CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES
Bienvenue sur notre forum Chemin de Mémoire des Parachutistes...

Si vous êtes membre de notre fratrie, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de vous connecter.

Si vous avez oublié votre mot de passe, en bas de page accueil du forum, par l'icône "contact", adressez un message à l'administrateur qui trouvera pour vous une solution.

Ce message s'affiche également pour nos visiteurs qui tardent à s'inscrire...!

En attendant, bonne navigation à tous.....!


« ... Le devoir de mémoire incombe à chacun...rendre inoubliable. Ceux qui sont morts pour que nous vivions ont des droits inaliénables. Laisser la mémoire se transformer en histoire est insuffisant. Le devoir de mémoire permet de devenir un témoin... »
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Camerone 2010 "frères d'armes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Pro !
Pro !
avatar


MessageSujet: Camerone 2010 "frères d'armes"   Ven 8 Oct 2010 - 0:12






Aubagne le 30/04/2010.

Grand retour du commandant Roger Faulques portant avec honneur la main-prothèse du capitaine Jean Danjou.




Aubagne, maison mère de la Légion Étrangère, alignera à chaque 30 avril, fête de Camerone, leurs pionniers en escorte au porteur de la main du[b] Capitaine Danjou.





Les pionniers d'Aubagne ouvriront également le défilé de la Légion.
Les sapeurs vont donc se distinguer des autres légionnaires, portant un tablier de cuir, gants blancs, une hache sur l'épaule à la place du fusil.
Barbes et moustaches pour qui veut devenir un pionnier.
Les pionniers se distinguent aussi par le galon brodé sur l'épaule
qui enferme ormi le grade, l'emblème de la compagnie, représentant deux haches croisées aux lames tournées vers l'extérieur.
L'insigne de tradition des sapeurs porté sur le haut de chaque manche, perdra la grenade au centre, en 1939, ne laissant apparaître que les deux haches.





la main-prothèse du capitaine Jean Danjou.


"Après le combat, la colonne de secours du colonel Jeanningros ne retrouve que des corps dépouillés.
On cherche en vain la main articulée que le capitaine Danjou s'était fait faire 10 ans auparavant.
La prothèse est finalement retrouvée en juillet 1865 par le lieutenant autrichde la cérémonie de Camerone à la Maison mère, portée par un ancien (en général un officier, encadré par 2 ou plusieurs accompagnateurs)".

Sources : Képi blanc et Division histoire et patrimoine de la Légion étrangèreien Karl Grübert chez le propriétaire français d'un ranch aux environs de Tesuitlan, à 100 km du lieu du combat.
Celui-ci la tenait d'un guérillero ayant participé au combat.
Le lieutenant Grübert la lui rachète pour 50 piastres.
Selon une autre source, la main du capitaine Danjou a été retrouvée lors de l'arrestation du général Ramirez qui la détenait.

Elle est ensuite rapportée à Sidi-Bel-Abbès en 1865 par le colonel Guilhem.
Depuis, cette relique est conservée précieusement dans la crypte du Musée du Souvenir de la Légion étrangère à Aubagne.
Elle est présentée tous les ans lors.


Plaquettes thème frères d'armes








Revenir en haut Aller en bas
 
Camerone 2010 "frères d'armes"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
CHEMIN DE MEMOIRE DES PARACHUTISTES :: Notre Monde associatif :: Nos Amicales Régimentaires-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: