23 octobre 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wignier
enregistré
enregistré



MessageSujet: 23 octobre 1983   Sam 23 Oct 2010 - 9:20

Il est six heures du matin. On vient de me réveiller. Je prends mon tour de garde à 7 h 00 en poste à "Trimaran".
J'ai la gueule dans le cul...je commence à me raser...6 h 10...Violente explosion du côté de la plage.
"Tiens y commence tôt aujourd'hui...".
Six heure et vingt minutes...mon jus dans la main droite, une "troupe" dans la gauche, j'aprècie ces quelques minutes de répit...Violente explosion, plus près cette fois...

Six heure trente...les premiers messages radio...Drakar à cessé d'exister...

Je n'oublie pas.

A eux et à tous ceux tombés à Beyrouth lors de Diodon IV.
Revenir en haut Aller en bas
 
23 octobre 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: LES UNITES OU NOUS AVONS SERVI, NOS ALBUMS PHOTOS REGIMENTAIRES :: LES MEMBRES SE SONT PRESENTES!-
Sauter vers: